Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
11/10/2020 17:07

DIJON : Un nouveau président au club Les Parcs de la Toison d’Or

Pierre-Yves Thivent prend la suite de Didier Foulont à la tête du club d’entreprises.

Lors de la dernière assemblée générale du club fin septembre, Didier Foulont quittait la présidence de celui-ci après 7 années à ce poste. C’est officiellement vendredi 9 octobre que le conseil d’administration a élu le nouveau président.

Pierre-Yves Thivent, 55 ans, est chef d’entreprise, dirigeant de la société Whiteboards-Outlet spécialisée dans la vente sur internet de produits de communication dont le siège social est à Fontaine-lès-Dijon.
Né à Mâcon, il est arrivé pour la première fois à Dijon en 1992 pour raisons professionnelles. En 2008, il avait créé la société Image Projetée.
Membre du club d’entreprises depuis de nombreuses années, il en prend aujourd’hui la présidence. Le mandat est de trois ans, renouvelable tous les ans. Plusieurs mandats successifs sont possibles.

Garder l'esprit du club


«Être président, c’est garder l’esprit du club. C’est certes un club d’entreprises mais nous tenons beaucoup à l’esprit de convivialité. Il y a du business qui se fait mais de façon naturelle. J’ai un rôle de gardien du temple, de l’esprit du club tel qu’il est. C’est ce qui plait aux adhérents et c’est d’autant plus important dans le contexte difficile».
La période actuelle, Pierre-Yves Thivent veut y faire face positivement au sein du club : «Il faut se dire que la contrainte favorise l’imagination pour créer d’autres liens. Mais le présentiel reste fondamental. Il y a encore plus besoin d’échanger, sans grands discours... C’est ce que nous faisons».
Le nouveau président adresse d’ailleurs un message aux potentiels futurs adhérents : «Ils ont encore plus de raisons de venir partager, échanger avec d’autres. On peut échanger dans un environnement neutre, en oubliant un peu les soucis de la journée. Le groupe est hétérogène de métiers et ça ouvre à pas mal de discussions». En n’oubliant pas la mission d’un tel club : «Notre rôle est de transmettre les informations, d’expliquer les modalités, sans se substituer aux entreprises et à leur autonomie. Chacun prend ce qu’il veut comme information et l’exploite».

«C'est le moment de ne pas lâcher nos adhérents»


Didier Foulont reste au bureau, en tant que vice-président. Il apprécie de pouvoir constater que «le club va continuer avec les mêmes valeurs», avec l’objectif d’«être un facilitateur de rencontres et de répondre à des soucis que rencontrent les entreprises, des soucis qu’elles ne pourraient pas solutionner toutes seules».

Modestement, le désormais vice-président livre une donnée illustrant un bilan positif de sa présidence : «En octobre 2013 nous étions 39 adhérents et nous avons dépassé les 130 (fin 2019). Nous en avons perdu à cause de la crise (une quinzaine en moins), en raison de priorités financières qui sont autres que payer la cotisation ça se comprend, mais des clubs comme le nôtre doivent être optimistes. C’est le moment pour nous de ne pas lâcher nos adhérents, de maintenir l’écoute et la bienveillance comme nous avons cherché à le faire pendant le confinement via des visioconférences, et c’est le moment pour les adhérents ou potentiels adhérents de réseauter au maximum».

Pouvant s’appuyer sur la CCI comme chambre consulaire référente pour les contacts et mises en relation, le club territorial Les Parcs de la Toison d’Or «couvre» un secteur au nord-ouest de la métropole dijonnaise qui compte 700 entreprises et 6.000 salariés. Plus de 80% des adhérents au club sont issus de PME et TPE.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier