Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
10/07/2021 20:35

CORONAVIRUS : Jusqu’à 300 vaccinations possibles en une journée au centre commercial de la Toison d’Or à Dijon

La mise en place de la vaccination au centre commercial de la Toison d’Or à Dijon, au moins jusqu’à la fin du mois d’août, s’inscrit dans une accélération de la stratégie vaccinale. Le préfet Fabien Sudry s'est rendu sur place ce samedi 10 juillet pour insister sur la vaccination.
C’est vendredi 9 juillet 2021 qu’un centre de vaccination a ouvert au centre commercial de la Toison d’Or. La cellule commerciale qui était auparavant l’emplacement de la boutique Celio Club, attenante à la Brioche Dorée et en face de la bijouterie Maty, a été aménagée de façon à pouvoir, sans rendez-vous au préalable, vacciner des personnes contre le coronavirus.

Deux espaces de vaccination notamment sont en place. Les anciennes cabines d’essayage ont quant à elles été transformées en cabinet de consultation médicale, tenu par un médecin de ville mobilisé via les échanges entretenus entre la préfecture, l’ARS et la CPTS de Côte-d’Or.


L’accueil et les démarches plus administratives sont effectués par des bénévoles secouristes selon un plan sanitaire élaboré par la Fédération française de sauvetage et de secourisme. Un plan respectant évidemment le déroulé observé dans d’autres centres de vaccination (questionnaire, enregistrement et prise de température à l’accueil, vaccination, temps d’attente de 15 minutes par précaution).

Concernant les jours et horaires d’ouverture du centre, la direction de la Toison d’Or a fait le choix de l’ouvrir les vendredis et samedis, de 10 heures à 20 heures. Deux jours dans la semaine seulement, mais deux jours lors desquels «la fréquentation est la plus importante au centre commercial», a souligné Laurence Fonteyne, directrice par intérim de la Toison d’Or.

Ce samedi 10 juillet 2021, Fabien Sudry, préfet de région et préfet de la Côte-d’Or, s’est déplacé au coeur du centre de vaccination pour en saluer ses acteurs. L’occasion aussi d’insister sur ces actions «qui contribuent à accélérer la vaccination». Celle-ci était nourrie par la direction de la Toison d'Or depuis le mois d'avril et est vue aujourd'hui, non loin du Zénith, comme une manière de renforcer la démarcher d'«aller vers»

L’importance de la vaccination revient beaucoup dans l’actualité lorsqu’il s’agit d’envisager ce que déclarera le président de la République Emmanuel Macron lundi 12 juillet. Sans forcément d’allusion à une possible obligation vaccinale, Fabien Sudry a toutefois déclaré : «Le message, c’est vraiment qu’il faut se faire vacciner. C’est une ardente obligation, pour soi-même et pour les autres. C’est un acte civique, je pourrais dire un acte patriotique, de responsabilité».

Dans une dynamique d’accélération de la vaccination


Dans la dynamique d’accélération de la vaccination évoquée, des «matinales» au centre de vaccination du Zénith sont annoncées les lundis 12 et mardis 13 juillet (ouverture dès 7 heures du matin) «pour capter plus largement le public d’actifs». Et le vaccinobus s’arrêtera sur les plages du département telles que celles du lac Kir et d’Arc-sur-Tille dès la semaine prochaine, ainsi que dans les quartiers de la politique de la ville.
Notons aussi que dans certains centres de vaccination de Côte-d'Or, comme au Zénith ou à Brazey-en-Plaine, les injections sans rendez-vous peuvent se faire les après-midis, même s'il est préférable pour une organisation plus optimale de continuer à réserver des créneaux sur Doctolib.

Ramené à l’échelle de la Côte-d’Or, l’objectif de 45 millions de personnes primo-vaccinées fin août en France correspond à 320.000 personnes primo-vaccinées sur le territoire côte-d’orien. «On les atteindra», affirme le préfet Fabien Sudry. Ils sont actuellement 290.000 primo-vaccinés en Côte-d’Or, soit 54% de la population dans le département (contre 51 % au niveau national).

Au centre commercial de la Toison d’Or, l’initiative mise en place dans un tel environnement est inédite dans le département et même dans la région. «On a travaillé de concert pour organiser cela», a fait remarquer le directeur de cabinet du préfet Danyl Afsoud, aux côtés de la directrice de la Toison d’Or mais aussi du docteur Mohamed Si Abdallah, directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté.
Sur les 3.400 euros investis pour la communication et la logistique sur ce centre de vaccination, l’ARS a participé à hauteur de 3.000 euros.

Première ou deuxième dose, sans rendez-vous


Au sein du centre, c’est le vaccin Pfizer qui est injecté. Il peut l’être pour une première dose mais également pour une deuxième, sans prise de rendez-vous on l’a dit. Entre un casse-croûte à proximité ou en sortant d’une boutique dans une journée shopping bien remplie, la vaccination ne prend en tout et pour tout qu’une vingtaine de minutes.
Quant à l’idée d’une troisième dose nécessaire, évoquée en ce moment pour éviter ou atténuer une nouvelle vague redoutée de contaminations, «rien n’est officiel«, répond le préfet pour dire que celle-ci n’est pas encore possible pour tous.

De Chalon-sur-Saône et ayant reçu sa première dose il y a quelques semaines en Saône-et-Loire, Laetitia Enjah a profité de sa sortie en famille à la Toison d’Or pour se faire injecter une deuxième dose, ainsi qu’à ses deux filles. «On a appris ce matin qu’il y avait un centre ici et c’était effectivement l’occasion de faire cette vaccination».

Les deux premières journées de vaccination sont concluantes à la Toison d’Or. Après 87 personnes vaccinées vendredi 9 juillet, on tendait vers plus de 200 vaccinations ce samedi 10 juillet 2021.
La capacité maximale de vaccination d’un tel centre à l’heure actuelle peut être de 300 personnes selon la préfecture de Côte-d’Or. Suivant l’affluence, cette capacité pourrait être augmentée.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier


















Infos-dijon.com - Mentions légales