Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
11/11/2020 14:45

DIJON : L’Armistice de 1918 commémoré

Une cérémonie s’est déroulée ce mercredi 11 novembre sur le rond-point Edmond Michelet à Dijon.

En temps de confinement, le retour de la commémoration en petit comité était de mise, et le temps grisâtre avait remplacé les rayons de soleil qui avaient éclairé la commémoration du 8 mai dernier sur ce même rond-point.

En ce jour d’armistice de la guerre 1914-1918, le cadre était à nouveau particulier du fait de son caractère restreint. Le recueillement était lui tout de même observé, pour ne pas oublier les «Morts pour la France».
«Commémoration de la Victoire et de la Paix. Hommage à tous les Morts pour la France», était-il inscrit en intitulé de la cérémonie organisée par la préfecture.

Le message national de Geniève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants, a été lu par le préfet Fabien Sudry.
20 militaires «Morts pour la France», décédés au cours de l’année passée, ont ensuite été cités par Brigitte Tardivon, directrice du service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.
Dans la configuration «confinement», une seule personnalité par collectivité fut conviée : François Rebsamen, maire de Dijon ; Océane Charret-Godard, vice-présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté ; François-Xavier Dugourd, 1er vice-président du Conseil départemental de la Côte-d’Or ; Fadila Khattabi, Rémi Delatte et Didier Martin, députés de la Côte-d’Or.

L'autorité militaire était représentée par : le général Edouard Hubscher, commandant de la région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et du groupement départemental de la Côte-d’Or ; le général de brigade Pascal Hurtault, commandant de l’école de Gendarmerie de Dijon ; le lieutenant-colonel Etienne Royal, commandant de la place d’armes de Dijon et délégué militaire départemental adjoint.

Sur place également, fils de Christian Germain, regretté président de l’Amicale des anciens du 27ème Régiment d’infanterie, décédé en milieu d'année, Michel Germain était le porte-drapeau.
Seul à proximité du pupitre, ce dernier n’oubliait pas qu’il est toujours important de porter la Mémoire, malgré il est vrai «une frustration de ne pas voir plus de monde se recueillir».

Les personnalités présentes étaient ainsi venues fleurir le pied du monument aux morts, avant de respecter la sonnerie «Aux Morts» et la Marseillaise.

Pour terminer sur le contexte sanitaire, ce fut la seule cérémonie officielle organisée à Dijon ce mercredi 11 novembre 2020.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier