Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
27/05/2022 19:04

DIJON : Le préfet condamne les «tags injurieux» découverts après le carnaval des Lentillères

À la suite du carnaval des Lentillères, s'étant déroulé à Dijon ce jeudi 26 mai, 65 tags injurieux et délictueux ont été recensés, affichant pour certains «une haine des forces de l'ordre et de l'autorité judiciaire».
Communiqué de la préfecture de la Côte-d'Or du 27 mai 2022 :

Fabien SUDRY condamne très fermement les inscriptions hostiles aux forces de l'ordre et à l'Autorité judiciaire découvertes après la manifestation non-déclarée organisée pour les 12 ans de la ZAD des Lentillères

Un "carnaval" a été organisé par le collectif des Lentillères le 26 mai pour célébrer les 12 ans de la ZAD des Lentillères. Outre que cette manifestation n'avait pas été déclarée, alors même qu'il s'agit d'une condition d'exercice de cette liberté publique, elle a été l'occasion pour certains de ses participants de dégradations de multiples bâtiments publics et privés de Dijon, au moyen de 65 tags injurieux et délictueux dont certains ont affiché une haine des forces de l'ordre et de l'Autorité judiciaire.


Les slogans utilisés, tels que "LES CRA EN FEU LA PAF AU MILIEU" 1, "FEU A SUQUET", "LES PRISONS EN FEU LES MATONS AU MILIEU", "FLIC VIOLEUR ASSASSIN", ou bien encore "1 OPJ 2 COUPS DE FUSIL - 1 PROC 3 coups de glock"2 sont inqualifiables et exposent leurs auteurs à des poursuites pénales.

S'ils ne sont pas de nature à atteindre les fonctionnaires de police qui s'engagent avec fierté au quotidien pour assurer la sécurité de la population et remplissent leurs missions avec un grand sens du professionnalisme, ils tranchent en revanche avec l'image d'honorabilité que ce collectif entend véhiculer auprès des dijonnais.

Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d'Or, condamne avec la plus grande fermeté ces propos et renouvelle son total soutien à l'ensemble des forces de l'ordre et de fonctionnaires chargés d'assurer, sur l'ensemble du territoire et 365 jours par an, la sécurité de la population et de lutter contre la criminalité.

1 "Les [centres de rétention administrative] en feu, la [police aux frontières] au milieu"
2 "Un [officier de police judiciaire] 2 coups de fusil – 1 [procureur] 3 coups de Glock"






Infos-dijon.com - Mentions légales