Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
21/04/2022 13:00

DIJON : Art et gastronomie portugaise au coeur du Printemps de l’Europe

Le Printemps de l’Europe est de retour à Dijon du 4 mai au 6 juin prochains. Guimarães, ville jumelle, sera notamment à l’honneur. L'adjointe au maire Sladana Zivkovic a présenté l'événement ce jeudi 21 avril.
En ces temps européens troublés par la guerre en Ukraine, le Printemps de l’Europe se veut l’occasion de célébrer ce qui réunit, ce qui permet de découvrir et d’échanger. À Dijon, l'événement se déroulera pour la 17ème année marquée par le retour en présentiel.

En guise d’introduction à la présentation de ce Printemps, ce jeudi 21 avril 2022 dans une brasserie dijonnaise, Sladana Zivkovic, adjointe au maire de Dijon en charge des relations internationales, a tenu à réaffirmer l’engagement pro-européen de la ville et l’événement est selon l’élue municipale une belle occasion de «faire battre le coeur de l’Europe partout au centre-ville».


Le village de l’Europe, le jeudi 12 mai place François Rude, sera d’ailleurs à nouveau l’un des temps fort dans le programme. En quelque sorte un melting pot d’informations sur les dispositifs notamment dédiés «aux jeunes qui construisent l’Europe de demain».

Art et gastronomie portugaises pour régaler


Autre temps fort, dans une année croisée avec la ville de Guimarães, la Ville de Dijon mettra à l’honneur la gastronomie portugaise en déclinant un certain nombre d’événements dijonnais suivant la culture culinaire et les spécialités lusitaniennes, du lundi 30 mai au dimanche 5 juin.

Le premier Brunch des Halles de la saison 2022, dimanche 5 juin, sera co-élaboré par le chef cuisinier Dominique Dansard et son homologue portugais Mario Moreira venu de la ville portugaise jumelée avec Dijon. Avant cela, le chef lusitanien et Kevin Julien concocteront un dîner portugais à quatre mains, jeudi 2 juin à la Cité internationale de la gastronomie et du vin. Vendredi 3 juin, ce sont les 8.000 écoliers dijonnais qui seront régalés avec un repas des P’tits Ducs aux saveurs du Portugal.

L’art portugais donnera aussi lieu à plusieurs rendez-vous culturels.  Ce focus sur les richesses culturelles du Portugal s’inscrivent dans un «programme miroir» co-financé par les gouvernements des deux pays. En septembre prochain, c’est Dijon qui sera l’hôte de Guimarães.

Pour Sladana Zivkovic, ce Printemps de l’Europe illustre la manière «dont on peut répondre aux défis de l’Europe par les liens qu’une ville peut tisser avec d’autres».
Dans cet esprit, l’élue municipale et métropolitaine ainsi que Bertrand Fort, directeur du service des relations internationales à Dijon Métropole, ne manquent pas de souligner les rendez-vous mis en place avec des partenaires italiens ou encore allemands et anglais, la Ville de Dijon étant notamment jumelée avec Reggio Emilia et entretenant des liens étroits avec Mayence et York dans différents domaines.

«Dans les faits, le Printemps de l’Europe revient plus fort qu’avant», a même lancé Bertrand Fort, en s’appuyant sur un programme comptant une bonne vingtaine d’animations et festivités en plus par rapport à la dernière édition développée en 2019.

Place et hommage à l’Ukraine


Pour l’édition qui arrive, si celle-ci promeut toujours une belle Europe, malgré le fait que le contexte international fasse état d’une situation pour le moins préoccupante à l’Est de celle-ci. Une place aux associations ukrainiennes et solidaires envers le peuple ukrainien sera faite au village de l’Europe.

Le samedi 21 mai au musée archéologique, l’École nationale supérieure d’art de Dijon, l’École supérieure de musique de Bourgogne-Franche-Comté et Sciences Po Dijon rendront hommage au pays attaqué en exposant «une approche fondée sur les humanités, la culture et les arts». Un concert est également au programme.

«Notre Printemps de l’Europe, c’est réfléchir localement pour répondre globalement», a aussi souligné Sladana Zivkovic. En ce sens, on peut noter l’organisation d’une conférence-débat à Sciences Po le jeudi 12 mai sur le thème «L’autonomie stratégique de l’Europe : nouveaux défis, nouvelles priorités».

«Nous allons avoir une lumière puissante sur Dijon»


En mettant l’accent sur l’art et la gastronomie, tout en cultivant des liens forts avec ses partenaires sur ces marqueurs à la fois historiques et au goût du jour, la ville de Dijon se projette ainsi sur un Printemps de l’Europe radieux, telle une parade à une situation beaucoup plus froide et cynique en Ukraine.

«Nous allons avoir une lumière puissante sur Dijon», a déclaré Jean-Paul Durand, conseiller municipal délégué à l’animation du coeur de ville, mesurant l’ouverture de la Cité internationale de la gastronomie et de vin le 6 mai comme l’entrée dans une nouvelle dimension pour Dijon.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Tout le programme du Printemps de l’Europe






Infos-dijon.com - Mentions légales