Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
25/05/2022 18:27

DIJON : Vers un été débordant d’enthousiasme

Places en musique, le Brunch des Halles, Garçon la note ou encore les Jeudi’jonnais animeront l’été dans la capitale régionale. «On veut que Dijon bouge, mais nous sommes aussi attentifs à la tranquillité publique» a déclaré Nadjoua Belhadef, adjointe au maire, ce mercredi 25 mai.
En cette fin du mois de mai ensoleillée, qui plus est au coeur de ville piéton de Dijon où les habitants et passants vont et viennent dans un environnement où les terrasses s’animent naturellement, ça sent bon les airs estivaux.

La municipalité de Dijon et ses partenaires contribueront à cette ambiance du 29 mai au 15 septembre. La programmation estivale a été présentée ce mercredi 25 mai 2022 au 314, charmant bar à vins situé au 18B rue Odebert, autour des Halles, dans lequel Magalie Bailly a accueilli représentants de la Ville de Dijon et commerçants.

Avec à ses côtés Jean-Paul Durand, conseiller municipal délégué à l’animation du coeur de ville et Françoise Grandin, secrétaire générale de l’UMIH, Nadjoua Belhadef, adjointe au maire en charge du commerce et de l’artisanat, a donné les grands rendez-vous de cette saison 2022.


Retour aux Halles pour le Brunch


Le Brunch des Halles, pour sa 7ème édition, est de retour après deux années en formule à emporter du fait de la crise sanitaire. La formule distancielle est maintenue mais les mi-journées dominicales sont de nouveau organisées en présentiel, rythmées par des chefs restaurateurs ainsi que des musiciens.

Nouveauté dans le cadre de ce BDH, le Brunch Food Court, le 12 juin, permettra à quatre restaurateurs de proposer leurs préparations sur des emplacements identifiés. Du 5 juin au 11 septembre, douze brunchs sont au programme, mais aussi trois apéros des copains les 26 juin, 24 juillet et 7 août.

Les tarifs augmenteront quelque peu. Ils passeront de 25 à 27 euros pour les adultes et de 12 à 13 euros pour les enfants de 5 à 12 ans. «Le Brunch coûte mais ne rapporte rien à la ville», a tenu à préciser Nadjoua Belhadef, en ajoutant que cette année encore «des efforts sont portés sur les éco-emballages».

À propos du BDH, l’adjointe au maire a fait remarquer que cette année un billet couplé Brunch-CIGV pourra être proposé et que le premier Brunch sera notamment concocté par le chef Dominique Dansard s’étant engagé concrètement début mai dans deux restaurants de la Cité internationale de la gastronomie et du vin. L’occasion surtout pour l’élue municipale de souligner que «la CIGV profite au coeur de ville».

Le chef renommé préparera un brunch à quatre mains avec Mario Moreira, le chef venu du Portugal, de la ville de Guimaraes, également pour le printemps de l’Europe.

Les places en musique dès le 29 mai


Les autres rendez-vous auront pour intérêt d’animer en musique et en démonstrations artistiques différents endroits et places du centre-ville, avec la 4ème édition de Places en musique dès le 29 mai, la 13ème édition du festival Garçon la note à partir du 4 juillet pour une série de 35 concerts jusqu’au 31 août et la 2ème édition des Jeudi’jonnais du 16 juin au 15 septembre.

«Les commerçants eux-mêmes participeront aux festivités, à hauteur de 40 euros par jeudi». La co-construction de cette programmation estivale a été ainsi évoquée.

Le 29 mai donc, c'est le groupe de pop rock acoustique Copycat qui se produira sur la place Notre-Dame de 15 heures à 18 heures.

Renfort des équipes de la police municipale


Sur un autre volet, la tranquillité publique est prise en considération, la ville de Dijon assurant qu’une charte de bonne conduite devrait être signée pour la deuxième année de suite par tous les commerçants s’engageant à respecter le voisinage.

Du côté de la municipalité, le choix a été fait d’augmenter l’amplitude horaire des agents de la police municipale, dont les journées vont être prolongées jusqu’à 22 heures et même jusqu’à 23 heures à partir du 15 juin, en plus des équipes déjà mobilisées la soirée et la nuit. Des patrouilles pédestres supplémentaires seront organisées sur les places du coeur de ville.

Un été débordant d’enthousiame, sans débordement


Ayant excusé Nathalie Koenders, première adjointe maire déléguée notamment à la tranquillité publique, en présence d'un agent de la police municipale, Nadjoua Belhadef a lancé : «L’attractivité est nécessaire. On veut que Dijon vive, on veut que Dijon bouge, mais nous sommes aussi attentifs à la tranquillité publique et à la propreté de la ville. Les festivités sont aussi organisées après consultation des riverains».

Le souhait renouvelé ce mercredi par la Ville de Dijon est que l’été soit animé et débordant d’enthousiame, sans débordement qui serait contre-productif au cocktail d’animations mises en place. «Tout ce qui participe a amener du monde dans les cafés et restaurants est bénéfique», a salué Isabelle Grandin, au nom d’une Union des métiers et des industries de l’hôtellerie partenaire de la municipalité depuis la première édition du festival Garçon la note.

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier

Dès juin, les prémices d'une police métropolitaine des transports





Infos-dijon.com - Mentions légales