Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
15/11/2023 20:24
4810 lectures

RELATIONS INTERNATIONALES : Eric Johnson effectue la première visite d'un maire de Dallas à Dijon

Dans le cadre d'une visite en France portant sur l'économie, le maire de Dallas a fait étape durant deux jours à Dijon. Ce mardi 14 novembre, il a rencontré l'équipe du restaurant Foodies, revenant elle-même du Texas. «Le maire est cool, les gens sont amicaux, la nourriture est bonne», s'est enthousiasmé Eric Johnson.
Le jumelage de Dallas et de Dijon est actif depuis 1957 grâce alors à l'impulsion du maire Félix Kir et des chambres de commerce. Ville du Texas comptant plus de 1,3 million d'habitants, Dallas abrite un centre industriel dont les entreprises sont spécialisées notamment dans les techniques pétrolières, les télécommunications et les transports.

Maire de Dallas depuis 2019, Eric L. Johnson est en visite en France pour aborder des sujets économiques et touristiques. Dès les premiers temps de son déplacement, l'élu des Républicains s'est rendu à Dijon, ces 13 et 14 novembre 2023.

Tourisme, pharmacie et agroalimentaire au programme



Au programme, ce lundi, une visite guidée du secteur sauvegardé avec l'équipe de l'office de tourisme métropolitain, un entretien avec le maire de Dijon François Rebsamen (PS, FP) et des échanges avec des dirigeants d'entreprises du secteur pharmaceutique.

Ce mardi, l'équipe des relations internationales de la Ville de Dijon a fait découvrir le centre de maintenance des tramways et bus de Keolis Dijon Multimodalités, le centre de supervision urbaine On Dijon ainsi que la Cité internationale de la gastronomie et du vin.

Des échanges avec des acteurs économiques puis avec des acteurs du monde de l'enseignement supérieur et de la recherche ont été également organisés notamment pour aborder le sujet de l'agroalimentaire.

Foodies, septième à la coupe du monde de burger à Dallas


Un moment de convivialité a agrémenté ce programme dense : la rencontre de l'équipe du restaurant Foodies, revenant tout juste de Dallas, après avoir participé à la coupe du monde du burger, le World Burger Contest.

En janvier dernier, à Lyon, l'équipe de Foodies avait décroché le titre de meilleur burger du monde. Cette fois, Julien Chauvenet, Charles Vinet, Rémy Hebert-Walkens et Kévin Muin se sont classés septièmes parmi vingt-trois compétiteurs en finale avec un burger axé autour du vin rouge : raclette, crème pâtissière au vin rouge, sauce au philadelphia, compotée d'échalottes au vin rouge et mini-berlingots contenant du lard croustillant et de la raclette.

«Quel est le secret de vos burgers ?»


«Le maire est cool, les gens sont amicaux, la nourriture est bonne», s'est enthousiasmé Eric Johson en échangeant avec l'équipe de Foodies [notre traduction]. «La Bourgogne a une histoire impressionnante, une culture impressionnante et une gastronomie extraordinaire.»

«Quel est le secret de vos burgers ?», a demandé Eric Johnson. «Ce sont des burgers de Bourgogne», lui a expliqué Julien Chauvenet, cofondateur de Foodies, suggérant de les déguster avec des vins de Bourgogne également. La carte du restaurant propose des recettes «américaines» en complément.

Le maire a pu apprécier le Burgundy, le burger emblématique de Foodies : époisses, compotée d'oignons, sauce bourguignonne, lard fumé, steak de bœuf, laitue. «Savoureux !», a commenté Eric Johnson.

Par ailleurs, le Texan a été ravi de constater qu'un enfant ayant accompagné la délégation dijonnaise au WBC était revenu avec un maillot des Mavericks, l'équipe de basket de Dallas.

«Je voulais venir cimenter nos relations avec la population et le maire de Dijon»


«Dijon est notre plus ancienne ville jumelle et Dallas est la seconde plus ancienne ville jumelle de Dijon», a expliqué Eric Johnson, interrogé par Infos Dijon. «Je suis le premier maire de Dallas à venir. (…) Aucun maire de Dallas n'était venu ici donc je voulais venir ici pour cimenter nos relations avec la population et le maire de Dijon. Nous sommes intéressés par des échanges culturels, faire plus de commerce et plus d'échanges entre les gens.»

«Les temps forts du programme ont été l'entretien avec le maire de Dijon. Nous avons parlé de mobilités, de ce que vous avez fait avec votre tramway, avec vos bus, vos vélos et tout ce qui accroît la mobilité dans la ville, des aspects dont nous pourrions apprendre. Dallas est une jolie et grande ville, très dépendante à la voiture. Nous voulons devenir plus marchable, plus cyclable. Nous avons aussi parlé développement économique et opportunités : comment accroître l'entrepreneuriat des TPE et PME, comment améliorer nos forces de travail», a développé le maire de Dallas.

À présent, la venue d'une délégation de Dijon à Dalles est en cours de préparation : «nous allons voir si [les acteurs économiques dijonnais] peuvent investir à Dallas et si le milieu des affaires de Dallas peut investir ici». «C'est vraiment une grande visite, nous avons beaucoup fait !»

Dallas, «une ville très orientée business»


«Comme à Dijon, il y a des gens formidables à Dallas ! Nous croyons que notre population a fait émerger la ville, ce sont des personnes à l'esprit d'entreprise, qui travaille dur, de très bonnes personnes», a ajouté Eric Johnson pour évoquer sa ville. «Nous avons un monde des affaires très solide. La ville compte 25 sièges de grandes entreprises. C'est une ville très orientée business. Nous avons aussi des entreprises de taille intermédiaire.»

«Nous avons tous les sports principaux. C'est la ville numéro un en sport aux États-Unis. Nous espérons accueillir la finale de la Coupe de monde de football 2026. Nous avons les Dallas Comboys [l'équipe de football américain], les Dallas Maverick [l'équipe de basketball], les Texas rangers [l'équipe de baseball]», s'est enthousiasmé le maire de Dallas.

«Venez visiter Dallas», a-t-il lancé à l'adresse des Dijonnais, «il y a des vols directs entre l'aéroport international de Dallas Fort Worth et Roissy-Charles de Gaulle». «Vous pouvez venir avec Air France ou avec une compagnie américaine. Je peux vous assurer que vous passerez un moment formidable, il y a beaucoup de choses à faire. Nous avons une culture formidable avec de grands musées. C'est aussi une ville formidable où vivre, où travailler. Nous sommes très enthousiastes à l'idée de maintenir le jumelage durant les 65 prochaines années.»

Jean-Christophe Tardivon

Le maire de Dallas, Eric Johnson, en visite en France
(communiqué traduit par le consulat général de France à Houston)

Le maire Eric Johnson sera à Paris et Dijon, ville jumelle de Dallas, la semaine du 13 novembre afin de renforcer les liens commerciaux et touristiques entre les deux nations.

Cette visite officielle marquera le premier voyage du maire Johnson en France depuis l’ouverture du Bureau du Commerce de la France (Trade Office of France) — la réalisation d’un objectif majeur de son programme international — dans le quartier international de Dallas en décembre dernier.

Le maire Johnson passera la semaine prochaine à promouvoir Dallas et à participer à des réunions de haut niveau avec des responsables gouvernementaux et des chefs d’entreprise.

"Dallas est devenue une ville indispensable sur la scène mondiale", a déclaré le maire Johnson. "Nous sommes une métropole dynamique, prospère et en croissance où le rêve américain est toujours vivant. Et nous sommes ravis de partager notre histoire avec — et d’apprendre de — notre plus ancien allié, la France.

"Il est clair que Dallas et la France ont beaucoup à gagner en renforçant notre relation dans les années à venir, et je suis ravi de continuer à construire sur des liens qui remontent à des siècles."

Aujourd’hui, Dallas entretient des liens économiques importants et des intérêts communs avec la France. En 2021, les échanges entre la région de Dallas et la France ont totalisé plus de 1,75 milliards de dollars, selon la Chambre de commerce régionale de Dallas. L’aéroport DFW propose également deux vols directs quotidiens vers l’aéroport Charles de Gaulle de Paris. De plus, North Dallas abrite l’école internationale de Dallas, une institution éducative française importante.

D’autre part, les habitants de Dallas ont adopté la fête nationale française, célébrée chaque année le 14 juillet en collaboration avec VisitDallas et la Chambre de commerce américano-européenne.

En raison de ces liens, le maire Johnson a sollicité les responsables français et les partenaires communautaires pour ouvrir un Bureau du Commerce en 2022. La même année, le maire de Dijon, François Rebsamen, a invité pour la première fois le maire Johnson à visiter et à célébrer les 65 ans de relations officielles entre Dallas et Dijon.

Le consulat général de France à Houston a contribué à planifier l’itinéraire de ce voyage dont le but est de favoriser l’échange de stratégies innovantes en matière de relations internationales, de conception urbaine, de sécurité, ainsi que d’arts et de culture. À Paris et à Dijon, le maire Johnson prévoit de rencontrer des leaders économiques, culturels et financiers de premier plan, ainsi que des responsables gouvernementaux, afin de stimuler le commerce et les échanges entre ces villes et Dallas.

Le maire Johnson a fait des affaires internationales une priorité pendant son mandat, affirmant qu’elles seront vitales pour la compétitivité économique de la ville dans un monde en évolution. Quelques mois après son entrée en fonction, il a créé le Conseil consultatif international du maire, un groupe de résidents distingués de Dallas ayant précédemment occupé le rang d’ambassadeur des États-Unis, afin de le conseiller et de diriger les initiatives internationales.

Le maire n’a pas pu voyager à l’international pendant la majeure partie de son premier mandat en raison des restrictions liées à la pandémie mondiale. Mais au cours des deux dernières années, il a pu visiter le Mexique, le Qatar et l’Allemagne pour promouvoir Dallas.
















Infos-dijon.com - Mentions légales