Recherche
> Vie locale > Vie locale
15/06/2020 17:40

DÉCONFINEMENT : Jetez vous sans risque dans le grand bain de la Piscine olympique

Mathieu Damour, 
Directeur de la piscine olympique de Dijon Métropole

« Je suis Directeur de la LS 21 qui est une filière de l’UCPA qui gère l’établissement pour le compte de Dijon Métropole. J’occupe ce poste depuis 1 an mais je suis dans l’établissement depuis son ouverture en 2010. J’étais sur un poste d’adjoint. L’établissement a rouvert le 2 juin aux horaires habituels. Sur l’établissement nous avons divisé par 4 la fréquentation maximum instantanée. Nous avons ici une des plus grosses piscines de France donc nous avons été obligé de réduire la fréquentation instantanée pour des questions sanitaires. Nous avons conseillé aux clients une répartition dans les lignes d’eau. Maximum 12 personnes par lignes de 50 et 6 par lignes de 25. Nous nous sommes bien sur concertés avec les autres piscines de la métropole. Nous n’avons pas voulu mettre un système de réservation et nous continuons donc de travailler aux horaires habituels de l’établissement (10h-20h principalement) et nous avons créé un sens unique pour que les gens ne se croisent pas. Les utilisateurs empruntent un circuit dès leur arrivée avec un sens de passage sans retour en sens inverse. Un vestiaire habillage et un de déshabillage. Nous avons condamné les casiers donc les gens doivent prendre leurs affaires dans leur sac avec eux. 
Nous avons optimisé les nettoyages et protocoles sanitaires. Du gel hydroalcoolique est disponible en plusieurs points, les agents d’entretien passent très régulièrement. Nous nettoyons toujours avec un produit anti virucide mais nous passons plus souvent. Nous avons condamné une douche sur deux. L’établissement est très grand au niveau des plages donc les gens sont espacés automatiquement. Nous avons mis des équipements de protection à disposition pour notre personnel (masques, visière, gants, etc…). À l’accueil, nous avons mis des Plexiglas ainsi que de la signalétique de distanciation au sol. 
Les chiffres nous montrent que nous avons de petites fréquentations en ce moment. Nous avons 200/350 personnes par jour. Cela peut paraître important mais en instantané cela ne fait qu’une quarantaine de personne en même temps. Cependant notre établissement peut accueillir 1650 personnes en instantané. Habituellement nous accueillons 1200 personnes par jour en cumulé, nous sommes donc loin des 350 personnes. Nous avons les habitués qui reviennent, les clubs viennent les matins afin qu’ils ne croisent pas la clientèle. 
Notre piscine est traitée au Chlore et à l’Ozone. Actuellement nous avons monté le taux de Chlore et arrêté l’ozone pour cette période car l’ozone est très consommateur d’énergie. Pour des questions sanitaires nous avons voulu augmenter le taux de chlore. Notre renouvellement d’air est à 80% d’air neuf ce qui est largement plus important que d’habitude. Nous pouvons nous le permettre car il fait chaud en ce moment mais en hiver cela serait plus compliqué. En effet le chauffage est ce qui coute le plus cher dans une piscine. Nos bassins sont chauffés à température habituelle : 28°C sur le bassin olympique, 29°C sur les petits bassins. Nous avons monté la fosse de plongée à 30°C pour des raisons sanitaires. En effet nous prêtons toujours le matériel comme les scaphandres, les détendeurs, etc… Cependant nous ne prêtons plus de combinaison en Néoprène car elles sont très compliquées à désinfecter. Nous avons donc augmenter la température de l’eau pour ne plus avoir à les prêter (celles-ci permettent de ne pas avoir froid). Le coût pour monter la température du bassin n’est pas très important car il a été conçu pour garder la chaleur. Il ne consomme donc pas beaucoup d’énergie. Nous nous retrouvons donc avec une température d’eau de 30°C, ce qui est par exemple supérieur à l’eau d’Égypte. C’est donc plutôt agréable de faire cette activité dans de telles conditions. Nous avons repris l’activité plongée le 3 juin, (comme à la salle d’escalade Cime altitude 245) afin de pouvoir mettre en place toutes les mesures
Il faut que les gens reviennent, nous avons tout mis en place donc il ne faut pas qu’ils aient peur de venir. »
 
Camille, 28 ans, Dijonnais
« Je viens ici depuis 1 an et demi donc ne plus pouvoir venir à cause du confinement à été dur. J’avais une petite appréhension de venir mais j’avais beaucoup moins peur de venir à la piscine que de retourner boire un verre en terrasse. Je trouve que les mesures prises sont suffisantes. L’eau a toujours été traitée et les gens sont obligés de se doucher avant d’aller dans l’eau donc je ne suis pas inquiet. »
 

Manon Bollery