Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
22/10/2020 03:25

AUTOMOBILE : La Hyundai Ioniq électrique se faufile en toute fluidité

De plus en plus recherchées, les voitures électriques sont souvent des citadines. Le constructeur coréen Hyundai propose une berline à l'aise en ville et sur route. Essai sur le circuit de Dijon-Prenois durant l'eDay du 15 octobre.

La concession Hyundai de Dijon, faisant partie du groupe DB Auto, présentait notamment le dernier modèle d'une Hyundai Ioniq électrique équipée d'une batterie de 39 kWh. «Ce qui est intéressant sur la Ioniq, c'est que l'on a un joli coefficient aérodynamique de 0,24, soit très peu de prise au vent» explique-t-on du côté de la concession.

Selon la concession, sur une prise conventionnelle, le coût d'une recharge complète est estimé à trois euros. En fonction du conducteur, du chauffage et de la vitesse, l'autonomie peut atteindre 300 kilomètres.

Le modèle est présentée à l'eDay en finition Creative correspondant au milieu de la gamme. Des packs tout faits sont proposés par la marque pour choisir rapidement des équipements. La finition Creative est dotée de vitres électriques, de feux automatiques, de capteurs de pluie, un régulateur de vitesse adaptatif, des sièges chauffants, un GPS, une caméra de recul, un chargeur de smartphone par induction, une assistance à la conduite et des compteurs numériques. Côté sécurité, la marque met en avant son résultat de 5 sur 5 au crash-test.
Presque sans bruit, le véhicule démarre et semble glisser en direction de la piste du circuit Dijon-Prenois où se succèdent les démonstrations des différents véhicules. Trois modes de conduite sont disponibles sur la boîte automatique : éco, normal et sport. Ils influent sur la réactivité du moteur électrique.

La Ioniq aborde facilement les nombreuses courbes du circuit en tenant bien la route. En revanche, malgré la disponibilité du moteur électrique, les reprises manquent quelque peu de nervosité. De la même façon, un bon appui sur la pédale de frein est nécessaire pour véritablement ralentir le véhicule. La Ioniq apparaît véritablement conçue pour favoriser une conduite fluide.

Trois niveaux de freinage réglables au volant


Des palettes au volant permettent de doser le frein récupérateur d'énergie selon trois niveaux. Au premier niveau, le freinage est très léger, induisant une faible décélération. Au troisième niveau, le véhicule ralentit comme si l'on appuyait doucement sur la pédale de frein. Cela permet de récupérer de l'énergie cinétique qui vient renforcer la charge des batteries. À partir du niveau deux, les feux stop s'activent dès que l'on relâche la pédale d'accélération.

La Ioniq a été lancée par Hyundai en 2015. Aujourd'hui, trois motorisations sont disponible pour cette voiture. En plus de la version électrique, le catalogue du constructeur coréen comporte aussi des versions hybride (à la consommation moyenne de 4,2 l aux 100 km) et hybride rechargeable (avec une autonomie électrique de 50 km).

Chez Hyundai Dijon, les ventes s'établissent à environ 40% pour la version hybride, 30% pour l'hybride rechargeable et 30% pour l'électrique. La concession dijonnaise met en avant la garantie du véhicule de cinq ans avec un kilométrage illimitée et la garantie des batteries de 8 ans ou 200.000 km. Avant tout prime ou remise, la Ioniq électrique Creative s'affiche à 39.400 euros au catalogue du constructeur.

Jean-Christophe Tardivon

L'eDay accélère la mobilité électrique


Le Volvo XC 60 T8 hybride rechargeable enchaîne aisément les virages