Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
24/11/2023 20:14

JUSTICE : «Les greffiers sont indispensables à notre justice», déclare Éric Dupond-Moretti

Lors de la prestation de serment de greffiers stagiaires, ce vendredi 24 novembre, à Dijon, le garde des Sceaux a mis en avant les recrutements supplémentaires programmés par le ministère de la Justice.
Le ministre de la Justice s'est greffé au dernier moment à la cérémonie de prestation de serment de la promotion Jean Moulin de l'Ecole nationale des greffes. Ce «moment unique dans une vie professionnelle» s'est déroulé, ce vendredi 24 novembre, à l'Auditorium de l'Opéra de Dijon (lire notre article).

Le déplacement ministériel s'est déroulé dans le contexte du procès de la Cour de justice de la République devant laquelle Éric Dupond-Moretti a comparu pour une accusation de «prise illégale d'intérêt». La décision est attendue le 29 novembre prochain.


Le ministère de la Justice «revalorise» le métier de greffier


Le garde des Sceaux débute son propos en félicitant les greffiers stagiaires : «vous allez bientôt exercer un très très beau métier, vous allez être au cœur battant de notre justice». «Vos études de droit et votre formation d'excellence à l’École nationale des greffes vous destinent à être les gardiens de l'authenticité des actes judiciaires comme des spécialistes de la procédure ou de l'environnement numériques des juridictions.»

«Les greffiers sont indispensables à notre justice», martèle Éric Dupond-Moretti avant de rappeler les mesures prise pour «revaloriser» la profession.

Depuis 2021, 57 millions d'euros ont été consacrés aux revalorisations catégorielles, représentant une augmentation moyenne de 25% des rémunérations par rapport à 2016.

En 2023, plus de 6.700 greffiers ont bénéficié d'une augmentation annuelle comprise entre 700 et 1.300 euros brut ; les autres de 590 euros brut. Un corps de catégorie A a été également créé, accessible à 25% des greffiers permettant une augmentation mensuelle comprise entre 365 et 530 euros brut. Il s'agit de la mise en œuvre d'une annonce effectuée à Dijon, le 19 novembre 2021.

Le 26 octobre dernier, un protocole d'accord signé avec trois organisations syndicales prévoit de «nouvelles avancées financières pour les greffiers».

De plus, un plan prévoit de supprimer le contingentement de l'échelon spécial, de repenser les épreuves de l'examen professionnel afin de favoriser l'accès au grade greffier principal et de requalifier les adjoints administratifs faisant fonction de greffiers.

«La justice sort enfin de trente années d'abandon politique, budgétaire et humain»


«C'est le début d'une dynamique nouvelle, celle d'une reconnaissance pleine et entière du métier de greffier qui va de paire avec une reconnaissance, désormais résolument engagée, des métiers de la justice», assure le ministre.

Et de lancer aux nouveaux promus : «vous débutez votre carrière au moment où la justice sort enfin de trente années d'abandon politique, budgétaire et humain».

De 2018 à 2022, ont été recrutés 700 magistrats, 850 greffiers et 2.000 contractuels. De plus, la loi de programmation de la justice prévoit le recrutement net de 1.500 magistrats, 1.800 greffiers et 1.100 attachés de justice durant la période 2023-2027.

Jean-Christophe Tardivon

Prestation de serment des greffiers stagiaires de la promotion Jean Moulin





























Infos-dijon.com - Mentions légales