Recherche
> Vie locale > Vie locale
04/04/2020 20:55

CONFINEMENT : J+18 aux Allées du Parc à Dijon

Une belle journée de printemps ce samedi a incité plusieurs personnes à prendre l'air au long des allées menant au parc de la Colombière. À 16h30, c'était l'heure de pointe. Les joggeurs, les promeneurs de chiens et les familles venues marcher un peu se croisaient de loin.
À proximité du centre-ville historique de Dijon, au sein d'un quartier résidentiel, les allées du parc de la Colombière invitent autant à la promenade qu'à l'exercice physique. L'endroit est très apprécié alors que le confinement arrive bientôt au terme de sa troisième semaine.

S'il y a bien plus de monde qu'autour du lac Kir – dans les mêmes conditions de comparaison – c'est  aussi parce que le site est plus accessible. Une fréquentation qui fait véritablement l'objet d'une « heure de pointe » de la promenade. Alors qu'il y avait presque personne avant 16 heures, les marcheurs sont arrivés à peu près en même temps... pour repartir peu avant 18 heures quand le soleil s'incline déjà nettement sur l'horizon et que la majeure partie des allées se retrouve ainsi à l'ombre. À part les bus et les taxis, la circulation des voitures est quasi nulle. C'est là encore le signe que les usagers des allées sont principalement des résidents du quartier.

La sortie se fait parfois en famille, à deux, trois ou quatre personnes. Ces petits groupes restent resserrés en faisant en sorte d'éviter collectivement de croiser les autres individus de trop près. Sans animosité, chacun prend des précautions. Pourtant, on a même pu entendre des promeneurs grincheux pestant contre ceux qui se baladent à vélo.

Contrairement au lac Kir, la biodiversité est moins riche même si plusieurs personnes s'étonnent de pouvoir entendre le chant des oiseaux – notamment les corneilles qui nidifient – qui n'est plus couvert par la circulation automobile. À défaut de faune variée, ce sont les chiens des promeneurs qui mettent de l'animation au long de ces allées. Tout est fermé, le chantier de la piscine du Carrousel est à l'arrêt. Dans ce calme, l'allégorie de la Victoire du monument aux Morts n'en est que plus imposante, un monument qui rythme la perspective entre la place Wilson et le parc de la Colombière.

Jean-Christophe Tardivon

Le confinement à J+11 autour du lac Kir

Le confinement à J+6 autour du Port du canal


Le marché des Grésilles à J+2