Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
09/06/2024 19:26
4275 lectures

DIJON : L'affluence dans les bureaux de vote pour les élections européennes

Le maire de Dijon François Rebsamen a voté dès le début de la journée, ce dimanche 9 juin. Par ailleurs, Dominique Guidoni-Stoltz, Sladana Zivkovic, Didier Martin, Stéphanie Modde et Mélanie Fortier ont également accompli leur devoir électoral.
Un chat qui participe au vote, des Verts en cages, des assesseurs qui se renouvellent... À Dijon, le scrutin pour ces élections européennes a réservé quelques surprises, ce dimanche 9 juin 2024.

49,5 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour choisir parmi 38 listes afin de désigner les 81 députés français du Parlement européen. Même si toutes les listes n'ont pas fourni de matériel de vote, les bureaux de vote ont dû multiplier les tables pour installer tous les documents disponibles.

«Dijon est une ville européenne», souligne François Rebsamen


Habitué à voter autour de 11 heures, dans le quartier Darcy, François Rebsamen (PS, FP), maire de Dijon, a, cette fois, préféré venir parmi les tous premiers électeurs de son bureau de vote.


«J'espère que les Français seront intéressés par l'Europe et qu'ils viendront voter en nombre», a-t-il déclaré, «les gens sont conscients de la situation extrêmement grave à laquelle nous sommes confrontés : la guerre en Ukraine, la nécessité de défendre la démocratie, les valeurs universelles, la paix». «Dijon est une ville européenne, je suis sûr que les gens vont voter plus qu'ailleurs.»

Selon la municipalité, à 15 heures 45, la participation était de 40,94% contre 38,20% en 2019, à la même heure (45,77% en Côte-d'Or, 48,11% en Bourgogne-Franche-Comté et 45,26% en France métropolitaine à 17 heures), puis de 51,47% à 18 heures.

Le devoir électoral de Dominique Guidoni-Stoltz, Sladana Zivkovic, Didier Martin, Stéphanie Modde et Mélanie Fortier


Parmi les personnalités politiques dijonnaises impliquées dans la campagne,  Dominique Guidoni-Stoltz (LFI) a voté dans le quartier Charmette. L'ancienne suppléante aux législatives de 2022 a accompli son devoir électoral au milieu de sa tournée des bureaux de vote pour veiller au bon déroulement du scrutin.

De son côté, Sladana Zivkovic (PS), adjointe au maire de Dijon, a voté, en début de matinée, dans le quartier Montchapet.

La référente de Place publique en Côte-d'Or a pu assister à une scène cocasse : un homme est venu voter avec un chat perché sur son épaule. Visiblement habitué, le félin est resté sagement en place durant tout le parcours de vote de son maître.

Le député de la Côte-d'Or Didier Martin (REN) a voté en milieu de matinée, dans le quartier Montchapet, avant de visiter plusieurs bureaux dijonnais pour constater l'affluence des premières heures du scrutin.

Durant la pause méridienne, Stéphanie Modde (EELV-Les Écologistes), vice-présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et conseillère municipale à Dijon, a voté dans le quartier des Grésilles. Par ailleurs, elle présidait un bureau de vote dans le quartier de l'Arquebuse.

Stéphanie Modde a voté dans le bureau présidé par Catherine Hervieu (EELV-Les Écologistes), conseillère municipale à Dijon, qui a pris avec humour le fait que les sièges du bureau aient été installés dans les cages de hand du gymnase.

En tout début d'après-midi, Mélanie Fortier (RN), conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté, a voté en famille dans le quartier Junot et, comme tous les citoyens, a pu s'exercer au délicat pliage de la feuille A4 pour l'insérer dans la petite enveloppe traditionnelle.

Le renouvellement des assesseurs, signe de vitalité démocratique


Plusieurs présidents de bureau de vote se sont félicités de voir que les différentes campagnes pour renouveler les assesseurs avaient porté leurs fruits.

Signe de vitalité démocratique, de jeunes citoyens se sont ainsi engagés  à passer leur dimanche à contribuer à la bonne tenue du scrutin, de la tenue des cahiers d'émargement jusqu'au dépouillement des bulletins de vote.

Un dépouillement relativement long était anticipé en raison de l'affluence mais aussi de la fameuse feuille A4. En effet, les assesseurs ont été prévenus qu'il fallait déplier soigneusement chaque bulletin de vote et vérifier son bon état – sans inscription ni rayure, sous peine de nullité – des deux côtés avant de le comptabiliser comme suffrage exprimé.

Jean-Christophe Tardivon

En Côte-d'Or, les premiers enseignements des résultats des élections européennes


En Côte-d'Or, les premières réactions aux résultats des élections européennes


En Bourgogne-Franche-Comté, les résultats aux élections européennes


En Côte-d'Or, les résultats aux élections européennes









































































































Infos-dijon.com - Mentions légales