Recherche
> Vie locale > Vie locale
28/05/2020 03:29

DIJON : Reprise progressive sur les chantiers de construction

Cité de la gastronomie, piscine du Carrousel et autres programmes résidentiels... post-confinement, la reprise d'activité du secteur de la construction se fait en douceur sur les chantiers dijonnais.
Le bras de fer entre les organisations représentant les entreprises du bâtiment et le gouvernement a été intense dès l'annonce du confinement. Les entreprise voulaient des garanties sur les responsabilités en cas d'arrêt de chantier tout en aspirant à protéger les employés. Le gouvernement souhaitait qu'un secteur important pour l'économie du pays ne s'interrompe pas brutalement.

Sur un chantier emblématique de Dijon, l'activité s'est totalement arrêtée une semaine après l'entrée en vigueur du confinement, le 24 mars dernier (lire notre article). Aujourd'hui, près de trois semaines après la fin du confinement, les travaux ont repris sur la quasi-totalité des sites en construction mais à un rythme très calme.

Les chefs d'entreprise anticipent une baisse de la productivité qui sera faible dans les opérations très mécanisées mais qui pourrait être importante dans les métiers en espace humide ou bien qui nécessitent une proximité physique des ouvriers. Tout ceci aura un coût et des «avenants Covid» sont en cours de négociation afin de partager le poids des dépenses.

De l'activité mais pas d'effervescence


Les travaux sur la Cité de la gastronomie et du vin ont donc repris, côté rue de l'Hôpital, notamment là où se situera le futur «canon de lumière». Néanmoins, on ne peut pas dire que ce soit l'effervescence sur le chantier conduit par Eiffage.

Les programmes d'habitation et de bureaux se sont remis en route au travers de la ville. La résidence Canal et sens du groupe Kaufman et Broad fait déjà oublier l'Intermarché qui se trouvait auparavant au même emplacement, près du port du Canal. Un peu plus loin, dans le quartier de l'Arsenal, la résidence Oxygène d'Habellis rayonne de blancheur. Dans le quartier Clemenceau, avance le programme Auditorium Square du groupe Voisin. Un immeuble a bien poussé rue de Gray.

Plus excentré, le nouveau quartier Jardin des maraîchers, situé sur l'emplacement des anciens abattoirs, comporte des immeubles qui sont déjà occupés tandis que d'autres vont sortir de terre comme la Villa Flore conçue par Demathieu Bard Immobilier. Les espaces verts commencent à être aménagés le long du boulevard de Chicago.

La seconde phase de la piscine du Carrousel devait être inaugurée cet été. C'est encore de la terre battue. Les amateurs de bronzette et de beach-volley devront patienter encore quelques temps. Au-dessus du bâtiment, l'entretien de la toiture végétale a repris car elle a souffert de la sécheresse durant le confinement. En revanche, le parc paysager est terminé, il contribue à relier la rue de Chevreul et les allées du Parc sous la forme d'une «liaison douce».

Jean-Christophe Tardivon