Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
13/11/2023 11:36

FOIRE DE DIJON : Les organisateurs revendiquent 154.000 visiteurs lors de l'édition 2023

«C'est vraiment un petit Salon de l'agriculture», a relayé François Rebsamen, ce lundi 13 novembre, en évoquant l'alliance de «tradition» et de «modernité» qui a attiré le public de l'édition 2023.
En 2024, la Foire de Dijon pourrait ne pas débuter un 1er novembre.
Du 1er au 12 novembre, la 93ème édition de la Foire internationale et gastronomique de Dijon a attiré 153.788 visiteurs, notamment grâce à un bon démarrage durant la période des vacances scolaires.

Malgré un jour de moins qu'en 2022 et un décalage des vacances scolaires, la Foire de Dijon retrouve des niveaux de fréquentation d'avant la crise sanitaire, comme l'a indiqué, ce lundi 13 novembre 2023, l'équipe de Dijon Bourgogne Events, la société publique locale créée par la Ville de Dijon en 2023 pour exploiter le parc des expositions et le palais des congrès.

«C'est vraiment un petit Salon de l'agriculture»



«Le public a été au rendez-vous puisqu'on a retrouvé les chiffres d'avant Covid», se félicite ainsi François Rebsamen (PS, FP) au moment de commenter le bilan.

Le maire de Dijon analyse qu'à périmètre constant, la fréquentation a augmenté de 38% par rapport à 2022 (+28% en valeur absolue). «Je remercie toute l'équipe pour le travail mené qui a amené à ce magnifique succès.»

«C'est une satisfaction, une belle réussite», insiste-t-il. «Le ministre de l'Agriculture m'a dit 'c'est vraiment un petit Salon de l'agriculture ici', il était très heureux de ce qu'il venait de voir.»

Les «chiffres certifiés» du visitorat


Du fait du recours à un prestataire extérieure de billetterie, Dijon Bourgogne Events assure disposer de «statistiques incontournables». «Cette année nous avons des vrais chiffres», insiste Hubert Cunat, directeur de Dijon Bourgogne Events. «Des chiffres certifiés», appuie même François Rebsamen.

Sur le podium du visitorat, on retrouve le 11 novembre (23.224 personnes), le 4 novembre (20.855 personnes) et le 10 novembre (16.122 personnes).

Les visiteurs viennent principalement de Bourgogne, de Franche-Comté, de Champagne-Ardennes et de Rhône-Alpes et, tout particulièrement de la Côte-d'Or, de la Saône-et-Loire, du Jura, de la Haute-Marne, de la Haute-Saône et du Doubs.

Pour la majorité des visiteurs qui ont acheté effectivement une entrée, 54% ont bénéficié d'un tarif réduit, 43% ont opté pour le plein tarif. Près de 70% ont acheté leur ticket aux guichets, près de 30% ont utilisé la billetterie en ligne et 3% se sont tournés ver leurs comités d'entreprise.

Dijon Bourgogne Events vise désormais 5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2023


Ce «grand moment économique» se situe dans «le top 10 des foires françaises».

La billetterie de l'édition 2023 procure un «chiffre d'affaire important» à Dijon Bourgogne Events. En constituant la société publique locale, la Ville de Dijon avait envisagé un chiffre d'affaire 2023 de 2,5 millions d'euros.

À quelques semaines de la fin de l'année, le directeur anticipe désormais un chiffre d'affaire correspondant au double de la prévision et «une rentabilité performante», c'est-à-dire un bénéfice.

«On a vu beaucoup de poussettes»


«Les exposants ont fait savoir qu'ils avaient bien travaillé, les nouveaux exposants ont émis le souhait de revenir l'année prochaine», poursuit François Rebsamen, «les visiteurs ont consommé».

«Il y avait une bonne ambiance empreinte de culture populaire, de gastronomie et d'animations», note Danielle Juban (REN), présidente de Dijon Bourgogne Events en soulignant le «beau stand» du Département et la «belle Ferme Côte-d'Or» préparée par la chambre d'agriculture.

Selon le maire de Dijon, le Pavillon des bières a connu «une très forte fréquentation», et le salon Bienvenue à Dijon-Vignes a recensé 3.700 visiteurs en quatre jours.

Nocturnes rock, DJ set, concert, démonstration de country et de hip-hop, espace retro-gaming... «tout ça a formidablement bien fonctionné», s'enthousiasme le premier édile dijonnais.

Les organisateurs avaient «l'objectif de faire venir des jeunes à la foire et des familles». «On a vu beaucoup de poussettes», relaie Danielle Juban.

«Cette alliance a réussi à garder la tradition et à apporter de la modernité qui ont insufflé un nouvel élan à cette Foire à travers une fréquentation record (…) et qui offrent des perspectives nouvelles», résume François Rebsamen en songeant à l'attractivité de la ville.

Les visiteurs demandent «plus de places de parking»


Près de 900 personnes ont retourné un questionnaire de satisfaction. Dijon Bourgogne Events note que 87,4% des visiteurs comptent revenir en 2024, 35,4% sont venus pour découvrir les nouveautés et 56,3% sont restés plus de trois heures. 63,7% ont fait des achats. 60,5 % ont déjeuné à la Foire et 12,2 % ont dîné.

Les visiteurs demandent «plus de places de parking», un vestiaire, des plans et un renfort de signalétique, des stands sur l'intelligence artificielle, des stands de pays étrangers et des concerts.

Parmi les bémols, le Restaurant des chefs du groupe Épicure, situé au-delà de l'espace de rétro-gaming, a pâti de lacunes de signalisation. «Le bar à tapas à bien fonctionné», relève toutefois Danielle Juban.

Une «préoccupation» concernant la date de début de la Foire 2024


«Nous allons préparer une Foire 2024 encore plus belle et plus festive», envisage Danielle Juban.

Dijon Bourgogne Events compte développer les journées thématiques, «retravailler la nocturne du mardi» et développer la billetterie en ligne.

En 2024, les vacances de la Toussaint se termineront le dimanche 3 novembre. De quoi interroger le positionnement traditionnel du début de la Foire de Dijon un 1er novembre. «Cela fait partie des préoccupations», commente sobrement Hubert Cunat.

25 congrès, 15 salons et 8 spectacles en 2024


Par ailleurs, «la vie normale de Dijon Bourgogne Events reprend». L'exploitant du parc des expositions se dit «à pied d’œuvre» pour 2024 qui comprendra 25 congrès, 15 salons, 8 spectacles et 23 autres événements. Au total, en dehors de la Foire, ce sont 100.000 visiteurs qui sont attendus.

Les temps forts seront le Forum France Hydrogène en juin et le congrès mondial de l'Organisation de la vigne et du vin en octobre.

«Dijon Bourgogne Events est engagée pour faire de la métropole un territoire d'excellence du bon, du bien vivre et de l'innovation», revendique Danielle Juban.

Des «échanges» sur les adaptations bâtimentaires


Concernant les adaptations bâtimentaires et travaux de sécurisation éventuels du parc des expositions, le directeur de Dijon Bourgogne Events renvoie vers «le propriétaire» du site, c'est à dire la Ville de Dijon.

«Structurellement, il y a des échanges avec la Métropole et la Ville sur notre vision sur ce qu'il faudrait faire dans l'absolu», indique-t-il en évoquant des «services techniques très présents» avec «une cellule de veille technique qui a bien fonctionné».

Néanmoins, Hubert Cunat concède qu'il y a «des éléments à renforcer pour favoriser l'accueil et la fluidité des guichets».

«Avec le fait d'être au centre-ville, nous gagnons des congrès»


Pour sa part, François Rebsamen évoque les «études» préalables à la réhabilitation du parc des expositions. «Il y a aura des surprises», glisse-t-il en soulignant que les potentiels futurs travaux ne doivent pas «pénaliser l'activité de la Foire».

«C'est la chance de ce palais des congrès et de ce parc des expositions d'être situé ici. (…) Je rends hommage à mes prédécesseurs ; nous l'avons amplifié avec la desserte du tramway», poursuit le maire de Dijon. «Avec le fait d'être au centre-ville, nous gagnons des congrès parce qu'ils n'ont pas à faire 20 kilomètres dans les embouteillages. Ils arrivent à la gare, ils sont ici directement.»

Actualisé le 23 novembre 2023 :


Lors du conseil municipal du 20 novembre 2023, quelques informations supplémentaires ont été apportées au travers de la préparation du budget primitif 2024 de la Ville de Dijon (lire notre article).

Dans ses prévisions pour 2024, la Ville de Dijon envisage de mobiliser un million d'euros pour des «études» et des «travaux» au niveau du parc des expositions portant, en particulier, sur la ventilation du Hall 1 – afin d'éviter les fameuses «odeurs de graillon» –, le système de production de froid et la modernisation de la gestion technique centralisée.

La Ville propose au Département et à la Région d'entrer au capital de Dijon Bourgogne Events


Le capital de Dijon Bourgogne Events pourrait évoluer. La Ville de Dijon a sollicité le Département de la Côte-d'Or qui est intéressé notamment par le maintien de la Ferme Côte-d'Or durant la Foire.

François Rebsamen signale avoir «reçu une lettre», c'est à dire un accord de principe, de François Sauvadet (UDI), président du conseil départemental. «Les services travaillent, les services attendent l'accord du président», ajoute le maire, «ça devrait aller assez vite».

Parallèlement, la Ville de Dijon a entamé une démarche similaire auprès de la  Région Bourgogne-Franche-Comté.

Jean-Christophe Tardivon

François Sauvadet entend «préserver le modèle d'une agriculture familiale»


«Le handicap, c'est l'affaire de tous les citoyens», déclare Fadila Khattabi en visite à la Foire de Dijon


Sur la gestion du FEADER, «on a un problème majeur en Région Bourgogne-Franche-Comté», alerte Marc Fesneau en visite à la Foire de Dijon


Une inauguration de la Foire de Dijon qui fleure bon le terroir


Les stands de la Foire de Dijon sous toutes les facettes


Le rapport sur la sécurité de la Foire de Dijon qui embarrasse la municipalité



Infos-dijon.com - Mentions légales