Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
08/07/2021 19:42

DIJON : La moitié de la plage du lac Kir est un espace sans tabac

Le premier «Espace Sans Tabac» à Dijon a été officiellement mis en place ce jeudi 8 juillet au lac Kir, espace labellisé en l’occurrence «Plage Sans Tabac». À l’initiative de la Ligue contre le cancer, l’idée est d'en créer d’autres dans plusieurs lieux publics et extérieurs de la ville.
C’est sur la plage, Dijon Plage, que l’espace sans tabac est matérialisé. Cela par des pancartes ne passant pas inaperçues mais aussi un marquage au sol. Du poste de secours au poste de surveillance surélevé au milieu de la plage, c’est la moitié de celle-ci qui est identifiée «Espace Sans Tabac».

Ce label, créé par la Ligue contre le cancer, permet aux collectivités de mettre en place des espaces publics extérieurs sans tabac non-soumis à l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Peuvent être ainsi concernés les parcs, les jardins publics, ou bien les abords des écoles.  Ces «Espaces Sans Tabac» ne sont pas coercitifs mais ils s’inscrivent dans une démarche et des actions de prévention menées par la Ligue contre le cancer.


En Côte-d’Or, le comité départemental a signé une convention avec 8 villes pour la mise en place et le développement de tels espaces : Dijon, Chenôve, Talant, Longvic, Quetigny, Chevigny-Saint-Sauveur, Fontaine-lès-Dijon, Gevrey-Chambertin, Couchey (lire le communiqué).

«L’objectif est d’être dans la pédagogie»


À Dijon, ce jeudi 8 juillet 2021 marquait donc, au lac Kir, la première labellisation du genre dans la ville. «L’objectif est d’être dans la pédagogie et de déployer d’autres espaces sans tabac sur Dijon», a annoncé l’adjoint au maire Antoine Hoareau, en saluant la volonté partagée, impulsée ici par la Ligue contre le cancer.

Le souhait «depuis des années», exprimé à nouveau à cette occasion par Françoise Tenenbaum, conseillère municipale déléguée notamment à la santé, est que tous les parcs dijonnais soient sans tabac. «Les aires de jeux pour enfants le sont déjà».

Alors que, la Ligue contre le cancer le note, «le nombre de décès par an liés au tabac est estimé à 75.000 (dont 45.000 à la suite de cancers) et que le tabac est responsable de plus de 8 cancers du poumon sur 10», François Tenenbaum a tenu à insister sur le sens de l’opération : «Il est vain de travailler sur la qualité de l’air, la qualité de l’eau, des sols, des aliments, si par ailleurs on fume. C’est absolument contradictoire. Une étude récente montre que les Français sont porteurs de divers métaux lourds qui sont à l’origine de maladies très variées dès l’enfance. Le tabac en contient. Soyons cohérents, faisons de l’écologie et arrêtons de fumer pour le bien de tous».

D’après des données de Santé publique France de 2019, 74,6 % des fumeurs quotidiens en Bourgogne-Franche-Comté fumaient de façon intensive (plus de 10 cigarettes par jour). Ce taux était de 66,8% à l’échelle de la France métropolitaine.

«On incite les gens à ne pas fumer»


Le docteur Claude Laborier, président du comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer, a quant à lui réaffirmé les missions de la Ligue, dont la prévention.
Si les premières prévisions relatives aux conventions de partenariat signées annonçaient la mise en place d’une vingtaine de «Plages et Espaces Sans Tabac» en Côte-d'Or, le président départemental espère en voir plutôt une cinquantaine être mis en place d’ici à 2022.
«On incite les gens à ne pas fumer», précise-t-il sans vouloir tomber dans la coercition, à propos d’espaces bien marqués pour interpeler. Comme tout autre espace du genre, la mise en place de la plage sans tabac au lac Kir est formalisé par un arrêté du maire.

La Ligue contre le cancer a initié la labellisation de 973 «Espaces Sans Tabac» en France dans 300 communes et 38 départements, dont 50 plages et 30 entrées d’établissements scolaires.
Les objectifs de tels cadres sont la dénormalisation du tabagisme, la réduction de l’initiation au tabagisme chez les jeunes, la dissociation des loisirs et du tabac, la promotion d’espaces publics «conviviaux et sains», l’encouragement à l’arrêt du tabac et la préservation de l’environnement.

Pour le comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer, la mise en place de ce jeudi doit lancer un déploiement sur la ville de Dijon.
Le prochain rendez-vous d’ampleur donné l’est au 24 septembre 2021, jour qui marquera le centenaire du comité départemental. Un événement tout public au coeur de Dijon est envisagé, au cours duquel le comité départemental remettra quatre prix scientifiques, deux de 80.000 euros et deux de 40.000 euros.
L’occasion pour le trésorier Gérard Ciceri de rappeler plus largement que le comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer fera don cette année de 665.000 euros à la recherche, dont 440.000 euros au Centre Georges-François Leclerc.

Lors de la mise en place de cette «Plage Sans Tabac» à Dijon, une pensée a été exprimée pour Axel Kahn, président national de la Ligue contre le cancer récemment décédé. «Un grand militant de l’accès à la santé pour tous. Un combattant pour l’éthique dans la médecine», a souligné Antoine Hoareau, en tant qu'élu municipal délégué notamment aux solidarités.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier









Infos-dijon.com - Mentions légales