Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
23/04/2021 13:57

DIJON : Techniciens et artistes font du bruit pour le retrait de la réforme de l’assurance chômage

Dans le cadre d'une journée nationale de mobilisation, ce vendredi 23 avril, l’opération «Flight case» a donné lieu à une mise en scène orchestrée sur la place de la Libération en fin de matinée.
Dans 60 villes en France et en écho à plus de 100 lieux de culture occupés, ce vendredi 23 avril 2021 à 11 heures, l’opération «Flight case tour» s’est déroulée.
À Dijon, ça donnait un technicien ou un artiste derrière chaque flight case, vide. Visuellement, on aurait dit un orchestre sur la place de la Libération. Quant à la mise en scène, elle a permis aux manifestants de monter en puissance, avant de terminer par «foutre le bordel»

L’idée était de «faire du bruit dans le désert culturel tout en exprimant une colère contre l’impossibilité de travailler aujourd’hui», a expliqué Philippe Journo du Syndicat français des artistes, rattaché à la CGT du spectacle.


La manifestation de ce vendredi en fin de matinée était co-organisée avec la Coordination des interluttants et précaires de Bourgogne.

«On est dans la solidarité interprofessionnelle»


«Solidarité, Solidarité !», ont notamment scandé les manifestants, pour également tous les précaires qui demandent l’annulation de la réforme de l’assurance chômage devant entrer en vigueur au 1er juillet 2021.

«Les artistes la demandent aussi et nous participerons à une grosse mobilisation interprofessionnelle qui partira de cette place ce vendredi après-midi. Concernant les métiers de la culture, on attend 300 à 500 personnes», a insisté Philippe Journo, en soulignant que les intermittents, s’ils ne le sont pas aujourd’hui, «vont être forcément touchés par la réforme puisque les annexes 8 et 10 qui sont celles du spectacle vont être renégociées en 2022, comme elles le sont tous les trois ans. Et il est évident que quand le gouvernement aura demandé aux premiers impactés de faire des efforts, on va dire aux intermittents d’en faire également. Mais indépendamment de ça, on est dans la solidarité interprofessionnelle. De plus en plus d’artistes, faute de travail, basculent dans le régime général».

Au Grand Théâtre de Dijon, occupé depuis le 15 mars dernier par une vingtaine de personnes (nombre maximum autorisé dans l’enceinte du théâtre), le mouvement continue, ainsi que les assemblées générales quotidiennes.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Près de 500 personnes mobilisées pour la manifestation syndicale demandant le retrait de la réforme de l’assurance chômage























Infos-dijon.com - Mentions légales