Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
24/07/2023 18:47
6286 lectures

GOUVERNEMENT : Fadila Khattabi s'engage pour «améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap»

La passation de pouvoir entre Geneviève Darrieussecq et Fadila Khattabi s'est déroulée le 20 juillet dernier. La nouvelle ministre a fait part de ses priorités et de son intention de mener un travail «en étroite collaboration avec les associations».
Les événements se sont rapidement enchaînés, le 20 juillet 2023, lors du remaniement impliquant onze changements dont huit nouveaux entrants dans le gouvernement d’Élisabeth Borne.

Le matin même, Fadila Khattabi (REN), députée de la troisième circonscription de la Côte-d'Or, apprenait qu'elle embarquait sur le navire de l'exécutif national. Elle, qui avait prévu de rejoindre la plaine dijonnaise pour le week-end, restait à Paris et se dirigeait vers le ministère des Solidarités et des Familles, situé à proximité des Invalides, non loin de l'Assemblée nationale.

Là, en fin d'après-midi, s'est déroulée la passation de pouvoir entre Geneviève Darrieussecq (Modem) et Fadila Khattabi, nouvelle ministre déléguée aux Personnes handicapées, rattachée au ministère des Solidarités et des Familles désormais conduit par Aurore Bergé (REN), également présente à la cérémonie.


«La politique est un engagement pour les autres», déclare Geneviève Darrieussecq


«J’ai servi mon pays aux Armées puis auprès des Personnes handicapées pendant 6 années consécutives. Une fierté et un honneur. Je dis toute ma gratitude au président de la République. Ne perdons jamais de vue que la politique est un engagement pour les autres», a déclaré Geneviève Darrieussecq avant d'annoncer son retour à Mont-de-Marsan (Landes), pour assister aux Fêtes de la Madeleine durant le week-end.

Émue, mais souriante, Geneviève Darrieussecq a remercié les équipes avec qui elle a œuvré pendant un peu plus d'un an et a été chaleureusement applaudie, notamment par Aurore Bergé, tout sourire.

Fadila Khattabi priorise l'école, l'emploi et l'accès au droit


Encore sous l'effet de la surprise, Fadila Khattabi a brièvement pris la parole pour, elle aussi, «saluer l'action» de sa prédecesseure mais aussi, en remontant un peu plus loin dans le temps, l'action de Sophie Cluzel, titulaire du portefeuille ministériel de 2017 à 2022.

«Je tiens à remercier le président de la République et la Première ministre pour leur confiance qui m’honore», a indiqué cette Marcheuse de la première heure, mobilisée pour soutenir Emmanuel Macron dès 2016, aux côtés du sénateur côte-d'orien François Patriat (REN).

Fadila Khattabi a ensuite fait part de son «engagement» pour «améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap, d’abord pour une meilleure inclusion à l’école mais aussi dans l’emploi ainsi que pour un meilleur accès au droit».

Un travail à mener «en étroite collaboration avec les associations»


Ancienne professeure d'anglais dans un CFA, la nouvelle ministre est sensible aux questions de formation professionnelle. En février dernier, elle avait invité à Dijon Geneviève Darrieussecq pour découvrir «Banc d'essai», un dispositif unique en France, permettant notamment à de jeunes travailleurs en situation de handicap de «s'essayer à l'apprentissage et à la vie professionnelle» (lire notre article).

Faisant référence au Comité interministériel du handicap – «chargé de définir, coordonner et évaluer les politiques conduites par l’État en direction des personnes handicapées» – et à la sixième Conférence national du handicap – qui s'est déroulée le 6 avril dernier en étant boycottée par le Collectif Handicaps –, la nouvelle ministre a envisagé de mener un travail «en étroite collaboration avec les associations dont l’implication est indispensable aux côtés de nos concitoyens en situation de handicap mais aussi avec les collectivités en premier lieu les Départements».

Un «clin d’œil» à François Sauvadet


«Je ne peux m’empêcher de faire un clin d’œil en la matière à François Sauvadet, Côte-d’Or oblige !» a même glissé Fadila Khattabi.

Président du conseil départemental de la Côte-d'Or et actuel président de l'Assemblée des Départements de France, François Sauvadet (UDI) a été un des premiers à féliciter publiquement Fadila Khattabi. «Je souhaite que nous travaillions ensemble au service de l’intérêt général», a-t-il déclaré sur les médias sociaux dès le 20 juillet au soir.

Les Départements ont effectivement la compétence d'accompagner les personnes en situation de handicap en matière d'action sociale et d'emploi, ils versent également la prestation de compensation du handicap. Le président de l'ADF et la ministre pourront donc aborder les dossiers afférents aussi bien à Paris qu'à Dijon.

«Un avant et un après Paris 2024» en matière d'accessibilité


«Et maintenant au travail», a conclu Fadila Khattabi après avoir salué les services du ministère et adressé un mot ému à sa famille.

Parmi les dossiers qui attendent la nouvelle ministre, se présentent la mise en œuvre de la déconjugalisation de l'allocation adulte handicapé (AAH), la déclinaison de la stratégie autisme – qui est «finalisée» selon la précédente titulaire du maroquin – et l'inclusion en lien avec les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

«L’accessibilité est au cœur de notre action : hôtellerie, infrastructures, transports. Forte mobilisation pour qu’il y ait un avant et un après Paris 2024», déclarait Geneviève Darrieussecq sur les médias sociaux, quelques heures seulement avant de passer le témoin à Fadila Khattabi, un relais ainsi accompagné d'un message fort.

Jean-Christophe Tardivon

Philippe Frei succède à Fadila Khattabi à l'Assemblée nationale


Un nouveau gouvernement avec la Bourguignonne Fadila Khattabi chargée des personnes handicapées


Fadila Khattabi, le 5 mai 2023, à Genlis (image d'archives JC Tardivon)


Infos-dijon.com - Mentions légales