Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
14/01/2022 03:17

DIJON : Paroles de vaccinés (6)

Que pensent-ils vraiment de la vaccination ? Comment voient-il l’arrivée du passe vaccinal ? Sont-ils optimistes ou pessimistes sur l’évolution de l’épidémie ? Infos-Dijon interroge les personnes vaccinées au centre Multiplex de Dijon.


Sinaly Cissé, 16 ans

Lycéen

«Je suis plutôt pour la vaccination. Je pense que c’est efficace pour lutter contre l’épidémie. Le passe sanitaire permet de faire des choses donc c’est une bonne mesure. Je n’ai pas trop d’avis sur l’évolution de l’épidémie car je ne sais pas trop ce qu’il en est. Je viens pour ma part de faire ma deuxième dose (mercredi 12 janvier 2022).»


Julie Leblond, 18 ans

Étudiante en licence de SVT

«Je suis assez mitigée sur la vaccination car le vaccin a été trouvé assez vite et on ne sait pas s’il y aura des effets secondaires plus tard. J’ai fait ma troisième dose aujourd’hui (mercredi 12 janvier 2022), avec le même type de vaccin que les deux premières (Pfizer) même si je n’y prêtais pas forcément attention. Je trouve le passe, sanitaire et bientôt vaccinal, un peu sévère pour ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, ça les bloque totalement. C’est pour cela que je suis finalement venue à la vaccination sans conviction particulière, j’en avais marre d’aller devoir me faire tester régulièrement. Mais je n’ai pas trop d’avis sur les propos du Président de la République qui veut emmerder les non-vaccinés, ni sur l’évolution de l’épidémie car je n’ai pas vraiment suivi les chiffres.»

Léa Dufour, 18 ans

Étudiante en droit

«Au départ j’étais pour la vaccination, mais moins quand on nous a demandé de faire la troisième dose. C’est un ras-le-bol pour beaucoup de gens je pense. J’ai eu du mal à comprendre pourquoi on avait besoin d’une dose de rappel. Je l’ai faite quand même car j’ai confiance dans le fait que ça évite les formes graves et l’engorgement des hôpitaux mais aussi parce qu’elle est nécessaire pour pouvoir tout faire. Mais j’ai tenu à me faire injecter le Pfizer à chaque fois. Autant je n’étais pas forcément contre le passe sanitaire mais je trouve que le passe vaccinal est plus difficile à accepter. Sachant que le vaccin n’empêche pas la transmission du virus, j’ai du mal à comprendre pourquoi on prive de libertés certaines personnes qui se font tester et qui prennent moins de risques. J’ai aussi du mal à comprendre des propos de la part d’une personne qui est Président de la République, du mal à comprendre qu’il puisse encore oser dire ça. On essaie malgré tout de rester optimiste par rapport à l’évolution de l’épidémie, j’espère qu’on s’en sortira un jour, même si je pense qu’il y aura encore d’autres variants.»

Propos recueillis par Alix Berthier
Photos : Alix Berthier






Infos-dijon.com - Mentions légales