Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
14/09/2020 07:57

ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : Marie-Guite Dufay inaugure l'épicerie La Base

La présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté est intervenue ce samedi 12 septembre au lancement officiel de cette épicerie «nouvelle génération» située sur la commune de Saint-Apollinaire, en périphérie de Dijon. L'entreprise a été accompagnée dans son développement par le Pôle d'économie solidaire 21 et France Active Bourgogne.
Après une journée inaugurale où une dizaine de producteurs étaient présents devant les locaux de La Base pour mieux faire connaître leur activité, un temps officiel a eu lieu en soirée ce samedi 12 septembre 2020. Si l'activité de ce drive de produits bio, locaux et zéro déchet a débuté en juillet, la crise sanitaire a repoussé l'organisation de ce lancement.

Les partenaires ont pu intervenir et expliquer pourquoi le projet les avaient d'emblée séduits. Étaient notamment présents Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, et Frédéric Goulier, premier adjoint au maire de Saint-Apollinaire. Autour d'eux, des représentants du Pôle d'économie solidaire 21 et de France Active Bourgogne.

«Les débuts sont hyper prometteurs»


«On est content de l'attrait que La Base suscite» indique en préambule Romain Maire, cofondateur de La Base avec Clarisse Maire et David Lacroix. Romain Maire résume la préparation du projet par une métaphore sportive, en évoquant «une grande période d'effort, des sprints intenses, quelques moments de doute et beaucoup de moment de bonheur».

Ingénieurs dans le bâtiment durable, Romain Maire et David Lacroix ont quitté en 2018 une «position confortable» pour se lancer dans l'aventure de l’entrepreneuriat solidaire afin de contribuer aux changements d'habitudes de consommation.

Après une impasse concernant l'open data appliquée aux comportements des consommateurs, un changement de cap les amène à considérer que «se nourrir correctement, rémunérer correctement les gens qui nous nourrissent, prendre soin de sa santé, prendre soin de l'environnement, c'était la base de nos besoins». Aujourd'hui, «les débuts sont hyper prometteurs» confie le cofondateur.

«Le développement, c'est d'abord du partage»


Première structure à avoir accompagné les entrepreneurs, le Pôle d'économie solidaire 21 les a aidés à formaliser l'idée de départ. Directeur de l'association, Fabrice Penasse salue «un projet de transition écologique exemplaire» allié à l'«économie sociale et solidaire».

Deuxième structure à être intervenue, France Active Bourgogne a vérifié la viabilité économique du projet et recherché des partenaires. Directeur de l'association, Gonzague Laurent revient sur le portage de projet : «le développement, c'est d'abord du partage». L'association a mobilisé le fonds de confiance doté par la Région et la Banque des Territoires afin de défendre «l'innovation sociétale» induite par cette épicerie nouvelle génération. Par la suite, a été réalisée une collecte d'épargne solidaire nationale de 13.000 euros.

«La question de la transition écologique»


Partenaire principal, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a apporté des ressources permettant le lancement de la société coopérative d'intérêt collectif où les fondateurs, les salariés, les producteurs, les clients et les partenaires prennent les décisions concernant l'entreprise.

«La question centrale, aujourd'hui, dans nos sociétés, c'est la question de la transition écologique» déclare Marie-Guite Dufay en prenant à son tour la parole. Et d'ajouter : «la base, c'est que chaque citoyen se sente concerné dans tous ses modes de vie». La présidente de la Région revient sur l'importance de limiter les émissions de gaz à effet de serre au travers des choix individuels de consommation d'énergie, de transport ou encore d'alimentation.

La soirée inaugurale se poursuit autour d'un buffet bio que La fée végé a fait apparaître sous les regards gourmands des participants avant un moment musical avec le groupe Little Treme jouant des airs de jazz New Orleans.

Jean-Christophe Tardivon

Les coulisses de l'épicerie La Base