Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
17/03/2021 05:55

VIN : L'interprofession soutiendra les restaurateurs

Un quart des vins de Bourgogne sont vendus dans des restaurants et des bars à vins. Ce mardi 16 mars, lors d'un point de situation sur les marchés, François Labet, président du BIVB, a évoqué un futur soutien aux restaurateurs au moment du retour de la clientèle.
À l'occasion du lancement des Grands Jours en Caves ce mardi 16 mars 2021 à Chorey-lès-Beaune, le président du Bureau Interprofessionel des Vins de Bourgogne a établi un point de situation sur les marchés.

«Le Brexit nous pose quelques interrogations», indique François Labet. Le BIVB s'inquiète de l'organisation côté britannique. Il semblerait que les acteurs locaux aient quelques soucis logistiques pour importer des vins français alors que, en 2020, la Grande-Bretagne est devenu le principal importateurs de vins de Bourgogne.

Du côtés des Etats-Unis, une bonne nouvelle est arrivée le 5 mars, l’administration Biden a suspendu pour quatre mois la taxe de 25% instaurée par l'ex-président Trump sur les vins français. «On peut espérer qu'un accord global sera trouvé et que cette taxe extrêmement injuste devrait être levée», commente le président du BIVB.

Le BIVB «dynamisera» le secteur de la restauration


«En France, la restauration est à l'arrêt. La Bourgogne est la région la plus présente sur les cartes de vins», indique François Labet qui ajoute : «nous soutenons cette profession». Les organisateurs des Grands Jours de Bourgogne constatent que de nombreux restaurateurs participent aux Grands Jours de Bourgogne afin de s'informer sur les derniers millésimes.

L'interprofession songe à manifester son soutien à la restauration en renouvelant l'opération de l'automne 2020 : «Retournons au restaurant avec les vins de Bourgogne». En partenariat avec TheFork (ex-La Fourchette), le BIVB avait apporté une aide financière et relayé l'opération sur quatre marchés : en France, Grande-Bretagne, Allemagne et Italie. «Dès que les restaurants rouvriront, on fera tout notre possible pour dynamiser le secteur», indique-t-on au sein du BIVB.

Autre événement qui s'annonce, le Grand Bourgogne Hôtel est prévu le 31 mai à Paris avec 50 maisons qui présenteront «des trésors insoupçonnés» à moins de 15 euros la bouteille.

Le réseau de la Cité des vins, «porte-voix de la culture viticole bourguignonne»


Pour sa part président de l'association de la Cité des vins et des climats de Bourgogne, Benoît de Charette a établi un point d'étape alors vient d'être posée la première pierre de la cité de Beaune et que celle de la cité de Mâcon sera posée à la fin de ce mois de mars. À Chablis, cette première étape se fera durant l'été prochain.

L'association exploitera le réseau des cités pour le compte du BIVB. «On veut pouvoir capter toute une série de visiteurs qui s'arrêtent déjà à Beaune mais ne savent pas où aller en termes de découverte de la vigne et du vin. (…) On pourra présenter ce qu'est profondément la Bourgogne», explique Benoît de Charette.

L'ensemble des trois cités sera «le porte-voix de la culture viticole bourguignonne», insiste le président de l'association. «Elles vont chercher à renvoyer vers les côtes viticoles l'ensemble des futurs amateurs», ajoute-t-il.

Les ouvertures sont programmées pour l'été 2022 à Chablis et à Mâcon et pour le week-end 2022 de la vente des vins des Hospices de Beaune en Côte-d'Or. Avec le retour des Grands Jours de Bourgogne en présentiel, s'annonce ainsi «une très belle année 2022».

Jean-Christophe Tardivon

Communiqué du BIVB du 16 mars 2021 :

Après une belle stabilité en 2020, les vins de Bourgogne espèrent un retour de croissance en 2021

Après une année 2020 bousculée par la pandémie Covid-19, les vins de Bourgogne bénéficient d’une situation économique globalement saine. Celle-ci est néanmoins mise à l’épreuve à chaque nouvelle mesure sanitaire et l’année 2021 comporte encore beaucoup d’incertitudes.

Le disponible à la propriété, bénéficiant de la belle récolte 2020, particulièrement en blanc, est légèrement au-dessus de la moyenne des 5 dernières campagnes.

Les transactions des 6 premiers mois de campagne 2020-2021 sont en progression, à l’image de la vendange 2020 : + 29 % comparé aux transactions du millésime 2019 (+ 19 % / moyenne 6 mois sur les 5 dernières campagnes).

Les volumes des vins de Bourgogne exportés maintiennent leur croissance pour 2020 : ils dépassent les 90 millions d’équivalent en bouteilles 75 cl (+ 0,8 % / 2019). Le chiffre d’affaires à l’export se maintient au-dessus du milliard d’euros, avec une baisse très légère : - 0,8 % / 2019. Les perspectives pour 2021 dépendront des mesures limitant la propagation de la pandémie Covid-19, ainsi que des barrières administratives douanières, en particulier aux USA. L’annonce, vendredi 5 mars d’une suspension des taxes pour 4 mois en vue d’une reprise des négociations entre l’Union Européenne et l’administration Biden, offre déjà de belles perspectives de reprise sur le marché export des vins de Bourgogne.

En France, les vins de Bourgogne développent leurs parts de marché dans les magasins de proximité, supermarché, Proxi et drive. Parallèlement, la Bourgogne domine l’offre de vins blancs disponible aux consommateurs dans le e-commerce, devenu un circuit de distribution avec ses propres tendances. Une partie des ventes en restauration semble se reporter vers les cavistes, mais la réouverture des restaurants est attendue avec impatience pour assurer une vraie reprise du marché français.

Les Grands Jours en Caves pour garder le contact avec la Bourgogne


«Nous sommes là pour promouvoir cette côte viticole sur la planète», déclare Denis Thomas


«Construire une Cité des vins à Beaune, c'est la reconnaissance du travail des vignerons»


Record absolu pour la pièce de charité de la vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges











Infos-dijon.com - Mentions légales