Recherche
> SPORTS > FOOTBALL
24/02/2020 16:21

FOOTBALL : Yassine Benzia indisponible pour plusieurs semaines, Mounir Chouiar également ?

Ce sont deux nouveaux coups durs pour le DFCO après la blessure du gardien Alfred Gomis.
Alors que le gardien titulaire du DFCO avait dû quitter ses coéquipiers à la mi-temps de la réception de Nantes le 8 février dernier (rupture du ligament postérieur du genou droit), le match a domicile contre l’AS Monaco ce samedi 22 février a été à nouveau marqué de coups durs pour le club dijonnais.

Avant ce match, en fin de semaine dernière, c’est Yassine Benzia qui s’est blessé à l’ischio-jambier. «Les examens complémentaires ont révélé une lésion musculaire», précise même le club dans un communiqué ce lundi. Résultat : «Une indisponibilité d'une durée de 3 à 4 semaines».

Mounir Chouiar, ayant dû quitter la pelouse du stade Gaston Gérard assez vite samedi soir - dès la 4ème minute de jeu -, «souffre lui d'une grosse entorse de la cheville gauche. Les premiers examens n'ont révélé aucune lésion osseuse. La durée d'indisponibilité reste à déterminer», indique le club.
Malheureusement, on peut craindre que le jeune milieu offensif soit contraint de manquer un voire plusieurs matchs de championnat.

Le DFCO doit se passer là de deux éléments forts pour sa course au maintien en Ligue 1 Conforama, Yassine Benzia ayant été recruté en janvier pour apporter un vrai plus que l’on avait d'ailleurs pu observer sur ses premiers matchs, et Mounir Chouiar étant très souvent titularisé pour sa technique et ses percées des défenses adverses. Deux éléments dont l’association était en plus prometteuse.

Quant à Alfred Gomis, le DFCO informe sur la poursuite du processus de guérison et de rétablissement : «Après avoir passé quelques jours en Italie pour se ressourcer suite à sa blessure à un genou, Alfred Gomis est de retour au centre d'entraînement des Poussots pour débuter sa rééducation. Dans un premier temps, il travaillera en collaboration avec les kinésithérapeutes et les préparateurs physiques du club, avant d'entamer une seconde phase dans un centre de rééducation».

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier