Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
23/06/2021 16:42

DIJON : Les rues désertées sous un orage

Alors que les deux tiers de la France sont en vigilance jaune pour les orages, un véritable déluge s'est abattu sur Dijon en début d'après-midi ce mercredi 23 juin : il est tombé l'équivalent de deux semaines de précipitation. Les rues du centre-ville notamment se sont rapidement vidées de leurs usagers.
Les inondations dans l'Aisne, dans l'Orne ou dans les Yvelines sont dans toutes les têtes. Météo France a placé la Côte-d'Or en vigilance jaune pour les orages jusqu'à ce mercredi minuit et une nouvelle alerte est déjà annoncée pour ce jeudi à partir de midi.

Dijon a été traversé ce mercredi 23 juin 2021 par un orage abondant et stationnaire de 13h30 à 14h15. Selon Météo Côte-d'Or, la station de la Chartreuse a enregistré 30,4 mm d'eau en une heure soit l'équivalent de deux semaines de précipitations. Les sapeurs-pompiers du SDIS 21 ont reçu de nombreux appels pour des inondations, déclenchant des interventions. Heureusement, le vent n'accompagnait pas l'orage.


De l'utilité des bottes de pluie


Au centre-ville de Dijon, les rues se sont vidées en quelques secondes, des gens se sont mis à courir de tous les côtés pour tenter de s’abriter. Sportifs ou pas, bien des Dijonnais ont pratiqué la course à pied pour tenter d’échapper à cet orage.

Nombre d'entre eux étaient équipés d’un parapluie, pressés de trouver un abri et d’arriver à destination. Une dame très prévoyante était même chaussée ce jour d’une paire de bottes en caoutchouc ! D’autres ont eu moins de chance, courant un peu plus vite et cherchant un lieu pour s’abriter.

Des parasols renversés place du Bareuzai


L'architecture dijonnaise n'est pas seulement esthétique, elle s'est révélée très utile pour s’abriter, sous le Grand Théâtre ou encore cour de Bar. Certains travailleurs ont interrompu leur tâche, d’autres ont poursuivi leur activité, notamment quelques livreurs pour la restauration.

Le déjeuner n’était pas terminé pour tous et certains convives étaient encore attablées quand la pluie est survenue, ce qui n’a pas changé les habitudes pour les terrasses abritées, au musée des Beaux-arts, place de la Libération, ou encore place du Bareuzai où le contraste était saisissant entre les personnes tranquillement installées en train de terminer leur déjeuner et un décor quasi apocalyptique à leurs pieds, avec des parasols renversés de tous les côtés.

Des chenaux débordés


Les chenaux dijonnais ont eu du mal à résister, on pouvait à certains endroits voir de l’eau sortir des murs, les systèmes d’évacuation n’étant plus en capacité de remplir correctement leur rôle.

La pluie n’a pas changé l’humeur de certains Dijonnais qui malgré les intempéries, ont gardé le sourire. Peut-être un effet post-confinement où malgré une mauvaise météo, la majorité garde le sourire, contente de pouvoir être dehors et de profiter des instants de restauration pour lesquels la privation a été longue.

Et puis avec la pluie est revenue progressivement le soleil, laissant un souvenir bien trempé de ce début d’après-midi dijonnais.

Sabrina Dolidze



























Infos-dijon.com - Mentions légales