Recherche
> Vie locale > Vie locale
04/06/2020 17:29

ÉVÉNEMENTIEL : Dijon Congrexpo confirme Florissimo en 2021 et annonce trois nouveaux grands rendez-vous

Florissimo, E-Sport, Bière et Gastronomie, Vélo & Co… Dijon Congrexpo annonce de nouveaux événements aux Palais des Congrès et Parc des Expositions. L’association mise sur le potentiel d’attractivité des différents salons.
Après l’annonce du décalage de la Foire (retrouvez notre article en cliquant ici), ce sont quatre autres informations notables qu’a livrées le président de Dijon Congrexpo Jean Battault ce jeudi 4 juin : Le «retour» de Florissimo et trois nouveaux rendez-vous aux Palais des Congrès et Parc des Expositions de Dijon.

«Un hymne au jardins du monde»


La première est l’annonce que l’événement Florissimo sera bel et bien organisé en 2021, alors qu’il avait fait l’objet de tensions entre Dijon Congrexpo et la Ville de Dijon ayant conduit à l'annulation en 2020 (divergences sur le financement de l'événement notamment).

La 11ème édition est programmée du 22 avril au 2 mai 2021 et l’organisation de celle-ci «progresse bien» selon Jean Battault, qui précise que Pascale Jacotot, paysagiste-concepteur à Dijon, sera à l'oeuvre pour la mise en place de cet «hymne aux jardins du monde pour démontrer que le jardin est un langage universel».

Six jardins seront mis en place pour l’événement, accompagné d’animations, ateliers et autres rencontres. Nouveauté pour cette édition de Florissimo : le salon Naturadivio sera aménagé sur 5.000 m2 et fera la part belle à la nature «dans toutes ses dimensions», avec également «des idées en décoration extérieure, des activités de plein air et du vivre au naturel».

Tapis rouge au E-Sport


Dijon Congrexpo veut toucher un autre public en parlant du premier des trois événements que l’association créera en 2020-2021.

Les 14 et 15 novembre, le rendez-vous est donné pour le «Dijon E-Sport Bourgogne-Franche-Comté», pour dérouler le tapis rouge au jeu vidéo dans un vaste espace commun et en ligne.
«Cette discipline est devenue en quelques années un véritable phénomène de société : près de 3 millions de pratiquants en loisir ; 1,3 million de pratiquants en compétition pro ou amateur», relève notamment le président de Dijon Congrexpo, qui ne doute pas du potentiel attractif d’une telle organisation. Passionnés mais aussi curieux sont ciblés.

L’organisation reposera sur le savoir-faire en la matière de la société ZQSD Productions.

Bière, et gastronomie autour de celle-ci


Changement de domaine pour la deuxième nouveauté annoncée, avec un salon «Bière et Gastronomie» prévu les 27 et 28 mars 2021.
«Partout dans le monde, la bière est toujours, si je puis dire, en pleine ébullition avec de nouvelles marques, de nouveaux modes de consommation, de nouvelles brasseries, de nouveaux adeptes», apprécie Jean Battault à propos d’un marché «en croissance continue».

À Dijon, l’association qu’il préside veut «réunir l’ensemble des acteurs de l’univers de la bière (brasseurs, distributeurs, importateurs, fabricants…)» et «proposer aux visiteurs de vivre une expérience unique, conviviale et festive» axée sur toute une gastronomie tournant autour de la bière.

Les vélo sous toutes ses formes et toutes ses pratiques


Enfin, Dijon Congrexpo annonce le salon «Vélo & Co» : «la création d’un nouveau salon grand public consacré au monde du vélo».

Partant de ce moyen de déplacement faisant régulièrement l’actualité et encore plus aujourd’hui, ou bien passionnant la foule lors du Tour de France par exemple, les organisateurs veulent étaler «l’univers du vélo, sous toutes ses formes et toutes ses pratiques». Jean Battault promet : «Novices, passionnés, curieux, sportifs, vélotafeurs, comprenez celles et ceux qui se rendent au travail à vélo, tous y trouveront leur compte».? Le salon aura lieu du 17 au 19 septembre 2021.

À noter que Dijon Congrexpo accueille une nouvelle collaboratrice : Victoria Parshina assurera les fonctions de responsable marketing.
Alors que les conditions d'une reprise d’activité d’une association gérant une telle structure demandent à être précisées, Nadine Bazin, directrice générale de Dijon Congrexpo, assure : «Les représentants de notre filière, le Président d’UNIMEV (union française des métiers des l’événement) Olivier Roux notamment, ne ménagent pas leurs efforts pour obtenir du gouvernement une décision rapide concernant la date et les modalités de reprise de nos activités».

Alix Berthier