Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
26/04/2024 03:52
5079 lectures

DIJON : François Rebsamen annonce la construction d'une résidence étudiante en face de l’École des greffes

L'ancien garage Avia va disparaître pour permettre de loger des stagiaires de l'école d'application qui pourrait être baptisée du nom de Robert Badinter, ainsi que l'a suggéré François Rebsamen à Éric Dupond-Moretti, ce jeudi 25 avril.
«Robert Badinter a marqué l'histoire de la justice et il a marqué l'histoire de Dijon». Ce jeudi 25 avril 2024, le maire de Dijon François Rebsamen (PS, FP) et le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti se sont accordés sur ce constat alors que ce dernier venait célébrer les 50 ans de l’École nationale des greffes.

L'école d'application relevant des services judiciaires pourrait donc prochainement être baptisée du nom de Robert Badinter qui a été ministre de la Justice de 1981 à 1986 et membre du Conseil constitutionnel de 1986 à 1995. Auparavant, il avait enseigné le droit à Dijon de 1966 à 1968. Il est décédé le 9 février dernier.


Si la proposition soufflée par François Rebsamen a été retenue par Éric Dupond-Moretti, il reste néanmoins à obtenir l'accord formel d'Élisabeth Badinter, veuve de Robert Badinter.

Les stagiaires font «vivre la ville»


«Cette école est une école nationale dont on a tout lieu d'être fier», a déclaré François Rebsamen en marge de la cérémonie d'anniversaire. «Finalement, on a, à Dijon, les deux plus grandes écoles, l'une dans le secteur de la justice avec l'Ecole nationale des greffes et l'autre, l'école de la gendarmerie. Il y a une parfaite complémentarité entre ces deux écoles. Ça concerne potentiellement près de 5.000 personnes qui vivent sur site et dans la ville. Donc, elles font vivre aussi la ville.»

«J'ai décidé de faire abattre cette verrue»


«Il faut loger tous ceux qui vont venir puisqu'il va y avoir 1.800 greffiers-stagiaires et directeurs de greffe supplémentaires», a relevé le maire de Dijon à propos de l’École nationale des greffes.

«On manque de logements étudiants donc j'ai décidé de faire abattre cette verrue qui est en face, l'ancien garage, et de faire construire des logements étudiants pour l’École des greffes et une autre construction aura lieu à l'arrière [du quartier] Heudelet», a-t-il précisé.

Une résidence à la place de la station Avia


Les jours de l'ancien garage et station-service du numéro 8 du boulevard de la Marne sont donc comptés. Après déconstruction et dépollution, un «promoteur parisien» pourrait réaliser effectivement une résidence étudiante.

À l'agenda de François Rebsamen figure une prochaine réunion avec Bénédicte Durand, nouvelle directrice Centre national des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS), pour aborder le thème du logement étudiant au niveau de la métropole dijonnaise car «à Dijon, on a besoin de chambres d'étudiants abordables».

Jean-Christophe Tardivon

Éric Dupond-Moretti célèbre les 50 ans de l’École des greffes


Éric Dupond-Moretti distingue les «bonnes pratiques» du tribunal judiciaire de Dijon


«Les opérations ''Place nette'' sont attendues par nos concitoyens», assure Éric Dupond-Moretti









Infos-dijon.com - Mentions légales