Recherche
> Vie locale > Vie locale
14/02/2020 03:23

DON DU SANG : Les Dijonnais établissent un nouveau record

Le challenge annuel de la Maison du don a connu une mobilisation sans précédent avec 58 équipes et 867 personnes qui ont contribué à sauver des vies. Découvrez tous les lauréats félicités ce jeudi à Dijon.
Le Challenge don de sang s'est déroulé du 27 janvier au 8 février dernier. Ayant constaté qu'il était plus facile de donner en venant en groupe, l’Établissement français du sang Bourgogne-Franche-Comté (EFS) organise chaque année ce challenge dont chacun peut s'emparer dans une collectivité, une entreprise ou encore une association. Il s'agit d'une opportunité pour fédérer autour d'une action bénévole et citoyenne.

De plus en plus de générosité dans la métropole dijonnaise


En 2019, 483 personnes avaient concouru en 43 équipe. La participation en 2020 est «remarquable» selon Marina Ledoux, adjointe directrice communication et marketing : 58 équipes ont mobilisé 867 personnes dont 246 primo-donneurs. Les habitants de la métropole dijonnaise confirme ainsi leur générosité en étant de plus en plus enclins au don du sang.

Depuis quelques années, le nombre de donneurs rapporté à la population en âge de donner ne cesse de croître, passant de 6.168 en 2016 à 7.551 en 2019, soit une progression de 20% en trois ans. Une dynamique indispensable afin de répondre aux besoins des malades qui sont toujours aussi importants. Puisque «chaque don compte», l'EFS peut organiser des navettes d'une entreprise à la Maison du don du sang pour faciliter les déplacements des collaborateurs par petit groupe de quatre.

Un tiers des transfusions pour lutter contre des cancers


À quelques jours de la journée mondiale de lutte contre le cancer, célébrée le 4 février, l’EFS tient d’ailleurs à rappeler qu’un tiers des transfusions sanguines est destiné à ces malades et que cette part augmente chaque année.

L’émulation entraînée par ce challenge est une bonne occasion de faire de la pédagogie sur l’utilisation des dons. Globules rouges, plaquettes et plasma issus d’un don de sang sont indispensables dans nombre de cancers pour aider les patients à lutter contre la maladie. C'est là une raison supplémentaire de se mobiliser.

«Une belle action de solidarité»


Tous les organismes participants ont été cités lors d'une sympathique cérémonie ce jeudi 13 février 2020 à la Maison du don de Dijon. Les trois premiers ont été récompensés d'un diplôme, de fleurs et de chaleureux applaudissements. Capucine Bourson (développeur de territoire pour la Côte-d'Or) et Maxence Michelin (coordinateur du service prélèvement) ont remis les diplômes.

Pour la quatrième fois, l’équipe Charline & Cie remporte le challenge avec 132 donneurs engagés dont 56 nouveaux. La Ville de Dijon, emmenée par Nathalie Koenders, termine deuxième avec 81 donneurs dont 10 nouveaux, talonnée de près par la Caisse d’Épargne Bourgogne Franche-Comté, qui pour sa première participation complète ce beau podium avec 76 donneurs dont 27 nouveaux.

Pour la Caisse d’Épargne Bourgogne-Franche-Comté, Catherine Martin, Michèle Couturier et Isabelle Guillemette sont allées à la rencontre de l'ensemble des équipes du siège dijonnais «en distribuant des badges en forme de goutte de sang» comme l'a expliqué Catherine Martin. La capitaine voit là «une belle action de solidarité».

L'équipe de la Ville de Dijon, représentée par Nathalie Koenders et Boris Roman-Dubreucq, a communiqué «par mails et par SMS auprès des agents». De plus, «le bouche à oreille a bien fonctionné» parmi les 3.800 agents de la Ville et de la Métropole a précisé  Boris Roman-Dubreucq. L'équipe a augmenté de plus de 30% sa participation au challenge par rapport à 2019.

«On a eu tellement besoin de poches de sang et de plaquettes»


Le témoignage le plus sensible est venu de l'équipe en haut du podium. La famille Binggeli a été touchée par le décès de Charline à l'âge de 27 ans des suites d'une leucémie. Avec son époux Marc, Marie-Claire Binggeli est revenue sur ces moments difficiles : «on a eu tellement besoin de poches de sang et de plaquettes lors de l'hospitalisation de notre fille qu'on savait qu'en retour, on se devait de motiver des gens, des jeunes notamment, parce qu'il y avait énormément de malades, d'accidentés, de mamans qui accouchent qui ont besoin d'une transfusion».

Pour l'équipe Charline & Cie, Noëlie Binggeli et Maëlis Ganhi ont sollicité le club de football d'Is-Selongey qui a répondu favorablement en incitant les équipes masculines et féminines à participer au challenge. Le club de basket de Fontaine-lès-Dijon a ensuite suivi le mouvement. Les médias locaux ont relayé l'information et les réseaux sociaux ont été mis à contribution.

«Les jeunes donneurs sont très généreux»


Le renouvellement de la population de donneurs est un enjeu important pour Marina Ledoux du fait de «départs à la retraite du don de sang» de personnes de plus de 60 ans. D'autant plus que «les jeunes donneurs sont très généreux» mais donnent moins souvent dans l'année.

L'EFS doit donc «recruter beaucoup plus pour avoir autant de sang qu'avant» en menant de nombreuses actions dans les lycées et sur les campus.

Jean-Christophe Tardivon

Parce que chaque don compte, l’EFS félicite et remercie les 58 organismes participants
Charline & Cie avec 132 donneurs dont 56 nouveaux
La Ville de Dijon avec 81 donneurs dont 10 nouveaux
La Caisse d’Epargne avec 76 donneurs dont 27 nouveaux
Groupama Grand Est avec 37 donneurs dont 17 nouveaux
La Cité Judiciaire avec 35 donneurs dont 13 nouveaux
La CPAM de Côte d’or avec 31 donneurs et 14 nouveaux
Le Crédit Agricole Champagne Bourgogne avec 31 donneurs dont 6 nouveaux
L’ASPTT Athlétisme, Cyclisme, Tennis, Volley avec 29 donneurs dont 6 nouveaux
APRR DIJON Eiffage avec 28 donneurs et 2 nouveaux
Elithis, les Explorateurs avec 24 donneurs et 5 nouveaux
Moins de 20 participants : Groupe Guyot ; Association socioculturelle de l’école nationale des greffes ; Pédiadon CHU Dijon, service de pédiatrie néonatale ; Pôle Emploi ; FENRIS Football Club ; Mutuelle Générale de l’Economie des Finances et de l’Industrie ; Dijon Single Track ; Groupe Rocard ; Eurogerm ; Adhex Technologie (Unilever) ; Safran Electronics & Defense ; APPEL école Saint Dominique ; Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation ; CAPEC ; ATB Auto ; DFCO ; Essilor International ; Tauw environnement ; ABEP faculté de pharmacie ; Colas Nord Est ; Eclolink ; Crossject ; INRAE ; RGA expertise et audit ; Oncodesign ; Tennis Club Dijonnais ; Keller Williams – Cogim Parisel ; Lycée Eiffel ; Dijon Cereales Logistics ; SBM ; Hôpital privé Dijon Bourgogne Valmy ; Clinique vétérinaire Duc de Bourgogne ; Scouts et guides de France ; Duc athlétique ; Divia Kéolis ; FP2G Partners ; Propulse ; Hepato-gastro CHU Dijon ; Banque Rhône Alpes Etoile Rouge ; Dalkia ; Transmontagne ; CARSAT ; CHU Dijon kiné rééduc ; CAP santé ; Crèches les petits chaperons rouges ; Opéra de Dijon ; Centre Commercial Quetigny, ECA Nexia.

Un geste à renouveler pour répondre aux besoins quotidiens des malades
Les produits sanguins ont une courte durée de vie, 7 jours seulement pour les plaquettes, 42 pour les globules rouges, d’où l’importance d’une mobilisation constante des citoyens pour assurer, quotidiennement, les besoins des malades. Le challenge est un prétexte pour créer une émulation de groupe, en dehors de cet événement les dons sont toujours aussi importants. Seul, entre collègues ou entre amis, la maison du don de Dijon et toutes les collectes mobiles environnantes accueillent au quotidien les citoyens désireux de partager leur pouvoir de sauver des vies.

Maison du don de Dijon
2 rue du Stade, entre les Urgences CHU et la nouvelle tribune du stade DFCO
Parking réservé aux donneurs / T1 station parc des sports / B11 arrêt Urgences CHU
Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 8h - 19h I Mercredi, samedi : 8h - 13h
Retrouvez tous les lieux de collecte sur dondesang.efs.sante.fr, rubrique où donner

À propos de l’EFS
Grâce au don de sang, donneurs et receveurs sont au cœur de l’économie du partage.
Les 10 000 collaboratrices et collaborateurs, médecins, pharmaciens, biologistes, techniciens de laboratoire, chercheurs, infirmiers, équipes de collecte de l’Établissement français du sang, en lien avec des milliers de bénévoles, s’engagent au quotidien comme dans les circonstances exceptionnelles pour transformer les dons en vies et soigner ainsi 1 million de patients par an. Opérateur civil unique de la transfusion sanguine en France, l’EFS a pour mission principale l’autosuffisance nationale en produits sanguins. Il s’investit par ailleurs dans de nombreuses autres activités, comme les examens de biologie médicale, la thérapie cellulaire et tissulaire ou la recherche. Au-delà de la qualification des dons, les laboratoires de l’EFS réalisent différents types d’examens biologiques, hématologiques et immunologiques. Des examens indispensables dans le cadre d’une transfusion mais également d’une greffe d’organe, de tissus ou de cellules. Avec plus de 500 millions d’actes réalisés par an, l’EFS est le plus grand laboratoire de biologie médicale de France.
L’Établissement français du sang est présent sur l’ensemble du territoire à travers ses 128 sites pour être au plus près des donneurs et des malades et des blessés et porter ainsi des valeurs sans équivalent. Établissement français du sang. Bien plus que le don de sang.