Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Vie locale > Vie locale
06/09/2020 12:52

RECYCLAGE : Les Ambassadeurs du tri font réviser les lycéens

Les lycéens ne connaissant pas les consignes de tri des déchets en vigueur au sein de Dijon Métropole peuvent être informés par les Ambassadeurs du tri. Exemple au lycée agricole de Quetigny à l'occasion de la rentrée scolaire.
Les intercommunalités sont les autorités de gestion des déchets, ce sont donc elles qui édictent les mesures concernant le ramassage puis le tri des déchets en vue de leur enfouissement, leur incinération ou leur recyclage. Les principes de tri peuvent donc sensiblement varier d'une intercommunalité à l'autre.

Depuis 2016, les déchets de Dijon Métropole sont collectés par l'entreprise Dieze, une filiale du groupe Suez. Collègues des éboueurs, six personnes constituent les Ambassadeurs du tri, service de Dieze dédié à la sensibilisation au tri et à la réduction des déchets.

Sollicitation des enseignants


Pour faire le point sur les consignes au sein de la métropole dijonnaise, les Ambassadeurs du tri sont régulièrement présents dans les lycées afin de sensibiliser ou de faire réviser les élèves à ce sujet. Ce fut le cas les 31 août et 1er septembre au lycée agricole de Quetigny à l'occasion de la prérentrée avec les enseignants puis de la rentrée avec les apprenants.

Les Ambassadeurs du tri ont répondu à l'invitation de Sandrine Hily, professeure d’Éducation Socio-Culturelle et référente pour la dizaine d'écodélégués parmi les 300 élèves du lycée. À la demande des enseignants de différents établissements, les Ambassadeurs du tri peuvent effectivement déployer leur support d'animation qui tient dans une remorque. En fonction des attentes, des explications sur le recyclage peuvent aussi être apportées en plus des consignes de tri.

«Le sac plastique, c'est une grosse erreur»


Très visuel, le dispositif des Ambassadeurs du tri suscite généralement de nombreuses questions. Des exemples d'objets sont collés à des bacs pour donner des exemples de consignes. «Le sac plastique, c'est une grosse erreur» souligne Claire Couvidat, ambassadrice du tri. En effet, dans le bac jaune, les déchets recyclables doivent être posés en vrac, surtout pas dans un sac.

En second parmi les impairs arrivent le pot de yaourt ou la barquette en plastique qui doivent être destinés au bac gris. Idem pour les produits d'hygiène dont les masques de protection face à l'épidémie de coronavirus. Les cassettes vidéos et les rubans des papiers cadeaux sont eux aussi à réserver aux bac gris car ils peuvent bloquer la chaîne du centre de tri.

A contrario, il ne faut pas hésiter à jeter les bombes aérosols dans les bacs jaunes ainsi que les enveloppes à fenêtre car «tous les papiers se recyclent». «Il suffit de se poser un instant sur l'autocollant que l'on retrouve sur son bac soit sur le site Internet de Dijon Métropole ou encore les documents mis dans les boîtes aux lettres et se dire» rassure Claire Couvidat. En cas de succès du tri, il est possible de demander de changer de taille de bac, parmi cinq choix possibles (Numéro vert : 0 800 12 12 11).

Succès du compostage


De plus, les Ambassadeur du tri accompagnent certains lycées dans la gestion de leurs propres déchets. Au lycée de Quetigny, un suivi de collecte sera effectué tout au long de l'année scolaire 2020-2021 qui conduira à «un état des lieux global de la gestion des déchets pour essayer de l'améliorer» explique Claire Couvidat.

La gestion des déchets fait partie des axes de travail des «Ecolycées», un label de développement durable décerné par le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Depuis 2013, le lycée agricole de Quetigny a mis en place le compostage à la sortie des cuisines. Environ 1.200 litres de compost sont ainsi produits chaque année au lycée.

Jean-Christophe Tardivon