Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
26/08/2021 15:26

CORONAVIRUS : La Croix-Rouge Française sur le marché des Grésilles «pour rassurer sur la vaccination»

En proposant des tests antigéniques à proximité du marché des Grésilles ce jeudi 26 août, la Croix-Rouge Française tenait surtout à sensibiliser à la vaccination. Le secrétaire général de la préfecture de la Côte-d’Or Christophe Marot s’est rendu sur place pour relayer ce message, à quelques jours de la rentrée.
Ce jeudi 26 août 2021, la Croix-Rouge Française a pris ses quartiers à quelques mètres de la place Galilée des Grésilles, désignée aussi plus communément «place du marché». Des bénévoles de l’unité locale de Dijon Métropole proposaient des tests antigéniques gratuitement, et un poste dédié au contact-trading était mis en place si besoin.

Bien que permettant aux personnes reçues de pouvoir disposer ensuite du passe sanitaire dans les jours suivants, cette opération visait plus largement à sensibiliser à la vaccination. «Notre mission est d’établir un échange avec la population afin de rassurer, de mettre en avant le bénéfice que peuvent tirer de la vaccination les personnes toujours non-vaccinées», ont expliqué les bénévoles mobilisés ce jeudi, devant aussi redoubler de sensibilisation «contre les mauvaises informations». Cela en s’appuyant sur les situations sanitaires d'outre-mer qui prouvent selon eux toute l’importance de la vaccination.


Ayant déjà déployé ce genre d’opération sur d’autres quartiers et communes cet été (Fontaine d’Ouche, Talant, Chenôve), l’association envisage d’aller plus loin dans cette sensibilisation, en pensant à installer des centres de vaccination éphémères dans ces quartiers.

Des opérations de vaccination auprès des jeunes à la rentrée


À quelques jours de la rentrée, Christophe Marot, secrétaire général de la préfecture de Côte-d’Or, a réaffirmé : «La vaccination, ça protège des formes graves du Covid, ça évite d’aller en soins intensifs. On a un variant delta très contagieux. La vaccination est un moyen de limiter la propagation du virus, et la charge virale est très inférieure pour les personnes qui sont à deux doses».

Des opérations de vaccination spécifiques seront mises en place auprès des scolaires et des étudiants à la rentrée de septembre. «Concernant les 12-17 ans, nous étions à 57 % de primo-vaccinés en fin de semaine dernière, ce qui est au-dessus de la moyenne nationale. Il faut qu’on mette à nouveau le paquet à la rentrée, y compris concernant les 18-24 ans sur lesquels nous sommes en retard. Avoir des relations sociales sans risquer de transmettre le virus aux personnes plus âgées, ça n’a pas de prix », a insisté le représentant de l’État.

Ne préférant pas donner de date exacte quant à la fermeture du centre de vaccination du Zénith, sous réserve de dernières discussions devant se tenir entre le préfet et la direction de la structure, Christophe Marot a toutefois réaffirmé : «Lorsque le Zénith fermera, il y aura un autre centre de vaccination qui ouvrira à Dijon. La continuité est fondamentale».

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier







Infos-dijon.com - Mentions légales