Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
30/11/2020 20:21

ENVIRONNEMENT : SNCF Réseau réalise un chantier éco-solidaire dans la gare de triage de Perrigny

Mettant en oeuvre des principes de l'économie circulaire et de l'insertion professionnelle, SNCF Réseau a fait réaliser à Défis 21 une zone de stockage au sein de la gare de triage de Perrigny. Un concasseur de 65 tonnes a été utilisé pour broyer 6.500 traverses.

UN CHANTIER ECO-SOLIDAIRE DANS LE TRIAGE DE PERRIGNY

De décembre 2019 à novembre 2020, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, a réalisé des travaux de nettoyage de ses emprises dans le triage de Perrigny en vue de la création d’une plateforme de stockage. Ces travaux sont menés dans le cadre d’un « chantier vert », éco-solidaire, et effectués par une association d’insertion professionnelle dijonnaise, Défis 21.

QU’EST-CE QU’UN CHANTIER VERT ?

Un chantier vert repose sur trois piliers :
- L’environnement, car le tri et le nettoyage des déchets permettent de ne pas polluer les emprises et d’être valorisés pour être réutilisés ;
- L’humain, car les prestataires sont en priorité des entreprises ou associations locales embauchant du personnel en insertion,
- L’économie, car ces chantiers sont tous autofinancés, voire en bénéfice, par le recyclage et la revente des déchets (les rails pour la ferraille, les traverses béton concassées pour du granulat…).

En 2020, trois chantiers verts auront été réalisés en Bourgogne-Franche-Comté à Besançon, Auxonne et Perrigny.
Le site retenu pour ce chantier vert dans le triage de Perrigny a toujours été une zone de stockage de matériaux et les voies de service situées à proximité sont encore utilisées par des trains pour décharger des rails et des traverses issus de divers chantiers.

VALORISATION DES DÉCHETS POUR UNE DÉMARCHE D’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

L’objectif de ce chantier vert a été de nettoyer le site de tous ses déchets (traverses, rails, câbles, gaines, bouteilles de gaz…) entreposés depuis plus de 30 ans, dont certains sont enfouis sous la végétation.

La première phase de travail a consisté à répertorier tous les types de déchets stockés sur le site et d’en estimer le volume.

Les traverses stockées ont été découpées puis concassées et transformées en graviers par un concasseur de 65 tonnes et 35 mètres de long. Les entreprises France Concassage et Heitmann TP sont intervenues sur le site pendant 2 semaines pour broyer 6 500 traverses. Ces graviers serviront notamment à remettre en état des chemins d’accès et pistes le long des voies à proximité du site de Perrigny, ce qui évite à SNCF Réseau l’achat de matière première.

En parallèle, 750 tonnes de rails, 100 tonnes de ferraille diverses et 450 bouteilles de gaz ont été recyclées pour être revendues.

Avec la valorisation de tous les déchets, ce chantier répond à une démarche d’économie circulaire. Par ailleurs, le recyclage des rails et de la ferraille, qui représentent environ 60 000 €, couvrent la totalité les dépenses liées au chantier : location du concasseur, des engins de chantier, des bennes, rémunération du personnel d’insertion… Les quelques bénéfices complémentaires permettront le financement de matériel et d’équipements pour les équipes de terrain de SNCF Réseau.

FAVORISER L’INSERTION PROFESSIONNELLE

Pour réaliser ces travaux de nettoyage, SNCF Réseau a eu recours à une association d’insertion professionnelle dijonnaise, Défis 21, favorisant ainsi le développement économique local. Pendant les 2 semaines, ce sont entre 4 et 8 personnes en situation d’insertion qui ont débroussaillé, nettoyé et trié les déchets restants selon leur nature dans des containers parfaitement identifiés.

CRÉER UNE NOUVELLE PLATEFORME DE STOCKAGE DE 50 000 M²

Grâce à la réhabilitation du site de Perrigny, SNCF Réseau bénéficie désormais d’une nouvelle plateforme de stockage propre de 50 000 m².

Ce chantier vert permet ainsi de renforcer la sécurité des équipes intervenant sur le site et de préserver l’environnement, mais il favorise également le retour à l’emploi de personnes en insertion et une démarche d’économie circulaire.

CHIFFRES CLÉS DU CHANTIER
60 000 euros de ferraille valorisée
6 500 traverses en béton recyclées, soit 2500 tonnes de concassés
750 tonnes de rails recyclés
450 bouteilles de gaz valorisées
2 semaines de travail pour des personnes en insertion professionnelle

Communiqué