Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Campus > Sur le campus
04/02/2023 13:39
6039 lectures

DIJON : Le CROUS envisage la rénovation de la résidence étudiante Beaune

Finies les chambres de 9m² sans douche. Dès 2025, des travaux démarreront pour créer des studettes de 19m². Ce vendredi 3 février, la directrice Christine Le Noan a souligné que le CROUS Bourgogne-Franche-Comté présente un taux de logement d'étudiants supérieur à la moyenne nationale.
Ce vendredi 3 février 2023, en marge de la visite d'une délégation d'élus à la résidence Beaune, située sur le campus dijonnais de l'université de Bourgogne, sur le sujet de la prolifération des punaises de lit (lire notre article),  le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé la prochaine rénovation du bâtiment ainsi que son éventuelle extension.


Étaient présents les députés de la majorité présidentielle Benoît Bordat (FP), Fadila Khattabi et Didier Martin (RE, PR) ainsi que la conseillère départementale d'opposition Nuray Akpinar-Istiquam (PS).

La résidence Beaune est «vieillissante»


La rénovation de la résidence Beaune est inscrite dans le contrat de plan État-Région 2021-2027 doté de 2,7 milliards d'euros dont 13,5 millions d'euros pour de ces travaux.

«C'est notre priorité», signale Christine Le Noan. Datant des années 1970, la résidence Beaune est «vieillissante» ayant toujours «un mobilier d'époque avec un côté vintage». Une extension a été réalisé en 1989.

En tout, sur cinq niveaux, la résidence compte 341 chambres de 9 m² avec sanitaires, cuisine et laverie séparés. En fonction des revenus, le loyer mensuel débute à 156 euros.

À chaque rentrée universitaire, le taux d'occupation atteint 100% puis des chambres sont libérées au cours du second semestre. La quasi totalité des occupants sont soit des boursiers, soit des étudiants internationaux.

«Avoir une offre de logement qui corresponde aux attentes des étudiants d'aujourd'hui»


L'objectif des travaux de rénovation de la résidence Beaune est de transformer les 341 logements de 9 m² actuels en 240 studios de 19 m² avec sanitaires et cuisine. La rénovation prendra modèle sur celle effectuée à la résidence Mansart (lire notre article). Le début du chantier est prévu en 2025 avec trois phases pour ne pas fermer l'intégralité de la résidence pendant les travaux.

Une construction neuve est également prévue au niveau du parking actuel afin «d'augmenter la capacité d'accueil» pour «accompagner la croissance des effectifs». «L'ambition est d'avoir une offre de logement qui corresponde aux attentes des étudiants d'aujourd'hui», souligne Christine Le Noan. Le financement n'est pas encore bouclé à ce jour.

Le CROUS Bourgogne-Franche-Comté a un taux de logement d'étudiants supérieur à la moyenne nationale


Au niveau national, en moyenne, les CROUS logent 8% des étudiants. En Bourgogne-Franche-Comté, ce taux atteint 13% avec 7.000 places. «On porte l'ambition d'accompagner les territoires dans la croissance de leurs effectifs», insiste la directrice du CROUS.

Le CROUS travaille avec les différents offices HLM pour que des étudiants puissent être accueillis dans le parc de logement social. «La loi ALUR le permet», signale Didier Martin [NDLR : Loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové de 2014].

Des partenariats avec des bailleurs sociaux pour loger des étudiants


À l'échelle de la Bourgogne-Franche-Comté, mille logements sont réservés à des étudiants internationaux inscrits dans les différentes structures de l'enseignement supérieur comme les universités, les IUT ou encore la Burgundy School of Business.

«Lors d'une agora jeune avec la première adjointe de Dijon, on avait été interpellées par des étudiants de Dijon sur le manque de logement pour les étudiants étrangers qui, malgré tout, ont des ressources», relate Nuray Akpinar-Istiquam, également élue municipale.

La Ville de Dijon a effectivement sollicité Grand Dijon Habitat afin de réserver des logements sociaux à de tels étudiants internationaux.

Jean-Christophe Tardivon

Le CROUS Bourgogne-Franche-Comté a engagé un plan d'action pour lutter contre les punaises de lit dans les résidences étudiantes


Le CROUS travaille à accroître le nombre de structures de restauration universitaire à Dijon


La Métropole de Dijon met la pression sur le CROUS en matière de vie étudiante












Infos-dijon.com - Mentions légales