Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
07/12/2020 19:41

DIJON : L'État dote de 525.000 euros un projet d'agriculture urbaine dans le quartier de la Fontaine-d'Ouche

Le projet «Ramifications» présenté par Dijon Métropole a été retenu par l'Agence Nationale de la Rénovation Urbaine dans le cadre de l'appel à projet «Quartier fertile». Pour le préfet de la Côte-d'Or, «l'agriculture urbaine constitue un véritable levier de transformation des quartiers».

Communiqué de la préfecture de la Côte-d'Or du 7 décembre 2020 :

UN PROJET DE COTE-D’OR RETENU DANS LE CADRE DE L’APPEL A PROJET « QUARTIERS FERTILES » DE L’ANRU

Ce lundi 7 décembre, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie, la ministre déléguée chargée de la Ville Nadia Hai et le Président de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, Olivier Klein ont présenté officiellement la liste des lauréats à l’appel à projet « Quartier fertile » lancé en début d’année et porté par l’ANRU.

Fabien SUDRY, Préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, se félicite que Dijon métropole avec son projet « Ramifications » figure parmi la liste des 27 lauréats retenus pour cette première session de candidature.
L'agriculture urbaine constitue un véritable levier de transformation des quartiers. De plus en plus, des espaces agricoles de culture ou d’élevage se développent au cœur des zones urbaines ou péri-urbaines. Ils offrent aux habitants des villes une ressource alimentaire locale. Mais l’agriculture urbaine a de nombreux autres bénéfices. Elle permet de favoriser un lien social entre les habitants, de les sensibiliser aux enjeux écologiques et alimentaires et améliore le cadre de vie en apportant un poumon vert dans la ville. Les fermes urbaines sont aussi un outil d’insertion économique, en formant et employant des habitants éloignés de l’emploi. Elles sont enfin un vecteur d’accélération de la transition écologique. Un atout pour des quartiers en transformation.

Ce projet de Dijon métropole s’inscrit parfaitement dans la continuité et en complémentarité de l’ensemble des actions qui seront engagées dans le cadre du Nouveau programme de rénovation urbaine (NPNRU).

Il s'ancrera dans un premier temps dans le quartier de la Fontaine d'Ouche, mais aura vocation à se déployer notamment dans le quartier du mail à Chenôve.

Une production agro-écologique, tournée vers l'alimentaire, pourra se développer sur les terrains libérés par le projet de renouvellement urbain d'une part et sur des espaces en mutation qui seront valorisés par ce projet.

Cette démarche servira de support à toute une dynamique autour du lien social, de la santé, du mieux consommer en direction des habitants du quartier, en phase avec les aspirations croissantes et les besoins de la population.

La mise en œuvre de ce projet sera également l'occasion de renforcer l'insertion par l'économie dans le domaine agro-alimentaire.

Dès 2021, les études techniques et les démarches pour mettre en place le partenariat et la structure porteur, pourront être engagées.

Son impact sera important en termes de retombées locales (emplois, promotion des métiers de l’alimentation, lutte contre la précarité alimentaire...) et de prise en compte des aspects environnementaux.

Pour aider au déploiement d'une agriculture urbaine de proximité ambitieuse, Dijon métropole bénéficiera, pour conduire ce projet, d’une enveloppe budgétaire de 525 000€ cofinancée par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) – Banque des territoires, le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), L’ADEME et le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation (MAA) dans le cadre du plan France Relance.