Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
10/04/2021 18:25

DIJON MÉTROPOLE : Les compteurs d’eau dernière génération sont déployés

Les compteurs équipés de la télérelève font partie des objectifs partagés par Dijon Métropole et le groupe Suez au sein de la société Odivea. Une meilleure maîtrise de la consommation des usagers mais aussi de la ressource en eau à l’échelle de la métropole dijonnaise est recherchée.
C’est l’une des innovations mise en avant par Dijon Métropole et le groupe Suez dans le cadre de la SEMOP Odivea : le compteur de télérelève.

Officiellement présentée le 2 avril dernier, la société a lancé le déploiement de ces compteurs cette semaine. C’est à Flavignerot, plus petite commune de la métropole dijonnaise, que les premières opérations ont eu lieu.

Chez Guy Duruz, au 15 Grand rue, il s’agissait de changer totalement le précédant compteur d’eau datant de 2004. Sur les 33.000 en place sur le territoire de la métropole dijonnaise, environ 50 % seront remplacés et 50 % seront équipés d’un boîtier permettant la télérelève.

Un double objectif


«C’est une grande nouveauté pour notre service public de l’eau», a apprécié sur place Antoine Hoareau, vice-président de Dijon Métropole délégué à l’eau et l’assainissement, aussi président d’Odivea. «L’idée est de permettre à chaque usager de mieux gérer sa consommation d’eau via la création d’un compte www.odivea.fr et la possibilité d’alerter sur une consommation anormale. Il y a un double objectif, celui de préservation de la ressource et celui de lutter contre les fuites et les pertes dans le réseau. L’eau est un bien précieux et ce compteurs est un des outils qui permet de valoriser l’eau comme bien commun». Et le président de la SEMOP a tenu à préciser : «La technologie FM utilisée est la même que celle qui nous permet d’écouter la radio. Ce n’est pas la même technologie que Linky et ce n’est pas un outil intrusif dans la vie privée. On ne peut pas couper l’eau à distance avec ce compteur».

En cas de fuites repérées, sur le domaine privé, l’intervention pour y remédier est à la responsabilité et à la charge de chaque usager. Sur le domaine public, Geoffroy Deleval, directeur général d’Odivea, indique : «Avec la télérelève quotidienne, nous sommes en mesure de synchroniser le volume d’eau pompé depuis le réservoir avec la somme des compteurs de la commune en question. S’il y un écart trop important, des interventions seront déclenchées sur le terrain».

Dix communes concernées


Dix communes de la métropole dijonnaise - Ahuy, Corcelles-les-Monts, Daix, Dijon, Flavignerot, Fontaine-lès-Dijon, Hauteville-lès-Dijon, Plombières-lès-Dijon, Saint-Apollinaire et Talant - sont comprises dans le contrat de 9 ans liant Dijon Métropole à Suez concernant les services de l’eau potable. Le dernier compteur de télérelève devrait être posé en septembre 2023. Après Flavignerot en début de semaine, c’est à Ahuy ce vendredi 9 avril que les opérations ont débuté. Elles commenceront à Dijon à partir de cet été.

Odivea a confié l’installation de ces compteurs au groupe dijonnais ID’EES 21, engagé dans l’insertion professionnelle, dont les salariés sont accompagnés et formés par des techniciens d'Odivea.
«Durant les deux ans de travaux, une vingtaine de salariés en insertion opèreront, des salariés qui grâce à ces prestations vont pouvoir retrouver le chemin de l’emploi durable», souligne Frank Devienne, directeur du groupe.
Au préalable des interventions sur le terrain, trois télé-opératrices, elles aussi en insertion, prennent soin de contacter les particuliers pour pouvoir notamment accéder au compteur et rassurer sur la démarche entreprise.

Comprise dans les objectifs de la SEMOP, la pose des compteurs représente un investissement de 3,5 millions d’euros et n’occasionne pas de frais supplémentaire de la part des usagers.

90 compteurs doivent être installés à Flavignerot jusqu’au mardi 13 avril. «C’est une révolution qui va dans le bon sens. Ça évite que des m3 d’eau se perdent dans la nature», note Jean Dubuet, maire de la commune.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

«La première responsabilité que nous avons, c’est le partage»,

affirme François Rebsamen au lancement d’Odivea











Infos-dijon.com - Mentions légales