Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > FOOTBALL
17/06/2021 22:05

FOOTBALL : Le DFCO va prendre ses quartiers dans un centre d’entraînement de haut standing

Le groupe professionnel entamera une nouvelle saison dans un centre d’entraînement flambant neuf à l’Écoparc de Saint-Apollinaire. La remontée en Ligue 1 est «obligatoire», a déclaré Olivier Delcourt, président du club de football dijonnais, ce jeudi 17 juin.
Des locaux préfabriqués aux Poussots à Dijon au bâtiment en béton brut de plus de 3.000 m2 dressé dans la zone Écoparc à Saint-Apollinaire et dans lequel les entreprises sont au stade des finitions, l’évolution ne colle pas avec la descente en Ligue 2 du DFCO.
Pourtant, c’est bien dans ce nouveau centre d’entraînement flambant neuf que le groupe professionnel dijonnais va préparer la saison 2021-2022, à compter de lundi 21 juin.

«Une manière de tourner la page»


La saison 2020-2021 très délicate et difficile vécue par le club dijonnais, à cause des résultats sportifs médiocres de son équipe phare et des attitudes peu respectueuses de plusieurs éléments vis-à-vis des attentes des supporters, ne pouvait remettre en cause un projet dont les premières réflexions remontent à trois ans. Pour Olivier Delcourt, le président du DFCO, donner rendez-vous dans un tel endroit «est une manière de tourner la page». Des propos livrés ce jeudi 17 juin 2021 dans une salle aux allures de salle de cinéma, qui est désormais celle des conférences de presse mais qui sera également celle des débriefings vidéo du staff et des joueurs.


La visite du centre a ensuite permis de confirmer que ces nouvelles installations ne sont pas là que pour faire beau.
152 m2 sont dédiés à l’espace de musculation. À proximité des vestiaires, un espace de balnéothérapie est aménagé, avec deux bassins. Chacune de ces pièces donnent sur les terrains d’entraînement.
À l’étage, on trouve notamment les espaces de détente et convivialité, mais aussi des salles de travail et de réunions. Sans oublier les terrains de futsal, beach soccer et padel au rez-de-chaussée.

Le centre d’entraînement est l’alliance de la performance et de la convivialité, conçu comme un lieu de vie dans lequel le staff de l’équipe professionnelle s’installera ce vendredi 18 juin. Les joueurs y sont convoqués lundi 21 juin. La reprise de l'entraînement est fixée à 10 heures.

Un site qui va encore prendre de l’ampleur


Marqueur d’une nouvelle dimension que souhaite prendre le DFCO concernant ses infrastructures, le site ne se limite pas à un centre d’entraînement. En face, un bâtiment de plus de 4.000 m2 sera consacré à un centre de formation ainsi qu’à de nouvelles installations dédiées au football féminin. Le futur bâtiment devrait être livré à l’été 2022.
«Une juste récompense» selon Olivier Delcourt au regard des résultats du DFCO Féminin ces dernières années et de sa place parmi l’élite du football français, en D1 Arkema. «Il y a eu au moins des buts, ça fait plaisir», glisse le président du DFCO, en espérant implicitement que les joueurs professionnels seront conscients d’évoluer dans un centre à même de leur permettre d’attaquer sérieusement la Ligue 2 et de pouvoir penser de plus en plus à retrouver la Ligue 1 au fur et à mesure de l’avancée de la saison.

Le coût total du projet à l’Écoparc de Saint-Apollinaire s’élève à 25 millions d’euros. Le nom du nouveau centre d’entraînement, devant être issu du jeu-concours organisé par le club dijonnais, n’est pas encore décidé.

Questions à Olivier Delcourt :

«Il y a tout ce qu’il faut pour bien faire»


Peut-on parler du franchissement d’un cap pour le DFCO avec ce nouveau centre d’entraînement ?

«C’est une nouvelle étape dans l’ambition d’avoir des infrastructures très professionnelles. Vous l’avez vu, c’est un lieu magnifique qui a été pensé pour que les joueurs se sentent le mieux possible, qu’ils aient envie d’y passer le plus de temps possible pour créer une cohésion de groupe.»

Avec de tels équipements, la remontée en Ligue 1 dès la saison prochaine est-elle une obligation ?

«Oui elle est obligatoire. Après, il faut rester réaliste même si le plus tôt possible sera le mieux. En tout cas, il y a tout ce qu’il faut pour bien faire et bien s’entraîner.»

On peut voir en parallèle que le DFCO est actif au niveau du recrutement…

«Tout à fait et on continue à travailler pour ça. On va signer un joueur demain (vendredi 18 juin) puis encore un ou deux la semaine prochaine j’espère. Les négociations se poursuivent.»

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier















Infos-dijon.com - Mentions légales