Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
07/04/2024 10:35
62362 lectures

BOURGOGNE : Le point sur les crues

Les quatre départements bourguignons restent placés en vigilance jaune.
Actualisé ce dimanche à 10h30 : Le retour à la normale est généralisé dans les parties amont des bassins. Les décrues de la Loire, de la Seine et de la Saône se font plus ou moins lentement.
La dépression Nelson a fait du surplace au niveau de l'Irlande, ce qui a positionné la France dans un courant de sud générant de nombreuses perturbations accompagnées de fortes pluies, notamment du vendredi 29 mars au lundi 1er avril. Elle s'évacue dorénavant par la mer du Nord.

Sur la Bourgogne, l'accumulation des précipitations a entraîné la montée de plusieurs cours d'eau, parfois très rapidement, qui ont finit par déborder.

Des rivières de la Côte-d'Or, l'Yonne et la Saône-et-Loire ont atteint des niveaux nécessitant un placement en vigilance rouge. La Nièvre a connu la vigilance orange avec l'Aron.


Ce lundi 1er avril, une centaine de personnes ont été mises à l'abri en Côte-d'Or, dont une famille à Dijon, et une trentaine de personnes dans l'Yonne.

La tendance est à l'amélioration en amont des différents bassins qui retrouvent un niveau de vigilance jaune, voire une absence de vigilance particulière.

Une procédure accélérée de traitement des dossiers de reconnaissance de catastrophe naturelle a été mise en place par le ministère de l'Intérieur (lire le communiqué).

Actualisé ce dimanche à 10 heures 30.

Côte-d'Or


L'Ouche

L'Ouche est repassée en vert.

À Plombières-lès-Dijon, le niveau de l'eau est monté très rapidement ce dimanche soir. De 1,07 m, ce vendredi, il est passé à 1,17 m, ce dimanche après-midi, pour atteindre 2,98 m, ce lundi soir, dépassant le niveau de la crue du 23 janvier 2018.

Le pic a été atteint à minuit avec 3,25 m, soit 2 cm au-dessus de la crue du 14 mars 2001 mais en-dessous des 3,36 m de la crue du 4 mai 2013. Le niveau est revenu à 2,99 m, ce mardi matin, 2,24 m, ce mercredi matin, 1,73 m, ce jeudi matin, et 1,34 m, ce vendredi matin.

On relève 0,97 m, ce dimanche matin, soit un retour à la normale.

À Trouhans, en amont de la confluence avec la Saône, le niveau de l'Ouche est passé de 1,45 m, ce vendredi matin, à 2,78 m, ce lundi soir. Le niveau a atteint 3,02 m, ce mardi matin, 2,94 m, ce jeudi matin, et 2,18 m, ce vendredi matin.

On relève 1,48 m, ce dimanche matin, soit un retour à la normale.

La Saône

La rivière est en vigilance jaune de la confluence avec l'Ognon jusqu'à la confluence avec le Doubs.

À la station du Châtelet, le niveau de l'eau est passé de  2 m, ce dimanche soir, à 3,32 m, ce mardi midi, puis 3,64 m, ce mercredi matin, 3,77 m, ce jeudi matin, et 3,80 m, ce vendredi matin.

On relève 2,97 m, ce dimanche matin et une tendance à une décrue soutenue.

La Brenne

La Brenne a été la première rivière de la Côte-d'Or à passer en vigilance orange, ce dimanche soir. Ce vendredi matin, elle est repassée en vert.

À la station de Montbard, le niveau de l'eau de la Brenne est passé de 1,80 m, ce samedi soir, à 2,50 m, ce dimanche soir. Le niveau est rapidement monté dans la nuit pour atteindre 3,50 m, ce lundi matin, puis 3,74 m, en milieu de matinée, dépassant le niveau de la crue du 5 novembre 2014, et 4,06 m, ce lundi soir, dépassant également le niveau de la crue du 4 mai 2013.

Le niveau est revenu à 3,87 m, ce mardi matin, 3,55 m, ce mercredi matin, 3,35 m, ce jeudi matin, et 2,70 m, ce vendredi matin.

On relève 1,85 m, ce dimanche matin, soit un retour à la normale.

L'Armançon

La Brenne est un affluent de l'Armançon, rivière qui est revenue en vigilance jaune en aval de cette confluence.

À la station d'Aisy-sur-Armaçon, le niveau est passé de 0,94 m, ce dimanche en début d'après-midi, à 2,85 m, ce lundi soir.

Le pic à 2,89 m a été atteint, ce lundi soir, dépassant nettement le niveau de la crue du 4 mai 2013 qui était de 2,45 m. Le niveau est revenu à 2,37 m, ce mardi matin, 1,97 m, ce mercredi matin, 1,63 m, ce jeudi matin, et 1,17 m, ce vendredi matin.

On relève 0,78 m, ce dimanche matin, soit un retour à la normale.

La Seine

Le secteur autour de Châtillon-sur-Seine est revenu en vigilance jaune.

À Plaines-Saint-Langes, le niveau de la Seine est passé de 0,86 m, ce vendredi soir, à 1,16 m, ce lundi soir, puis 1,26 m, ce mardi matin, et 1,72 m, ce mercredi matin.

Le pic de 2,23 m a été atteint ce mercredi soir, dépassant de peu le niveau de la crue de mai 2013, avant un retour à 1,68 m, ce vendredi matin.

On relève 1,30 m, ce dimanche matin et une tendance à une lente décrue.

Interventions des sapeurs-pompiers

Ce dimanche, dix-huit sapeurs-pompiers sont intervenus, dont des plongeurs, pour prendre en charge une conductrice dont le véhicule avait glissé dans le Dorant, rivière relevant du bassin hydrographique du Serein.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les sapeurs-pompiers sont intervenus à plusieurs reprises dans des communes du bassin de la Brenne et de l'Armançon. Quatorze personnes ont été mises en sécurité dans une salle municipale à Semur-en-Auxois, plusieurs rues de la commune étant inondées. À Venarey-Les Laumes, les clients du camping ont été mis  en sécurité.

Dans ce secteur, toutes les familles mises à l'abri ont pu regagner leur logement ou être hébergées chez des proches.

Dimanche soir et lundi, 150 sapeurs-pompiers ont réalisé une centaine d'interventions. 18 personnes occupant des gîtes à Buffon ont été évacuées par l'hélitreuillage par une équipage de Dragon 25.

À Dijon, dans la nuit de lundi à mardi, une famille a été mise à l'abri dans le secteur de la rue de l'île où l'Ouche déborde sur plusieurs parkings.

Le centre hospitalier La Chartreuse a été inondé par l'Ouche et a dû fermer ses accès aux patients extérieurs et aux proches, ce mardi, avant un retour à la normale, ce mercredi.

Ce mardi 2 avril, VNF a réfuté le fait que le barrage côte-d'orien de Pont-et-Massène ait pu contribuer à la montée des eaux de l'Armançon.

Ce mercredi 3 avril, les sapeurs-pompiers ont sauvé une fillette tombée dans la Petite Seine, près de Châtillon-sur-Seine (lire notre article).

Inforoute 21 signale que de nombreuses routes sont actuellement perturbées ou fermées à la circulation sur une grande partie du département, principalement dans les secteurs du Pays du Châtillonnais, du Beaunois et de la Plaine de Saône.

Saône-et-Loire


L'Arroux

La situation se stabilise le long de l'Arroux, affluent de la Loire, rivière qui a été placée en vigilance rouge mais qui est revenue désormais en vert.

À Étang-sur-Arroux, l'Arroux est passé de 1,80 m, ce vendredi soir, à 1,95 m, ce dimanche matin, puis 4,08 m, ce lundi soir, dépassant le niveau de la crue du 18 décembre 1982 qui était de 3,79 m.

Le pic de 4,15 m a été atteint dans la nuit de lundi à mardi. Le niveau est revenu à 3,79 m, ce mardi matin, 3,22 m, ce mercredi matin, 2,86 m, ce jeudi matin, et 2,30 m, ce vendredi matin.

On relève 1,66 m, ce dimanche matin, soit un retour à la normale.

À Rigny-sur-Arroux, la rivière est passée de 0,97 m, ce vendredi soir, à 2,03 m, ce lundi soir.

Le pic de 2,42 m a été atteint, ce mardi après-midi, avant un retour à 1,98 m, ce mercredi matin, 1,74 m, ce jeudi matin, et 1,56 m, ce vendredi matin.

On relève 1,17 m, ce dimanche matin, avec une décrue soutenue.

La Bourbince

La rivière, affluent de l'Arroux, un temps placée en vigilance jaune, est revenue en vert.

À Vitry-en-Charollais, le niveau de l'eau est passé de 1,70 m, ce vendredi soir, à 3,01 m, ce lundi soir, puis 3,33 m, ce mardi matin.

Le pic de 3,38 m a été atteint ce mardi après-midi avant un retour à 3,27 m, ce mercredi matin, 2,84 m, ce jeudi matin, et 2,21 m, ce vendredi matin.

On relève 1,58 m, ce dimanche matin, soit un retour à la normale.

La Loire

La Loire est repassée en vert.

À Gilly-sur-Loire, le niveau de l'eau est passé de 2,41 m, ce vendredi soir, à 3,31 m, ce lundi soir, puis 4,31 m, ce mardi matin, dépassant le niveau de la crue du 20 mai 2013 qui été de 4,16 m.

Le pic de 5,18 m a été atteint dans la nuit de mardi à mercredi avant un retour à 5,04 m, ce mercredi matin, 3,91 m, ce jeudi matin, et 3,36 m, ce vendredi matin.

On relève 2,70 m, ce dimanche matin, et une tendance à une lente décrue.

La Seille

À Louhans, la Seille est revenue désormais en vert.

Le niveau de l'eau est passé de 0,96 m, en milieu de nuit de dimanche à lundi, à 2,12 m, ce lundi soir, puis 2,33 m, ce mardi matin.

Le pic à 2,54 m a été atteint ce mardi soir, dépassant le niveau de la crue du 14 décembre 2023 à 2,45 m, avant un retour à 2,45 m, ce mercredi matin, 2,15 m, ce jeudi matin, et 1,36 m, ce vendredi matin.

On relève 0,68 m, ce dimanche matin, soit un retour à la normale.

La Saône

La rivière est revenue en vert en aval de la confluence avec la Seille.

À Chalon-sur-Saône, le niveau de l'eau est passé de 3,31 m, ce lundi après-midi, à 4,88 m, ce mercredi matin, et 5,05 m, ce jeudi matin, et 5,04 m, ce vendredi matin.

On relève 4,70 m, ce dimanche matin, et une lente décrue.

À Tournus, le niveau de l'eau est passé de 2,19 m, ce dimanche matin, à 3,58 m, de mardi midi, puis 4,06 m, ce mercredi matin, 4,31 m, ce jeudi matin, et 4,34 m, ce vendredi matin.

On relève 3,95 m, ce dimanche matin, et une décrue soutenue.

À Mâcon, le niveau de l'eau est passé de 2,66 m, ce lundi matin, à 3,85 m, ce mercredi matin, 4,05 m, ce jeudi matin, et 4,11 m.

On relève 3,78 m, ce dimanche matin, et une rapide décrue.

Interventions des sapeurs-pompiers

Ce dimanche soir, les sapeurs-pompiers sont intervenus à de multiples reprises dans l'Autunois, les cours d'eau ayant débordé sur plusieurs routes, entraînant des accidents de la circulation.

Ce lundi, une partie d'Autun a été noyée sous une crue exceptionnelle.

Ce lundi, on recense 138 interventions des sapeurs-pompiers du SDIS 71, majoritairement dans l'Autunois.

De nombreuses routes départementales ont été coupées (lire le communiqué).

Une polémique a surgit sur le lien éventuel entre entretien des fossés et ampleur de la crue de l'Arroux entre le président du Département André Accary (lire notre article) et l'élue régionale écologiste Claire Mallard (lire le communiqué).

La Nièvre


L'Aron

Cet affluent de la Loire est revenu en vert.

À Verneuil, le niveau de l'eau est passé de 2,40 m, ce samedi midi, à 3,08 m, ce lundi en fin de matinée, atteignant le niveau de la crue du 16 novembre 2014, et 3,17 m, ce lundi soir.

Le pic à 3,38 m a été atteint dans la nuit de lundi à mardi avant de revenir à 3,36 m, ce mardi matin, puis 3,23 m, ce mercredi matin, 3,10 m, ce jeudi matin, et 2,87 m, ce vendredi matin.

On relève 1,75 m, ce dimanche matin, et une lente décrue.

La Loire

La Loire est repassée en vert.

À Nevers, le niveau du fleuve est passé de 0,92 m, ce vendredi soir, à 1,42 m, ce lundi soir, 1,69 m, ce mardi matin, et 2,16 m, ce mercredi matin, dépassant le niveau de la crue du 23 mai 2013 de 1,94 m.

Le niveau de l'eau a atteint un pic à 2,68 m, ce jeudi après-midi, avant un retour à 2,32 m, ce vendredi matin.

On relève 1,33 m, ce dimanche matin, et les prévisions envisagent une décrue soutenue en direction de 1,03 m lundi soir.

Interventions des sapeurs-pompiers

Ce lundi, les précipitations ont entraîné un glissement de terrain dans un quartier de Nevers surplombant la Loire. Des logements ont été évacués.

Ce mardi, plusieurs routes inondées ont été fermées à la circulation.

L'Yonne


L'Armançon, le Serein et l'Yonne sont repassés en vert.

L'Armançon

À Tronchoy, en aval de Tonnerre, l'Armançon est passé de 1,07 m, ce samedi matin, à 1,65 m, ce lundi soir, puis 2,14 m, ce mardi matin.

Le pic de 2,82 m a été atteint, ce mardi soir, dépassant le niveau de la crue du 5 mai 2013, avant un retour à 2,77 m, ce mercredi matin, 2,49 m, ce jeudi matin, et 2,22 m, ce vendredi matin.

On relève 1,30 m, ce dimanche matin, et une décrue soutenue.

Le Serein

À Chablis, le Serein est passé de 0,66 m, ce samedi matin, à 0,95 m, ce lundi soir, puis 1,12 m, ce mardi matin.

Le pic à 2,41 m a été atteint ce mardi soir, dépassant le niveau de la crue du 5 mai 2013, avant un retour à 2,15 m, ce mercredi matin, 1,58 m, ce jeudi matin, et 1,09  m, ce vendredi matin.

On relève 0,70 m, ce dimanche matin, et un retour à la normale.

L'Yonne

À Auxerre, l'Yonne est passée de 1,54 m, ce vendredi midi, à 1,71 m, ce lundi soir, et 1,62 m, ce vendredi matin.

On relève 1,49 m, ce dimanche matin, et un retour à la normale.

À Sens, l'Yonne est passé de 1,63 m, ce mercredi matin, à 2,02 m, ce jeudi matin.

Le pic à 2,32 m a été atteint tôt ce vendredi matin, avant un retour à la normale à 1,55 m, ce dimanche matin.

Interventions des sapeurs-pompiers

Ce lundi, la préfecture de l'Yonne a mis en place un centre opérationnel d'urgence. Une trentaine de personnes ont été évacuées et 208 foyers sont privés d'électricité.

Ce mardi matin, une vingtaine d'interventions ont été réalisées par les sapeurs-pompiers du SDIS 89 pour mettre à l'abri des personnes ou des animaux, des routes sont coupées et des transports scolaires ont été temporairement annulés dans certains secteurs.

De dimanche à jeudi, une cinquantaine de personnes ont été mises à l'abri (retrouver l'article de l'Yonne républicaine).

JCT

Crue historique de l'Ouche dans le Dijonnais



Infos-dijon.com - Mentions légales