Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
12/01/2022 03:15

DIJON : Paroles de vaccinés (5)

Que pensent-ils vraiment de la vaccination ? Comment voient-il l’arrivée du passe vaccinal ? Sont-ils optimistes ou pessimistes sur l’évolution de l’épidémie ? Infos-Dijon interroge les personnes vaccinées au centre Multiplex de Dijon.




Noël Perreaut, 51 ans

Chauffeur de bus

«Au tout début, je n’étais pas franchement pour la vaccination parce que je pensais qu’il fallait quand même attendre de voir comment ça évoluait, quelle serait l’efficacité du vaccin et s’il n’y avait pas trop d’effets indésirables. Et il y a toujours une réticence vis-à-vis de son corps. Mais après, j’ai vu qu’on n’avait pas d’autre choix que de suivre le courant si on veut continuer à vivre et sortir de cette épidémie. Il faut faire confiance au système même si ce n’est pas toujours évident. Personnellement, je n’ai pas eu d’effets secondaires après mes deux premières doses et j’ai eu la chance de ne pas attraper le Covid, donc ça reste assez positif. Je ne suis pas convaincu que la cinquième vague soit la dernière, on voit que le virus est en constante mutation. Tout ce qui est à espérer, c’est qu’une immunité collective se mette en place pour se débarrasser du virus. Après, je peux comprendre qu’il faille se protéger mais avec les passes, sanitaire et vaccinal, on entre un peu dans l’aliénation des libertés. C’est indirectement imposé mais ça reste une solution de force. On peut avoir l’idée d’emmerder les non-vaccinés mais ce n’est pas très fair-play de la part d’un Président de la République. C’est stigmatiser une catégorie de personnes et ça n’a pas lieu d’être.»



Amel Otmani, 18 ans

Étudiante en langues et communication

«Je suis pour la vaccination car c’est une des seules solutions qu’on a pour limiter un peu les dégâts. J’ai eu les trois doses avec Pfizer. On se fait vacciner depuis tout petit pour tout et n’importe quoi donc c’est un peu le même principe. Sur le passe sanitaire et bientôt le passe vaccinal, je me dis que ça va un peu loin mais si on veut continuer à pouvoir sortir, on n’a pas trop le choix de se soumettre à ces mesures. Franchement, à la place du Président, je ne saurais pas comment gérer ça autrement ou par d’autres moyens. D’habitude je suis optimiste mais là c’est compliqué. Il y a encore beaucoup de cas de Covid et je me dis que ce n’est pas maintenant qu’on va en finir. Je ne sais pas si la troisième dose sera la dernière, on verra. Si on veut en finir avec cette pandémie, il faut se vacciner mais il faut aussi respecter la liberté et les choix des personnes qui ne sont pas vaccinées. Le Président de la République a un peu surréagi dans ses propos, même si on peut comprendre d’où ça vient.»


Jérémy Gaffiero, 30 ans

Boulanger

«J’ai toujours été pour la vaccination. Je me dis qu’avec tout ce bordel et cette maladie très dangereuse, quand on nous offre un moyen de protection il faut le saisir. Je viens de faire ma troisième dose (mardi 11 janvier 2022), avec Moderna aujourd’hui. Un petit mal de crâne pour la troisième dose mais je pense que c’est juste le stress. Je suis totalement pour le passe sanitaire, et plutôt pour le passe vaccinal. La seule chose qui me rend triste est qu’on est en train de faire deux cases différentes entre les vaccinés et les non-vaccinés alors que le mieux serait de respecter les avis de tout le monde. On doit écouter le chef de l’État et il assume ses propos, même s’ils sont extrêmes pour ceux qui ont un point de vue différent du sien. J’espère que cette vague de l’épidémie est la dernière car on ne vit plus. Les gens sont distants, c’est triste. J’aimerais que les non-vaccinés y réfléchissent et aillent se faire vacciner même si je respecte totalement leur point de vue.»

Propos recueillis par Alix Berthier
Photos : Alix Berthier




Infos-dijon.com - Mentions légales