Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
18/01/2022 03:17

DIJON : Paroles de vaccinés (9)

Que pensent-ils vraiment de la vaccination ? Comment voient-il l’arrivée du passe vaccinal ? Sont-ils optimistes ou pessimistes sur l’évolution de l’épidémie ? Infos Dijon interroge les personnes vaccinées au centre Multiplex.


Fanny Martin, 19 ans

Étudiante en BTS Support à l’action managériale

«Au début j’étais pour la vaccination, quand ce n’était pas forcé. Je n’étais plus très sûre après mais j’ai 19 ans et si je veux pouvoir vivre normalement et vivre ma jeunesse, il fallait que je me vaccine. J’ai fait mes trois doses avec le vaccin Pfizer. Ma mère qui travaille à l’hôpital m’a dit de prendre celui-ci. Son cousin a été touché par le virus et a été dans le coma pendant plus de deux semaines. On se rend quand même compte que le virus est réel et ça fait réagir. Il faudrait vraiment laisser le choix aux gens de se faire vacciner ou non, mais c’est aussi super important de le faire. Les propos du Président étaient inappropriés mais il faut aussi que les anti-vaccin se rendent compte qu’il y a des gens qui meurent à cause du virus. Ce n’est pas un complot ou je ne sais quoi comme le pensent certains. Et il existe des vaccins qui ont une bien plus mauvaise réputation, comme le vaccin contre le cancer de l’utérus que j’ai choisi de faire. Sur l’épidémie, il y a des jours où je suis optimiste, d’autres où je suis pessimiste parce que je me dis qu’on ne s’en sortira jamais même si on essaie de tout faire pour que ça s’arrête. C’est sûr qu’il y aura d’autres variants, on pensait qu’il n’y aurait que le delta.»


Anissa Kouider, 18 ans

Étudiante en langues

«La vaccination contre la Covid-19 était quelque chose de nouveau donc je ne savais pas trop quoi en penser au début, je suis devenue plutôt pour ensuite. Le fait de voir ce qui se passait m’a encouragée à me vacciner. Et j’ai fait ma troisième dose. Je ne sais vraiment pas du tout comment l’épidémie va évoluer. Le passe vaccinal peut être une bonne mesure mais je ne trouve pas ça normal quand même qu’on prive certains de libertés. Les jeunes en sont par exemple privés si leurs parents ne veulent pas qu’ils se vaccinent. Les propos du Président de la République (sur le fait d’emmerder les non-vaccinés) n’étaient pas normaux pour moi car on est tous citoyens.»

Lola Pinsonneaux, 21 ans

Étudiante en droit

«Je suis pour la vaccination depuis le début car ça peut nous sortir de la crise, c’est ce qui permet avant tout de lutter contre l’épidémie. Je n'ai jamais eu de doute par rapport à tout ce qu’on entendait et ce qu’on entend sur le vaccin. J’ai donc fait ma troisième dose. Je pense qu’il faudra vivre avec le vaccin mais si on se vaccine tous on pourra peut-être en sortir totalement, je l’espère en tout cas. Il y aura peut-être d’autres doses, je ne suis pas médecin mais je fais confiance aux professionnels. Le passe vaccinal, ça ne m’étonne pas. Si c'est la seule façon pour que tout le monde se fasse vacciner, cette mesure ne me dérange pas. Après, "emmerder les non-vaccinés" ne sont pas des propos qui conviennent à un Président qui doit représenter tous les Français. Le choix des mots n’était pas forcément judicieux.»

Propos recueillis par Alix Berthier
Photos : Alix Berthier




Infos-dijon.com - Mentions légales