Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
02/12/2021 19:56

DIJON : Clémentine Barbier et François-Xavier Dugourd viennent en aide aux habitants du quartier Montchapet

Les conseillers départementaux du canton Dijon 1 ont lancé ce mardi 30 novembre le site web Montchap'Help pour lutter contre l'isolement social. À quelques mois des prochaines échéances électorales, le binôme fourmille d'idées pour créer du lien entre les habitants.
Lors d'un point avancement six mois après les élections départementales, le binôme du canton Dijon 1, Clémentine Barbier (sans étiquette) et François-Xavier Dugourd (LR), a annoncé ce mardi 30 novembre 2021 le lancement d'un site web pour créer du lien dans les quartiers Montchapet, Victor-Hugo, Marmuzots, Jouvence, Darcy, Godrans et gare.

La plateforme Montchap'Help - «help» pour «aide» en anglais – est le prolongement direct des actions conduites par François-Xavier Dugourd et Danielle Darfeuille (sans étiquette) durant la crise sanitaire. Déjà accessible, le site sera pleinement opérationnel début 2022.


«Lutter contre l'isolement et la solitude»


Ce «réseau d'entraide» est animé par le binôme – en particulier par Clémentine Barbier qui recevra les messages – renforcé d'une douzaine de bénévoles âgés de 40 à 80 ans. Des personnes qui ont contribué à la campagne pour les départementales, certaines accompagnant François-Xavier Dugourd depuis plusieurs années.

Quatre rubriques sont proposées : l'aide aux démarches numériques, l'aide aux devoirs, «je ne jette pas, je donne» et «j'arrive dans le quartier». Le principe est de remplir un formulaire pour ensuite être mis en relation avec un des bénévoles de l'équipe. «Des gens que l'on connaît, qui sont sérieux, on va être très attentif à cela», précise François-Xavier Dugourd. Il est aussi possible de proposer son aide.

Le binôme ne veut pas «se substituer à ce qui existe» mais entend proposer des «coups de main ponctuels» et apporter des conseils. «C'est fait pour lutter contre l'isolement et la solitude. Écouter les gens, c'est déjà un service. C'est du lien que l'on cherche», explique le conseiller départemental.

«Il y a un capital de générosité qui est disponible dans notre pays, dans notre quartier et qui ne trouve pas de lieu pour l'exprimer», analyse François-Xavier Dugourd en référence aux 30 couturières qui ont produit 3.000 masques aux débuts de la crise sanitaire.

La démarche est effectuée en partenariat avec la MJC Montchapet, l'association Grand Montchapet, l'Accueil des Villes de France, le conseil départemental de la Côte-d'Or et le comité départemental du tourisme.

Les collégiens, futurs «ambassadeurs du climat»


Les deux élus n'en restent pas là et fourmillent d'idées pour le canton. La toute prochaine action programmée est l'«Opération propreté Montchapet»  du 3 décembre. Il s'agit d'un nettoyage citoyen effectué par quatre classes de sixième  des collèges Montchapet et Saint-François de Sales ainsi que des parents d'élèves qui interviendront sur près d'un tiers du canton.

Le binôme espère de sensibiliser les collégiens afin qu'ils deviennent des «ambassadeurs du climat». Un challenge sera proposé avec des cadeaux remis en fonction du poids des déchets récoltés. Par la suite, la démarche pourrait se répéter une fois par trimestre.

Une réflexion sur le parc des Carrières Bacquin


Conformément à un engagement de campagne, le binôme appelle à réfléchir à l'évolution du parc des Carrières Bacquin. Les conseillers départementaux considèrent que ce jardin public «a vieilli» et «a besoin de rénovation» ; ils proposent la tenue et d'animations culturelles (comme des expositions en plein air) ou sportives (comme un cross urbain).

«C'est un magnifique équipement, (…) il mérite d'être beaucoup mieux connu et reconnu», estime François-Xavier Dugourd. Un formulaire sera distribué dans les boîtes aux lettre pour recueillir l'avis des riverains. Par la suite, le binôme entend travailler avec le futur «atelier de quartier» qui succédera à la commission de quartier Montchapet au printemps 2022.

Événements au premier semestre 2022


Par ailleurs, les «lundis de Montchapet» ont repris dès le lendemain des départementales (le premier lundi du mois dans un café du quartier), ainsi que les permanences cantonales.

À partir de janvier, le binôme proposera un «café des nouveaux arrivants» en partenariat avec l'Accueil des Villes de France.

La troisième édition des Artistes et Artisans d'art autour de Montchapet aura lieu le 3 avril 2022 en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l'Artisanat.

Les Foulées vertes de Montchapet qui reprennent le circuit vert du quartier se tiendront au printemps 2022.

Pour les fêtes de fin d'année le binôme propose l'opération «Un dessin, une lettre... un sourire pour Noël à Montchapet» afin de recueillir des scans de ce qu'auront créé des enfants  à destination des résidents de l'EHPAD La Providence et de la Villa Médicis.

«Une vraie zone 30, ça ne s'improvise pas»


Au programme également du binôme pour l'année 2022, une réflexion autour des problématiques de circulation dans le quartier en effectuant un focus sur le déplacement des vélos. Les conseillers départementaux constatent que le quartier sert de zone de transit pour des véhicules qui évitent «les encombrements de la rue Devosge» avec parfois «des vitesses excessives» notamment rue Jacques-Cellerier.

Pour cela, des contacts ont été pris avec l'association EVAD autour des publics fragiles (piétons, cyclistes...). «Comment on fait pour qu'il y ait un quartier plus apaisé où on se sentent plus en sécurité», s'interroge François-Xavier Dugourd.

L'élu départemental n'est pas convaincu par les «zones 30» instaurées par la Ville de Dijon autour de certaines écoles (lire notre article) : «ce n'est pas une vraie zone 30, c'est des traits et quinze jours avant les élections». Clémentine Barbier renvoie aux préconisations d'EVAD : «il y a une vraie réglementation, une vraie zone 30, ça ne s'improvise pas».

«Travailler pour tous les habitants, quels qu'ils soient»


Sur le plan politique, Clémentine Barbier et François-Xavier Dugourd constituent le seul binôme se revendiquant de la majorité départementale conduite par François Sauvadet (LCOP) élu en juin 2021 parmi les cantons dijonnais.

Au milieu de proches de François Rebsamen (PS), l'enjeu est donc d'occuper le terrain alors que se précise la prochaine échéance électorale, les législatives de juin 2022, pour laquelle François-Xavier Dugourd n'a pas encore «pris [sa] décision» (lire notre article).

Pour autant, la démarche «va bien au delà des aspects gauche-droite», lance Clémentine Barbier. François-Xavier Dugourd assure «travailler pour tous les habitants, quels qu'ils soient, quelle que soit leur sensibilité politique, on est des élus de terrains, on y habite, on rencontre les habitants».

Le conseiller départemental prend soin de respecter les échelons territoriaux : «il y a des choses qui sont dans les compétences du Département et des choses que l'on peut suggérer au travers des commissions de quartier ou directement à la municipalité».

Jean-Christophe Tardivon




Infos-dijon.com - Mentions légales