Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
12/01/2022 17:57

CONSOMMATION : Shop In Dijon acte la fin de «l'engouement» des soldes

La fédération de commerçants dijonnais contribue à mettre la pression sur le ministre de l’Économie pour mieux identifier les périodes de promotion et éviter le nivellement par le bas de certaines ventes privées.
«Les soldes n'ont plus l'engouement qu'elles ont pu connaître il y a une dizaine d'années», constate Matthieu Honnorat ce mercredi 12 janvier 2022. Il est le responsable de Shop In Dijon, fédération des commerçants et artisans dijonnais. Une période de mutation se met en place.

Les dernières années, les soldes ont connu plusieurs évolutions venant parfois bousculer les habitudes des consommateurs. En 2019, la  loi PACTE – correspondant au Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises porté par Bruno Le Maire – a réduit la durée des soldes de six à quatre semaine.


En 2020, les soldes d'hiver ont été décalés du fait de la crise sanitaire. 2021 a vu la généralisation du Black Friday et l'arrivée de promotions dès Noël. L'affichage d'«avant-premières» assumant leur fonction de pré-soldes.

Identifier clairement les périodes de promotion


Le président de Shop In Dijon, Denis Favier, a coprésidé les Assises du commerce lancées en décembre 2021 par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire (lire le communiqué).

L'attention du gouvernement a été attirée sur le fait que la concurrence du e-commerce pose problème aux commerçants indépendants qui attendent une réglementation délimitant clairement les périodes de promotion. Ainsi, le principe de ventes privées flirtant avec la vente à perte est sévèrement critiqué.

Shop In Dijon préfère que les consommateurs de Bourgogne-Franche-Comté identifient les braderies de mai de septembre comme les temps forts proposant de «vraies démarques».

Un coursier pour retirer les achats effectués en boutique


Pour autant, la fédération de commerçants accompagne cette période de soldes d'hiver en proposant un nouveau service de coursier à domicile. Cela entre dans le cadre des services aux consommateurs que Shop In Dijon compte développer en 2022.

Il s'agit donc d'un service de livraison par picking, correspondant à une offre que l'on retrouve habituellement dans les conciergeries d'entreprise. Après avoir effectué lui-même ses achats, y compris dans différentes boutiques, un consommateur pourra rentrer chez lui les mains dans les poches et solliciter Shop In Dijon afin qu'un coursier collecte les sacs stockés dans les boutiques et qu'il les livre ainsi au domicile du consommateur au moment demandé.

Le groupe Carrefour finance les coursiers de Shop In Dijon


Dans le cadre d'un plan de revitalisation des hypermarchés Carrefour, des projets de professionnels favorisant des embauches sont financés. Cela permet à Shop In Dijon d'envisager le recrutement de quatre équivalents temps plein d'ici la fin 2022, dont les coursiers. Ceux-ci utiliseront un véhicule électrique, en partenariat avec Bymycar. À noter que la Région Bourgogne-Franche-Comté finance, elle, les usages numériques de Shop In Dijon.

D'ici une semaine la fédération de commerçants sondera ses adhérents pour prendre la température de l'activité économique en lien avec le début des soldes d'hiver.

Jean-Christophe Tardivon

Démarrage timide des soldes d'hiver au centre-ville de Dijon


Les «fausses remises» des soldes sur la sellette


Shop In Dijon propose une conciergerie en centre-ville pour se faire livrer gratuitement





Infos-dijon.com - Mentions légales