Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
12/01/2022 11:54

SANTÉ : La Ligue contre le cancer rend hommage au docteur Bernard Majoie

Ancien PDG des Laboratoires Fournier, Bernard Majoie est décédé en décembre 2021. Dans les années 1980, il a été président du comité de Côte-d'Or de la Ligue contre le cancer.
HOMMAGE AU DOCTEUR BERNARD MAJOIE (1939-2021)

Le 18 février 1984, le Professeur Ferdinand CABANNE, Directeur du Centre de lutte contre le cancer de Dijon et président du Comité de lutte contre le cancer de Côte d’Or, quitte sa présidence et fait appel à Bernard MAJOIE. Ce choix est vraisemblablement conforté le Professeur AUPECLE, chirurgien du Centre Georges-François Leclerc, ami de la famille MAJOIE. Bernard MAJOIE est, entre autres, membre du Conseil Scientifique de l’Université de Bourgogne (1978-1983) et du Conseil Supérieur de la Recherche et de la Technologie auprès du Ministère de la Recherche et de la Technologie (1983-1985).

Bernard MAJOIE, issu d’une famille Belge, nait à Paris en 1939. Docteur en pharmacologie, il entre en juillet 1965 aux Laboratoires Fournier. En 1966, sur la demande de son beau-père Jean LE LOUS, Président du Groupe Fournier, il va créer le département de recherche des Laboratoires Fournier. Ce laboratoire de recherche sera développé à DAIX et regroupera 150 chercheurs et techniciens. Bernard MAJOIE n’est pas un inconnu pour moi, car j’ai pu découvrir sa personnalité par mes activités professionnelles, en participant à certaines études expérimentales animales sur l’effet délétère myocardique de l’huile de colza et sur le bénéfice cicatrisant clinique de la catalase. Bernard MAJOIE est un homme de contact simple et chaleureux, d’une grande rigueur scientifique, à l’écoute de ses collaborateurs. Pharmacien d’origine, docteur en biologie, il est à l’origine de la découverte du fenofibrate, qui a donné naissance en 1975, au Lipanthyl, médicament destiné à lutter contre le cholestérol et bénéficiant à des millions de patients. En 1986, le groupe Fournier devient le quatrième laboratoire français indépendant et Bernard MAJOIE en devient le Président Directeur Général en 1989. Il développe fortement son industrialisation, ce qui lui permettra d’être présent dans 35 pays et d’employer 4 200 collaborateurs à travers le monde, lorsque les Laboratoires Fournier seront vendus à Solvay Pharma, à la suite du décès de Jean LE LOUS.

Comme Président du Comité de Côte-d’Or, il dirige avec efficacité une petite équipe de bénévoles, dont les bureaux sont prêtés généreusement par le Centre Georges-François Leclerc  dans la Pavillon des Infirmières. Le Bureau de l’association qui l’accompagne, est constitué par le Pr. Jacques GUERRIN, vice-Président, le Général JEANNET, secrétaire général, le Dr. Henri BASTIEN, trésorier et Maître Jean-Louis BAUT, chargé des relations notariales. Madame Danièle CHRETIEN, alors bénévole depuis 1985, sera embauchée comme secrétaire en janvier 1987, pour animer une modeste équipe de bénévoles (dont Mesdames Raymonde FOURNEY et Jeanine TUTAK) qui accompagneront le Comité durant de longues années.

C’est sous cette mandature, que la croissance du nombre des donateurs deviendra exponentielle. Elle va accroitre le financement des travaux de recherche et l’aide aux malades atteints de cancer et à leur famille, accompagnés par mademoiselle Christiane GEIGER, assistante sociale. Bernard MAJOIE pilote les réunions avec modestie, rigueur, efficacité et beaucoup de diplomatie. Il attache une importance sans faille au financement des travaux de recherche qu’il favorise, répartit les tâches et en suit leur réalisation au fil des réunions en se mettant modestement en retrait devant les résultats, « renvoyant ainsi l’ascenseur» au bénéficiaire.

Appelé à de plus hautes fonctions, Bernard MAJOIE ne restera que trop peu de temps comme président. Il quittera le Comité le 30 novembre 1987 et sera nommé Président d’honneur en 1988.

La passion entrepreneuriale de Bernard MAJOIE va l’amener à créer en 2006, en Belgique, une fondation de recherche contre le cancer, qu’il dénomme Fondation Fournier-Majoie en reconnaissance à ses équipes de recherche des Laboratoires Fournier. Il en devient le Président d’honneur en 2017 et passe le relais de la direction à son fils Jérôme MAJOIE. Cette Fondation apporte les moyens et les compétences aux chercheurs-trouveurs afin de favoriser la réussite de leurs projets de recherche en médecine oncologique et leur permettre de devenir des entrepreneurs performants. La Fondation, reconnue d’utilité publique, est constituée par une équipe d’experts pluridisciplinaires qui épaulent les porteurs de projet. La totalité des dons des donateurs sont alloués aux projets soutenus par la Fondation. Ils permettent ainsi le dépôt de nouveaux brevets, la création de nouveaux emplois mais surtout la mise à disposition de solutions thérapeutiques innovantes pour sauver la vie des patients atteints d’un cancer.

Bernard MAJOIE était médaillé des Palmes Académiques, du Mérite national et Chevalier de la Légion d’honneur. Plus tard, nos activités professionnelles nous ont séparés, mais pas notre amitié. Bernard MAJOIE avait la rigueur du chercheur et la générosité du cœur. Il nous a quittés le 3 décembre 2021, à 82 ans. Son départ nous peine, son amitié nous manque, mais il reste vivant dans nos mémoires.

Docteur Henri BASTIEN
Président d’honneur
Comité de Côte-d’Or de la Ligue nationale contre le cancer




Infos-dijon.com - Mentions légales