Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
10/01/2022 03:17

DIJON : Paroles de vaccinés (3)

Que pensent-ils vraiment de la vaccination ? Comment voient-il l’arrivée du passe vaccinal ? Sont-ils optimistes ou pessimistes sur l’évolution de l’épidémie ? Infos-Dijon interroge les personnes vaccinées au centre Multiplex de Dijon.


Anne-Laure Thomas, 38 ans

Mère au foyer

«Je n’étais ni pour ni contre la vaccination, entre les deux on va dire, mais sans a priori sur celle-ci. Se vacciner ou pas, je pense que c’est avant tout un choix personnel à faire. J’ai fait pour ma part ma troisième dose (vendredi 7 janvier 2022). J’ai eu Pfizer pour les deux premières et Moderna pour la troisième. Cette dose de rappel est recommandée et ma maman, qui a reçu deux doses de vaccin, a attrapé le Covid donc j’ai pensé que j’avais intérêt à faire la troisième dose. La question du passe vaccinal est assez complexe, je pense plutôt qu’on doit laisser la liberté à chacun de choisir, ça fait partie de la conscience et des droits fondamentaux de chaque personne. Pour moi ce n’est pas contraignant, mais chacun peut vivre les choses différemment. Sur l’évolution de l’épidémie et vu le nombre de vagues en deux ans, je doute que la cinquième soit la dernière. Un Président qui veut emmerder les non-vaccinés, je trouve ça honteux. Il a le droit de le penser certes, mais la fonction fait qu’il aurait pu modérer ses propos.»


Patrick Montel, 47 ans

Travaille dans la menuiserie PVC

«Je n’étais pas chaud du tout pour la vaccination au départ. Nous n’avions aucun retour sur le vaccin, au niveau notamment des contre-indications, effets secondaires et mauvaises surprises de dernière minute. J’ai ensuite décidé de franchir le pas par rapport à mon entourage et au nombre de personnes vaccinées, un peu par obligation quand même au départ. Mes deux premières doses ont été du Pfizer et la troisième du Moderna. Avec ce qu’on voit aujourd’hui, il faut reconnaître que le vaccin n’évite pas d’avoir le Covid mais en réduit les symptômes. Selon moi, il y aura encore d’autres vagues et nous allons devoir vivre avec, un peu comme la grippe chaque année. Se vacciner est une chose mais cette histoire de passe revient à bloquer certaines libertés pour les gens qui ne veulent pas du vaccin. Le passe sanitaire est déjà un peu chiant, surtout que le vaccin n’empêche pas de transmettre ni de choper le virus. Chacun est libre de ses choix tout en sachant les conséquences que ça peut engendrer.»

Colette Molin, 56 ans

Vend du matériel électrique pour un grossiste

«J’étais un peu réticente à la vaccination au début mais vu qu’on constate que les gens hospitalisés ne sont en grande majorité pas vaccinés, on arrive à cette vaccination. J’ai désormais mes trois doses et je trouve que le passe vaccinal va être une bonne chose. Le Président a bien raison de vouloir emmerder les non-vaccinés. Chacun fait ce qu’il veut mais les statistiques sur les hospitalisations sont là et il faut se rendre à l’évidence, en tirer les bonnes conclusions. Il faut espérer que la cinquième vague de l’épidémie soit la dernière mais je n’y crois pas trop pour l’instant.»

Propos recueillis par Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Infos-dijon.com - Mentions légales