Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Vie locale > Vie locale
23/05/2021 13:29

DIJON : Le tractage pour les élections régionales démarre en fanfare

Sourires et musique ont accompagné le tractage des équipes de campagne ce samedi 22 mai autour des Halles. Un bon accueil a été réservé aux listes de Marie-Guite Dufay, de Stéphanie Modde et de Denis Thuriot.
La nouvelle étape du déconfinement progressif du 19 mai dernier a changé l'ambiance dans les rues dijonnaises. Il est de nouveau possible de s'installer en terrasse et, même si l'épidémie de la Covid-19 sévit toujours, des signaux positifs incitent à savourer pleinement l'amélioration.

Un mois avant le premier tour, ce déconfinement est également un bol d'air pour les équipes de campagne qui préparent les élections régionales et départementales se déroulant simultanément les 20 et 27 juin prochains (lire notre article sur l'organisation du scrutin).


Un bel esprit républicain


Ce samedi 22 mai 2021, les sourires sont de mise sous les masques de rigueur. Plusieurs équipes se sont côtoyés en fin de matinée autour des halles centrales, traditionnel lieu de tractage. Dans un bel esprit républicain, les candidats se sont salués et ont même échangé leurs documents de campagne respectifs.

Alors que de nombreux commentateurs nationaux se répandent à loisir sur un prétendu manque d'intérêt des citoyens pour ces élections locales, les tracts partent comme des petits pains. L'accueil est bon, quelque soit la couleur politique.

Une petite équipe écologiste


Les verts, c'est à dire les partisans de Stéphanie Modde (EELV), conduisant la liste «Écologistes et solidaires» soutenue par le pôle écologiste (lire notre article), soulignent que le climat a changé du tout au tout en quinze jours. Entendez l'ambiance autour du marché.

Si les commentaires négatifs n'étaient pas rares lors d'un précédent tractage auparavant, aucune animosité ne se manifeste ce samedi. La petite équipe – deux colistiers côte-d'oriens : Michel Haberstrau (EELV) et Jean-François Notebaert (EELV) – pourra donc revenir renforcée dans les prochains jours.

La majorité présidentielle capitalise sur les deux scrutins


Les bleus et jaunes sont venus en nombre pour faire connaître la candidature de Denis Thuriot, maire de Nevers dont les couleurs du blason sont justement l'azur semé de billettes d'or. Sa liste «La Région partout et pour tous» est soutenue par la majorité présidentielle (lire notre article).

L'équipe dijonnaise est emmenée par le député Didier Paris (LREM), tête de liste de la section départementale de la Côte-d'Or, accompagné par Catherine Sadon et Ludovic Rochette (divers droite), Saliha M'Piayi (Territoires de Progrès), Georges Mezui (LREM) ou encore Florence Bizot (Modem) pour afficher sur le terrain les différentes composantes de cette majorité présidentielle.

Capitalisant sur les élections simultanées, le député Didier Martin (LREM) est présent place François-Rude avec Sarah Thierry (LREM) pour faire connaître le candidature du binôme aux élections départementales, sur le canton Dijon 1. La limite avec le canton Dijon 5 se situant place du Bareuzai, Maria-Paz Fave Usach (LREM) fait de même avec des incursions autour des halles pour évoquer également les régionales.

La dynamique de la présidente sortante


Les roses revendiquent leur dynamique de campagne. Soutenant la liste «Notre Région par cœur» de la présidente sortante Marie-Guite Dufay (lire notre article), l'équipe est conduite par Océane Charret-Godard (PS) qui est la première étonnée de se retrouver rapidement sans document, ayant distribué la première liasse en quelques minutes.

Pour afficher le soutien à cette liste PS-PRG-PCF, les communistes sont également présents, dont la colistière côte-d'orienne Christine Truchot-Dessolle (PC). Candidate aux régionales et aux départementales, sur le canton de Chevigny-Saint-Sauveur, Denia Hazhaz (PS) s'est jointe à l'équipe. Apportant une candidature de soutien, l'écologiste Sandrine Hily vient aussi prêter main forte à l'équipe.

Alors que la foule est présente autour des halles aux environs de midi, en fin de tractage, Océane Charret-Godard et Nadjoua Belhadef (PS) n'hésitent pas à esquisser quelques pas de danse alors qu'un groupe de musique s'est installé pour apporter de l'animation.

Des consommateurs au rendez-vous tout en restant vigilants, des animations dans les rues, des terrasses bien remplies, voire complètes pour certains restaurants au moment du déjeuner... le  renouveau lié tout à la fois au printemps et au déconfinement pourrait bien porter un souffle démocratique contredisant la morosité ressentie jusqu'à présent autour de cette campagne électorale.

Jean-Christophe Tardivon

Le tractage pour les élections s'intensifie

















































Infos-dijon.com - Mentions légales