Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
25/03/2022 18:26

TRANSPORTS : Dijon met la pression sur la SNCF pour faciliter la desserte ferroviaire des aéroports internationaux

Plusieurs collectivités s'associent pour être desservies le long d'une ligne Mulhouse-Marne-la-Vallée-Lille. Retrouvez le courrier que François Rebsamen a adressé au président de la SNCF pour défendre la «vocation internationale» de Dijon.
Les conséquences économiques de l'épidémie de la Covid-19 a rebattu les cartes des dessertes ferroviaires. Avec la moindre fréquentation des trains, la SNCF a revu les circulations et horaires et, selon certaines collectivités territoriales, tarde à revenir au monde d'avant.

Le sujet de la suppression définitive du TGV Mulhouse-Lille a été abordé ce lundi 21 mars 2022 en conseil municipal à Dijon puis validé ce jeudi 24 mars 2022 lors de l'assemblée communautaire de la Métropole de Dijon.

François Rebsamen (PS), maire de Dijon, a expliqué que le démarche associait Mulhouse Alsace Agglomération, Grand Besançon Métropole, Dijon Métropole, la Région Bourgogne-Franche-Comté et la Région Grand-Est qui sont prêtes à financer les dessertes d'une telle ligne. Les représentants de ces collectivités ont fait part de leur grief à Jean-Pierre Farrandou, président du groupe SNCF, le 7 mars dernier dans un courrier qui a fait évoluer la situation en vue d'un prochain protocole d'accord.


D'abord réticente, la SNCF aurait accepté d'aborder le sujet devant la pression des collectivités. «La vocation internationale de la ville de Dijon le permet», a martelé le maire qui se souvient d'une époque où il était possible de faire un aller-retour jusqu'à Bruxelles (Belgique) dans la journée.

En effet, si une liaison avec les aéroports de Roissy, via Marne-la-Vallée, ou de Bâle, via Mulhouse, permet d'envisager de prendre des vols internationaux sans passer par Paris, rejoindre la gare de Lille-Europe permet également de rallier Bruxelles en train. «Lille est la porte d'entrée de l'Europe», a insisté le socialiste.

À plus long terme, le maire de Dijon a partagé son rêve d'une liaison Dijon-Cherbourg via Marne-la-Vallée.

Jean-Christophe Tardivon

François Rebsamen précise ses propositions pour l'avenir du potager des Lentillères


La solidarité de la municipalité dijonnaise avec les personnes déplacées venant d'Ukraine


François Rebsamen proteste contre les fermetures de classes à Dijon


Les informations marquantes du conseil municipal de Dijon du 21 mars


Les débats sur la taxe foncière ont fait monter la température au conseil de la Métropole de Dijon


«Il y a 30% de zones naturelles dans le territoire métropolitain», souligne François Rebsamen








Infos-dijon.com - Mentions légales