Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
21/07/2021 22:06

DIJON : Une cinquantaine de manifestants en soutien des Jardins de l’Engrenage

Au centre-ville de Dijon ce mercredi 21 juillet, les manifestants ont dénoncé les conditions d’évacuation du terrain avenue de Langres avant de défiler et s’en prendre au maire de Dijon François Rebsamen notamment.
Au lendemain de l’évacuation et de la démolition de la maison occupée illégalement sur le terrain de l’avenue de Langres, c’est place François Rude que les membres du collectif des Jardins de l’Engrenage et leurs soutiens avaient décidé de se rassembler ce mercredi 21 juillet 2021.

Dans un premier temps, ce sont les forces de l’ordre et les camions de CRS que l’on a surtout vus, sur cette place du Bareuzai, mais aussi devant le Palais des Ducs, place de la Libération.

Les manifestants attendus se sont rassemblés à une cinquantaine. D’abord pour «dire ce qui s’est vraiment passé» lors de l’évacuation de la maison et pour dénoncer «des méthodes illégales, injustifiées, inexcusables» employées, selon eux, par la BAC de Dijon, en faisant remarquer qu’«il est interdit de balancer des grenades lacrymogènes dans un lieu clos» et en accusant un agent de l’avoir fait depuis une ouverture sur le toit de la maison pour forcer ses occupants à en sortir et d’avoir déclenché un incendie dans la maison.


Une «destruction de la nature et de la terre» a également été rappelée par les manifestants. L’intervention au mégaphone était aussi rythmée de propos pas tendres, c’est le moins que l’on puisse dire, envers les forces de l’ordre, le maire de Dijon François Rebsamen et «son copain promoteur» Ghitti.

Après un lancement timide de la manifestation vers 17h30, ce n'est qu'une heure plus tard que le cortège a voulu défiler dans les rues du centre-ville de Dijon, en s’attaquant à François Rebsamen - pas seulement au travers de leurs propos -, à Ghitti Immobilier, au béton «qui se bouffe pas», aux «bourgeois». Tout y est passé durant une heure de défilé, auquel les clients sur les terrasses ne prêtaient pas forcément attention.

«Rien n’est fini. Organisons-nous pour nos parents, pour nos enfants, pour nos amis, pour l’avenir de Dijon et de l’humanité, pour la forêt, la montagne, les arbres et les océans. Luttons partout et en tout temps», a-t-il été notamment déclaré au nom du collectif des Jardins de l’Engrenage.
Un appel au rassemblement sur la place de la République, samedi 24 juillet à 14 heures, a été lancé.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Évacuation du terrain avenue de Langres terminée


















Infos-dijon.com - Mentions légales