Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
09/06/2022 03:08

DIJON : Hommage aux morts pour la France en Indochine

Une cérémonie s’est déroulée ce mercredi 8 juin au Mémorial d’Extrême-Orient place Gaston Gérard.
La journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est instaurée par décret du 26 mai 2005. Sa date officielle est le 8 juin, pour ne pas oublier les soldats de l’Union française tombés contre les forces du Vietminh durant la guerre d’Indochine, ainsi que 30.000 des 40.000 prisonniers qui ne revinrent jamais des camps de rééducation politique.

À Dijon, si l’orage planait sur la place Gaston en fin de journée et que des trombes d’eau ont sévi dès la fin de la cérémonie, celle-ci a été épargnée. L’heure était au recueillement devant l’édifice plus communément appelé Mémorial d’Extrême-Orient et la météo s’est retenue de perturber cette demi-heure consacrée au devoir de mémoire.


Sous la présidence de Frédéric Carre, sous préfet de l’arrondissement de Dijon, une cérémonie s’est déroulée dans la tradition commémorative, débutée par la montée des couleurs effectuée par Reynald Camin, président honoraire de la section de Côte-d’Or de l’Union nationale des parachutistes, et de l’adjudant-chef Philippe Duval, vice-président de l’amicale des anciens de la légion étrangère de Côte-d’Or.

Marseillaise et gerbes de fleurs


La Marseillaise a rythmé à plusieurs reprises le recueillement autour du monument, fleuri par plusieurs personnalités civiles et militaires.

Au premier rang, étaient présents : Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, François-Xavier Dugourd, vice-président du conseil départemental de la Côte-d’Or, Jean-Marc Réty, conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, Didier Martin et Rémi Delatte, députés de la Côte-d’Or, le général de corps d’armée Alexandre d’Andoque de Sériège, officier général de la zone de défense et de sécurité Est, le général de division Edouard Hubscher, commandant de la région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et du groupement départemental de la Côte-d’Or, le général de brigade Pascal Hurtault, commandant de l’école de Gendarmerie de Dijon, et le lieutenant-colonel Etienne Royal, délégué militaire départemental adjoint.

Plusieurs gerbes de fleurs ont également été déposées par les représentants d’associations patriotiques, sous les yeux d’anciens combattants, de membres de la Légion d’honneur mais aussi d’élèves du collège Saint-Michel.

«Honneur aux combattants d’Indochine !»


Au cours de la cérémonie, c’est à Frédéric Carre qu’est revenue la lecture du message de Sébastien Lecornu, ministre des armées.

«De 1940 à 1954, ce sont près de 500.000 militaires, membres du corps expéditionnaire français en Extrême-Orient, légionnaires, tirailleurs africains et nord africains, réguliers et supplétifs vietnamiens, cambodgiens et laotiens qui ont porté nos couleurs, sans relâche, à l’autre bout du monde. Qu’il soit rendu hommage à ces combattants (…), à ceux qui poursuivirent la lutte (…), aux milliers de prisonniers (…), aux civils (…). Honneur aux combattants d’Indochine !», a repris le sous-préfet de l’arrondissement de Dijon.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier





























Infos-dijon.com - Mentions légales