Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> SPORTS > FOOTBALL
28/11/2020 20:11

FOOTBALL : «On ne va pas se présenter en victimes, mais en acteurs», déclare David Linarès

Pour le compte de la 12ème journée de Ligue 1 Uber Eats, le DFCO se déplace sur le terrain de l’OGC Nice ce dimanche 29 novembre (coup d’envoi à 17 heures). L’entraîneur dijonnais attend du mental et de la conviction offensive de la part de ses joueurs.

Les journées passent en Ligue 1 et on attend toujours la première victoire du DFCO. Contre Lens dimanche dernier (0-1), le coach David Linarès a apprécié l’entame de match, mais beaucoup moins la suite et notamment le deuxième période. «On ne peut pas se satisfaire d’une deuxième mi-temps avec aussi peu d’occasions», dit-il franchement, en assurant : «On se dit les choses calmement mais objectivement dans le vestiaire».
Les occasions manquent pour marquer des buts… Selon l’entraîneur, un travail est aujourd’hui accentué sur l’aspect mental et d’après des séquences vidéo. Il ajoute aussi : «On a parlé de conviction». L’objectif est d’en avoir davantage «dans les 30 derniers mètres pour faire mal à l’adversaire».

«Le maître-mot, c’est la communication» pour David Linarès qui réaffirme sa confiance en ses joueurs, tout en rappelant que les attitudes doivent être exemplaires… «Personne n’est au-dessus de l’équipe, j’attends beaucoup plus de tout le monde».
À Nice ce dimanche en fin d'après-midi, le DFCO rencontrera une équipe 9ème du championnat. Une équipe qui reste sur une défaite à domicile contre Monaco (1-2 le 8 novembre) et dont le dernier match remonte seulement à ce jeudi en Ligue Europa (1-3 contre Prague). Un avantage «fraîcheur» pour le DFCO ? David Linarès ne commente pas cette idée et se focalise sur son équipe. Il lance : «On ne va pas se présenter en victimes, mais en acteurs» (ses propos en intégralité en cliquant ici).
L’équipe dijonnaise ne peut compter en effet que sur elle-même pour décoller et envisager quitter cette place de lanterne rouge du championnat.

Comptablement, la situation du DFCO n’est pas encore abyssale mais elle reste compliquée, de journée en journée. «Il y a une montée en puissance, on a envie de gagner des matchs», assure Bruno Ecuele Manga. Le défenseur gabonais, ayant une place incontournable en défense centrale dijonnaise, insiste : «Il y avait la place pour faire quelque chose (contre Lens). Tout le monde a été déçu. Tout le monde est conscient et on a tous envie de sauver le club. Chacun à son niveau essaie d’y mettre du sien».
Plus que ses statistiques personnelles, le capitaine du DFCO pense aux résultats du club. Ils donneront la vraie valeur de la saison. Au DFCO de montrer que celle-ci n’est pas déjà gâchée.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier