Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
21/11/2020 18:36

DIJON : Déplacement ce samedi de Jean Castex avec Olivier Véran et Alain Griset

Le déplacement à Dijon du Premier ministre de ce samedi 21 novembre avait deux thèmes : la réouverture des commerces avec le ministre délégué aux PME puis la lutte contre l'épidémie de Covid-19 avec le ministre de la Santé. Actualisé avec les photos des séquences à la Librairie Grangier, à la préfecture de la Côte-d'Or et au CHU Dijon Bourgogne.

Alors que le déplacement a été annoncé la veille, une séquence supplémentaire a été ajoutée au dernier moment. Pour ancrer les échanges avec les commerçants, Jean Castex a débuté son déplacement de ce samedi 21 novembre 2020 par une rencontre avec le responsable de la Librairie Grangier.

Le Premier ministre était notamment accompagné de François Rebsamen, maire de Dijon (PS), de François Patriat, sénateur de la Côte-d'Or (LREM), et de Didier Martin, député de la Côte-d'Or (LREM).

Pas de date de réouverture des commerces confirmée


À Christophe Fressy, gérant de la Librairie Grangier, Jean Castex n'a pas indiqué de date de réouverture potentielle même s'il a concédait que la situation sanitaire s'améliorait grâce aux efforts de tous dont les commerçants : «dans quelques jours, vous pourrez retrouver non pas une activité tout à fait normale puisque, comme vous l'avez rappelé, le protocole sanitaire, tout ce qu'on voit ici, les distances de sécurité, les petites vitrines de protection, etc. seront évidemment maintenus».
Selon Didier Martin sur Twitter, Jean Castex s'est adressé directement aux commerçants lors de la réunion à la préfecture avec les acteurs économiques : «je comprends votre colère. Je sais ce qu'est le commerce de proximité et ce que la solidarité nationale vous doit. Nous rouvrirons les commerces autour du 1er décembre avec un protocole sanitaire renforcé».

Retour des cérémonies religieuses à partir du 1er décembre


À l'issue de la réunion à la préfecture, François Sauvadet, président du conseil départemental de la Côte-d'Or (UDI), a relaté sur Twitter les propos du Premier ministre qui lui semblaient significatifs : «plus on respectera le confinement, plus on pourra évoluer le 1er décembre. Nous rouvrirons les commerces qui ne sont pas de première nécessité, mais on ne réouvrira pas les bars et les restaurants. (…) On réouvrira les lieux de culte le 1er décembre».

En réponse directe à François Sauvadet, Jean Castex a déclaré : «nous avons l’espoir d’un vaccin». Le Premier ministre a aussi souligné sa «volonté de travailler avec les élus locaux au service des Français».

À la rencontre des soignants du CHU Dijon Bourgogne


Le Premier ministre accompagné du ministre de la Santé et du ministre délégué aux PME a notamment été à la rencontre des soignants en pneumologie, en réanimation, aux urgences et au sein du Centre 15. Parmi la délégation, se trouvaient aussi les parlementaires et le président du conseil de surveillance de l'établissement de santé, François Rebsamen.

 Le directeur général de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté, Pierre Pribile, a fait un point de situation dans la région (lire le communiqué). La directrice générale du CHU Dijon Bourgogne, Nadiège Baille, a rappelé les engagements en matière de formation des soignants.

Dans un message sur Twitter, Jean Castex a salué «l'exceptionnelle capacité d'adaptation du CHU Dijon Bourgogne et la mobilisation exemplaire de toute la communauté hospitalière qui nous permet de faire face» alors que «Dijon est une des agglomérations les plus touchées par la Covid-19 : si la situation se stabilise, elle reste préoccupante».

«Ce que l'on veut, c'est que les citoyens ne tombent pas malades»


Médecin anesthésiste réanimateur et, par ailleurs, référent de La République En Marche pour la Côte-d'Or, Sébastien Mirek a participé à la visite ministérielle et a communiqué sur les réseaux sociaux. L'annonce la veille du déplacement ne l'a pas perturbé : «on travaille dans l'urgence» aime-t-il à rappeler.

Selon Sébastien Mirek, Jean Castex a rencontré des soignants qui ont pris en charge des patients atteint par l'épidémie de Covid-19 afin d'envisager leurs problématiques ainsi que leur vécu eut égard à la situation sanitaire. Il y avait là des aides-soignants, des ambulanciers, des infirmiers, des infirmiers de réanimation et des médecins. Le Premier ministre et le ministre de la Santé se sont montrés «à l'écoute des problématiques de terrain» d'après Sébastien Mirek.

Les ministres ont répété l'importance de la prévention : «ce que l'on veut, c'est que les citoyens ne tombent pas malades» s'est fait l'écho le praticien. Olivier Véran aurait particulièrement insisté sur l'enjeu des quinze jours suivant la levée du confinement. En substance, il a été dit que le président de la République devrait «donner un cap pour les semaines à venir» lors de son allocution du 24 novembre.

«L’État prend sa part de responsabilité et soutient les soignants»


Ce déplacement auprès des équipes du CHU Dijon Bourgogne, «c'est une volonté très forte de soutien des soignants dijonnais et de toute la région» aux yeux de Sébastien Mirek qui ajoute : «c'est une très belle visite, c'était indispensable d'associer à la fois les commerces et la santé».

En conclusion de son passage au CHU de Dijon, le Premier ministre est revenu sur le rôle du gouvernement durant cette crise sanitaire : «l’État prend sa part de responsabilité et soutient les soignants» résume Sébastien Mirek et, en se référant aux propos de Jean Castex : «ce sont des actes assumés, concertés avec des élus locaux pour surmonter cette phase difficile tous ensemble, à la fois sur le plan sanitaire et économique, l'un n'est pas dissociable de l'autre».

Jean-Christophe Tardivon
Photographies Philippe Bruchot / Bien Public / Pool médias


Shop In Dijon table sur une réouverture des commerces le 28 novembre


La polémique de l'ouverture des librairies à Dijon