Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
28/11/2020 15:00

DIJON : La réouverture des commerces de la Toison d'Or était attendue

Après un mois au ralenti, le centre commercial de la Toison d'Or a rouvert à Dijon ce samedi 28 novembre. L'équipe du centre et les commerçants sont soulagés de voir l'activité augmenter. Les consommateurs peuvent s'équiper et même déjà penser aux cadeaux de Noël.

Avant même l'entrée, ce samedi 28 novembre 2020, une dose de solution hydroalcoolique est appliquée sur les mains des clients. Le ton de l'adaptation au confinement est donné. Afin de lisser les flux de visiteurs, le centre commercial de la Toison d'Or sera ouvert de 9 heures à 21 heures du lundi au samedi ainsi que de 9 heures à 20 heures les dimanches de décembre. Un décompte automatique est effectué à chaque entrée et sortie de personnes avec des «compteurs laser».

Le principe est de retenir une jauge d'une personne pour 8 m². Le propriétaire du centre commercial,  Unibail-Rodamco-Westfield, porte la responsabilité concernant les allées. Un coefficient de 80% a été affecté à la superficie totale et le résultat a été divisé par 8 pour donner la jauge maximum de l'ensemble de la Toison d'Or.

8 m² par personne


Au moment du déconfinement, la surface commerciale avait été relevée à un peu moins de 40.000 m² pour conditionner la réouverture. Cette fois, c'est l'ensemble de l'espace qui est pris en compte : la surface commerciale, la surface de circulation et la surface de stockage pour définir le nombre de personnes pouvant être admises. Unibail-Rodamco-Westfield indique une surface GLA de 78.700 m² ce qui conduit a calculer un maximum de 7.870 personnes.
Si la jauge devait être approchée à 85%, comme au printemps, des agents se positionneraient aux portes pour réguler le flux et si le maximum était atteint, les portes n'accepteraient plus l'entrée des visiteurs, s'ouvrant uniquement pour laisser sortir les personnes.

Selon nos informations, peu après 10 heures, environ 1.600 visiteurs étaient présents dans le centre commercial dijonnais. La fréquentation de cette première matinée s'annonçait en baisse de 30% par rapport au jeudi 28 novembre 2019. Ce qui est honorable pour des premiers temps de réouverture, d'autant plus que le confinement n'est pas encore levé.

«Ravi aujourd'hui de voir le flux de visiteurs qui rentrent dans le calme»


Effectivement, dès 10 heures, de nombreuses personnes descendaient du tramway pour se diriger vers le centre commercial. Dans les allées, les consommateurs répondaient présents en étant loin de saturer les espaces. Comme souvent, bien des sacs Primark se balançaient au bout des bras. À noter que les achats étaient nombreux au sein des magasins de vêtements pour enfants. Bien sûr, les futurs cadeaux de Noël étaient eux aussi au rendez-vous.

Après avoir indiqué être ravi de voir revenir l'ensemble des commerçants – certains avaient maintenu une activité avec des livraisons à l'entrée de leur boutique – le directeur du centre commercial la Toison d'Or Gauthier Derache souligne «être ravi aujourd'hui de voir le flux de visiteurs qui rentrent dans le calme».

Les restaurants restent fermés


À l'intérieur des boutiques, la responsabilité incombe à chaque enseigne. Pour les cellules de moins de 400 m², le nombre de clients admis à un même moment est affiché sur des macarons à l'entrée. Pour les espaces de plus de 400 m², un comptage est effectué à l'entrée.

À l'extérieur, on retrouve au sol les marquages pour faciliter les espacements en cas d'affluence. De plus, le centre commercial propose aux commerçants une application pour gérer aisément des prises de rendez-vous.

La restauration est possible auprès des boutiques de vente à emporter. Plusieurs restaurants qui n'ont pas opté pour cette solution-là resteront fermés jusqu'au 20 janvier 2021.

L'équipe des agents de sécurité a été renforcée avec des consignes d'être encore plus rigoureux qu'au printemps concernant le respect des fléchages au sol pour indiquer les sens de circulation et limiter le croisement des clients dans les allées. Des policiers sont aussi amenés à patrouiller dans le centre commercial et aux abords.

«Proposer un Noël magique à nos clients»


Pour la quatrième année, les rennes du Père Noël sont de retour à l'extérieur. Les décorations de Noël et les chalets sont en place dans les allées du centre commercial. «L'intérêt est de proposer un Noël magique à nos clients, malgré le confinement, après ce mois de morosité, le but est de vendre un peu de rêve aussi à nos visiteurs» explique Gauthier Derache qui pense à l'ensemble des maillons du commerce en gardant «le contact avec nos prestataires qui sont ravis de revenir».

En revanche, la plupart des boutiques n'ont pas encore décoré leur vitrine dans cette thématique. Il s'agit tout d'abord de marquer la réouverture et de générer de la trésorerie en affichant des promotions. Certaines sont explicitement liées au Black Friday mais ce n'est pas partout le cas. Les remises oscillent entre -30 et -50%.

Gauthier Derache souhaite aux commerçants de retrouver leur niveau d'activité de décembre 2019. Du côté d'Unibail-Rodamco-Westfield, on se refuse à communiquer la part de chiffre d'affaires réalisée pour les fêtes de fin d'année ni celle qui peut être attendue lors de cette période particulière de Noël 2020.

Jean-Christophe Tardivon