Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
01/04/2024 23:44
14640 lectures

ENVIRONNEMENT : Crue historique de l'Ouche dans le Dijonnais

Ce lundi 1er avril, la crue de l'Ouche a marqué les esprits par sa rapidité et son intensité. De Plombières-lès-Dijon à Fauverney, en passant par le lac Kir, retrouvez notre reportage photo dans le Dijonnais.
Le niveau de l'Ouche a quasiment triplé en quelques heures. À la station de Plombières-lès-Dijon, Vigicrues indiquait  1,15 m, ce dimanche à 8 heures.

Actualisé le mardi 2 avril 2024 : L'Ouche a atteint 3,25 m, ce lundi 1er avril 2024, à minuit. La rivière a ainsi dépassé le niveau de la crue du 14 mars 2001 – 3,23 m –  mais pas celui du 4 mai 2013 – 3,36 m.

Si une décrue est en cours, ce mardi, il faudra attendre plusieurs jours pour appréhender les dégâts de ce qui s'annonce d'ores et déjà comme une crue historique de l'Ouche.

Une crue jamais vue



La métropole dijonnaise compte quelques zones rurales ainsi que des secteurs périburbains. Si dans les espaces de champs, l'eau peut s'étaler, dès que les constructions se densifient, a fortiori, près de la rivière, les caves sont menacées d'inondations. Une menace pouvant se transformer en véritable sinistre, même en ville.

En amont de Plombières-lès-Dijon, les champs étaient très largement inondés. Plus près de la ville, ce sont des jardins familiaux qui se sont retrouvé les pieds dans l'eau.

Certains usagers ont retiré les quelques animaux qui se trouvaient là. Une octogénaire est venue voir un champ qu'elle n'avait jamais connu recouvert d'eau.

Dans le faubourgs de Plombières-lès-Dijon, les jardins prennent cette fois des airs d'hortillonnages, comme à Amiens. Dans le bourg, les badauds ne sont pas rares sur la belle passerelle en bois tandis que le canal de Bourgogne n'est pas affecté.

Odivea régule le débit du barrage du lac Kir


Au lac Kir, les badauds venus observer le terrible spectacle de la nature sont plus nombreux.

Tous les accès à la voie verte ont été barrés par les service municipaux pour détourner piétons et cyclistes des passages du passage devenu dangereux.

Un employé d'Odivea surveille l'évolution de l'Ouche pour réguler le niveau du lac Kir en abaissant ou relevant les lames du barrage. L'agent se confiant en anticipant l'approche du pic de la crue.

Le quartier de la Fontaine d'Ouche semble relativement protégé par le canal de Bourgogne et par le champ captants des Gorgets.

En revanche, le camping du Lac est complètement inondé.

L'onde de crue se propage vers la Saône


Plus en aval, l'Ouche est canalisée pour traverser les zones les plus denses, jusqu'à Longvic. Toutefois, la rue de l'Île qui longe l'Ouche est également interdite à la circulation.

Au fur et à mesure qu'elle se dirige vers la plaine dijonnaise, l'Ouche se grossit de pluies et de quelques petits affluents pour se diriger vers la Saône où elle contribuera à propager l'onde de crue.

Jean-Christophe Tardivon

Le point sur la mobilisation des services en Côte-d'Or


Le point sur les crues en Bourgogne





































































































Infos-dijon.com - Mentions légales