Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
01/09/2022 19:20

DIJON : François Sauvadet s'enquiert de la végétalisation du collège des Lentillères

Pour cette journée de rentrée scolaire du jeudi 1er septembre, le président du conseil départemental est allé à la rencontre des élèves et des équipes des Lentillères afin de se rendre compte du déploiement du «Plan 1.000 arbres» dans les collèges de Côte-d'Or.
Jour de rentrée des classes ce jeudi 1er septembre 2022 : le président du conseil départemental de la Côte-d'Or François Sauvadet (LCOP) s'est rendu au collège des Lentillères à Dijon.

Très à l’aise avec les élèves rencontrés, le président a commencé par les interroger sur leurs vacances puis les premières heure de la rentrée. «Est-ce que tu sais pourquoi tu apprends dans la vie ? Eh bien, c’est pour avoir le choix de ta vie», a-t-il glissé à l'un d'eux.

Le collège des Lentillères se végétalise progressivement


La président du Département a inscrit sa visite dans le principe de la sobriété énergétique. Propriétaire du site, la collectivité procède actuellement à la rénovation des façades du collège – en recourant à la laine de roche pour l'isolation thermique - et des menuiseries – posant des doubles vitrages de conception récente. Il s'agit de faire la part belle à aux «matériaux exemplaires en matière d’éco-énergie».


Le Département revendique le financement de la rénovation thermique comme «une priorité». Aux Lentillères, les travaux représentent 1,9 million d’euros.

L’établissement est inscrit également dans le «Plan 1.000 arbres» qui vise la végétalisation des cours des collèges avec des essences d’arbres adaptées au changement climatique ainsi que la désimperméabilisation de ces cours. Le projet est mené en partenariat avec le Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement (CAUE). De nouveaux arbres ont donc été plantés.

Un club jardin a été créé où les élèves cultivent des fruits et légumes destinés à la restauration scolaire. Se voulant très complice avec les élèves, François Sauvadet les a mis au défi : « je compte sur vous pour participer à l’entretien !».

Sensibiliser les élèves au gaspillage alimentaire


«Le développement durable, c’est aussi dans l’alimentation que cela passe», signalé Laurence Bourse, principale du collège. L’établissement met un point d’honneur à associer les agents de collectivité de la cantine pour sensibiliser les élèves au moment des repas.

Ainsi, ils sont amenés à questionner les élèves sur leur niveau de satiété, sur ce qu’ils aiment ou pas tout en veillant à ce que les élèves aient un repas équilibré.

Le collège a mis en place des journées avec un objectif à zéro déchet. Le collège travaille avec l'association La Chaîne verte qui vient chercher leur déchet en vélo électrique pour les amener au compostage.

Un surcoût de 3,1 millions d'euros pour chauffer les collèges


Depuis la crise sanitaire, le Département a mis en place le tarif unique de deux euros par repas pour la restauration scolaire dans les collèges. François Sauvadet a rappelé que «cette aide n’est pas un impôt». Il semble plus juste au centriste que «chacun paye le même coût» et non pas un impôt variable en fonction des ressources du foyer. Le dispositif sera maintenu durant l'année scolaire 2022-2023.

Le président du Département s'est dit «inquiet» des conséquences de la guerre en Ukraine sur le coût de l'énergie. Indiquant avoir été en communication quelques heures plus tôt avec les membres du gouvernement Gabriel Attal et Christophe Béchu, François Sauvadet a annoncé avoir estimé à 5 millions d’euros le surcoût à la charge de la collectivité pour chauffer les bâtiments cet hiver, dont 3,1 millions pour les collèges.

Sabrina Dolidze

L'encadrement des élèves s'améliore dans l'académie de Dijon


Les mesures de la rentrée scolaire en Côte-d'Or























Infos-dijon.com - Mentions légales