Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
12/11/2020 19:34

DIJON : La Recyclade n’ouvre pas mais vous livre à domicile

Le dispositif de commande-livraison à distance est un moyen pour la recyclerie de ne pas être totalement à l’arrêt.

Dès le 2 novembre, soit le lundi suivant le début du confinement actuel, la Recyclade a décidé de mettre son dispositif de livraisons en place. Puisque la boutique au 11 rue du Nuits-Saint-Georges ne peut ouvrir, la recyclerie a décidé de mettre en place un système de commande-livraison à distance.

Le point d’entrée est un numéro de téléphone : 06 31 60 86 56. Ou une adresse mail : larecyclade@laposte.net. Les besoins sont exprimés, le genre d’articles qui correspond est recherché en boutique, des photos d’articles sont envoyés à la personne intéressée.

La livraison est ensuite proposée au lieu souhaité par la personne ayant passé commande, qui ne règlera qu’à la livraison. Seule condition : être à jour dans l’adhésion à l’association (à prix libre).

«Ça tourne toujours»


Pour la Recyclade, dont cette fin d’année devait être marquée par l’ouverture d’un deuxième magasin rue de l’Est et l’embauche de deux nouvelles personnes, le dispositif est une manière de dire que «ça tourne toujours». En faisant plus que du «click and collect».

Durant ce mois de novembre, les deux salariés de la Recyclade, le directeur Frédéric Ramette et la valoriste Laurence Favier sont en activité partielle.
Ils bénéficient de l’aide de fidèles bénévoles mais aussi d’apports informatiques notamment de la part d’étudiants de Burgundy School of Business, mobilisés dans le cadre des engagements de leur établissement dans les Objectifs de développement durable des Nations Unies.

Un site internet désormais


La Recyclade s’est d’ailleurs dotée d’un site internet - http://larecyclade.fr/ - pour donner davantage de visibilité à ses produits, qui plus est dans la période actuelle. Le système de commande-livraison évoqué est résumé en cliquant ici.

Si le contexte sanitaire retarde l’ouverture de la deuxième boutique (probablement en début d'année prochaine...), sans toutefois trop faire craindre des répercussions sur les projets déjà calés, l’association souhaite répondre par de nouvelles idées… Donner la possibilité de chiner virtuellement, mise en ligne de catalogues, fabrication de décorations et d’arbres de Noël en palettes… Même en distanciel, le choix ne manque pas.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier